MENU ZINFOS
Faits-divers

Vivienne Beaupreau, la "guérisseuse de l’Est" à la tête d’une secte reste en prison


Par - Publié le Jeudi 30 Janvier 2020 à 17:05 | Lu 6964 fois

Vivienne Beaupreau, la "guérisseuse de l’Est" à la tête d’une secte reste en prison
À peine sortie de prison où elle a purgé une partie de sa peine de trois ans pour abus de faiblesse, Vivienne Beaupreau connue comme la "guérisseuse de l’Est" y est replacée depuis septembre dernier. Pour cause, son refus de quitter sa maison à Sainte-Anne qui avait pourtant été saisie par la justice. Jugée devant un juge unique au tribunal correctionnel, elle ne s’était pas rendue à l’audience. Elle était présente néanmoins quelques jours plus tard pour la décision. Elle ne s’attendait pas à être condamnée à un an de prison pour "détournement de bien confisqué par décision judiciaire".
 
La voici donc incarcérée une deuxième fois depuis novembre. Ayant fait appel de la décision, elle devait être jugée par la cour d’appel ce jeudi – mais sans avocat, à cause de la grève. L’affaire a donc été renvoyée au 27 février. Mais Vivienne Beaupreau avait aussi demandé sa mise en liberté en attendant son procès. Les magistrats se sont donc penchés sur la question ce jeudi.
 
Accompagnée par son avocat – car un cas jugé urgent -, la femme de 59 ans explique souffrir de maux à la fois physiques et psychiques. Elle soignerait donc mieux les autres qu’elle-même. Car Vivienne Beaupreau était à la tête d’une secte, animait des cérémonies et prétendait guérir les gens de maladies graves et de mauvais esprits de 2004 à 2010. L’argent récolté auprès de ses adeptes a ensuite servi en partie à l’achat de sa maison. Elle est donc condamnée en 2015 à trois ans de prison et sa maison confisquée.
 
Devant la cour d’appel, elle explique à nouveau n’avoir eu aucune visite d’un huissier et donc que la maison n’était pas saisie. Elle aurait malgré tout cherché un autre logement, en vain. Un logement social lui avait même été proposé par l’État, mais elle avait refusé. Pendant plus d’un an, elle habite donc la maison, accompagnée de ses animaux.
Pour assurer sa représentation devant le tribunal le 27 février, Vivienne Beaupreau ne pourra pas rester chez sa sœur en attendant son procès en appel, comme elle l’aurait souhaité. La cour d’appel a décidé de la maintenir en détention.
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par yabos le 30/01/2020 18:53

Ce genre de parasite se doit d'être enfermé pour preserver la population.

2.Posté par anonyme_mouse le 30/01/2020 19:58

Laissez la sortir sinon le corona va s'étendre!!! (et c'est pas noé qui va nous sauver avec son champagne lol)

3.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 30/01/2020 20:27

BIEN FAIT ....!!!!

4.Posté par Joss le 30/01/2020 22:57 (depuis mobile)

Faut laisser cette tarée enfermé

5.Posté par Me le 30/01/2020 23:16

A mon avis, sa place est plus à l'asile qu'en prison. Mais vu que les asiles sont déjà surbookés ....

6.Posté par Modeste le 31/01/2020 08:24

"la femme de 59 ans explique souffrir de maux à la fois physiques et psychiques".....qu'elle profite de l'occasion pour utiliser ses tisanes miracle sur elle.....!

7.Posté par faire du charme aux asticots le 31/01/2020 12:58

C'est la lois de l'offre et la demande , si elle n'avait pas de clients elle ne pourrait pas sévir . Décidemment le Ptit lys d'amour n'a pas servit de leçons .

8.Posté par Siloo le 31/01/2020 14:20 (depuis mobile)

Et pendant ce temps Marie Claude Lapierre garde elle son château merci la justice

9.Posté par bob le 31/01/2020 16:14

DIS A ELLE GUERIT LES PRISONNIERS MAINTENANT...COMME ELLE I PEUT VA FAIRE A ZOT DU BIEN..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes