MENU ZINFOS
National

Visite ministérielle à Mayotte : "Des avancées notables" estime Mansour Kamardine


"Les orientations données dans les domaines régaliens de la sécurité et de l’immigration s’inscrivent clairement dans la bonne direction". C'est le bilan tiré par le député de Mayotte, Mansour Kamardine, après la visite de Sébastien Lecornu et Gérald Darmanin dans l'île aux Parfums. Le parlementaire mahorais demande malgré tout au gouvernement "d'aller plus loin" en matière d'égalité sociale ou dans sa lutte contre l'immigration illégale.

Par NP - Publié le Mercredi 1 Septembre 2021 à 06:41

La double visite du Ministre de l’Intérieur et du Ministre des Outre-mer fut riche en annonces concernant de nombreux dossiers du 101ème département. Les orientations données dans les domaines régaliens de la sécurité et de l’immigration s’inscrivent clairement dans la bonne direction. Elles reprennent plusieurs propositions issues des assises de la sécurité de décembre dernier, de la concertation organisée au mois de mai dans le cadre du processus d’élaboration du projet de loi « Mayotte » et de mes demandes de mise à niveau du plan « Shikandra » formulées dès aout 2019.

Pour que les Mahorais cessent d’être chassés de chez eux, pour que les Français redeviennent majoritaires à Mayotte, pour maîtriser l’immigration illégale et les contournements du droit de la nationalité et du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile, il est nécessaire de modifier l’accès à la nationalité, de durcir les conditions du regroupement familiale et de réviser les modalités de l’asile, de renforcer et diversifier les moyens humains et matériels des forces de l’ordre. Je me félicite donc des annonces de Gérald DARMANIN. Néanmoins, il serait utile que le gouvernement aille plus loin, notamment en :

-      Rendant obligatoire le dépôt et l’instruction des demandes d’asile dans les postes consulaires français situés dans les pays de transit des demandeurs ;


-      Rendant obligatoire le dépôt et l’instruction des demandes de titre de séjour des primo demandeurs et des personnes en situation irrégulière dans les postes consulaires français des pays d’origine ;


-      Dotant Mayotte d’une véritable base navale hauturière et d’un patrouilleur Outremer de nouvelle génération ;


-      Créant une unité de surveillance par drone et en positionnant les moyens de maîtrise des frontières maritimes au nord du territoire ;


-      Imaginant et construisant un centre de réinsertion sociale, d’un nouveau type, pour jeunes délinquants désocialisés, en sus du développement du RSMA et d’un centre éducatif fermé.


En ce qui concerne l’égalité sociale, les élus du territoire, lors de la concertation de mai dernier sur le projet de loi « Mayotte », ont demandé unanimement qu’elle soit traitée par voie d’ordonnance pour en accélérer la mise en œuvre. Je me félicite donc que Sébastien Lecornu ait annoncé 2 ordonnances pour l’obtention de la si attendue égalité réelle. Néanmoins, il serait pertinent que:


-      Le calendrier d’alignement sur le droit commun soit achevé pour 2026 au plus tard et non 2031 comme annoncé ;


-      L’Etat convoque la conférence sociale annoncée pour la négociation entre les acteurs, au plus tard en octobre prochain, et fixe sa clôture, au plus tard, en décembre 2021 avec obligation de résultat ;


-      L’Etat s’engage, en cas d’absence d’accord entre les partenaires sociaux, à fixer lui-même dès le 1er trimestre 2022, par voie d’ordonnance, les modalités et le calendrier d’alignement social de Mayotte sur le droit commun.


Enfin, l’accord de principe pour une évolution de la gouvernance du port, l’évolution du centre universitaire et de formation de Mayotte, l’engagement ferme sur la construction de la piste longue de l’aéroport « Marcel HENRY » sont autant de signaux laissant espérer une vraie loi de programme qu’il serait souhaitable de compléter par un volet " préservation de l'environnement" et un volet "développement et rayonnement culturel régional".




1.Posté par cenkorli le 01/09/2021 07:00

nous aussi à la Réunion, on aimerait être chez nous.

2.Posté par Jacques AFER le 01/09/2021 09:16

Mayotte parle de l'immigration illégale ? Eux c'est, moi je viens chez toi, mais toi tu viens pas chez moi.

3.Posté par Hey les mahorais le 01/09/2021 09:53

Hey les mahorais !
vous êtes des mahorais !
c'est chouette mes copains !

4.Posté par Accusée Mayotte le 02/09/2021 20:27

Accusée Mayotte c'est moi! Et Vous ?.
Soyons des personnes de bonne famille, tricolore , merci aux anciens, de nous avoir appris a réfléchir.
Accusée Mayotte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes