MENU ZINFOS
Santé

Visite du ministre de la Santé : Les médecins manifestent


Quelques dizaines de professionnels de la santé sont venus montrer leur mécontentement à la Nordev où le ministre François Braun est attendu à la mi-journée. Les médecins généralistes multiplient les grèves et réclament une révision du système de santé.

Par SP - Publié le Lundi 28 Novembre 2022 à 11:43

Les médecins ont exprimé leur mécontentement ce lundi matin lors de la visite du ministre de la Santé. Ils ont manifesté devant la Nordev où François Braun était attendu pour participer à la restitution des travaux du Conseil national de la refondation (CNR) Santé.

Docteur Veerapen, président des médecins spécialistes à l'URM (Union générale des médecins), explique les problématiques rencontrées par les soignants : "On voit fleurir des délégations de taches pour la prise en charge des patients par les pharmaciens ou infirmiers. On est pas contre la délégation mais ils ne sont pas formés pour ça, il faudrait que cela soit fait avec la coordination d'un médecin.

Il déplore l'application d'une réforme nationale qui ne prend pas en compte les spécificités locales : "Le nouveau service d'accès aux soins est désigné pour la métropole où il y a moins de médecins traitants. Ce sont des investissements financiers mis à tort sur le dispositif."

"On demande également une hausse des rémunérations des médecins pour qu'on pusse s'équiper et faire face aux changements démographiques et apporter des soins de qualité. On rappelle que faire venir du matériel coûte plus cher qu'ailleurs", ajoute-t-il.
 
 

 





1.Posté par Fidol Castre le 28/11/2022 12:28

Qui manifeste ? Les vaccinateurs compulsifs qui ont aidé le gouvernement à détruire le système de santé depuis la fausse épidémie covid ? Ils manifestent contre les conséquences de leurs propres actes ?

C'est rigolo, ça...

2.Posté par Wai le 28/11/2022 12:57

Les policiers en pantacourt c'est quelque chose quand même....

3.Posté par FREDO974 le 28/11/2022 16:26

Ouf , Fidol est castré et donc aucune descendance ...

4.Posté par Jeje974 le 28/11/2022 17:46

Financièrement, les médecins ne sont pas à plaindre.
Quand à la non-formation d'autres praticiens qui viendraient empiéter sur leur clientèle, il faudrait commencer par réfléchir sur la formation des médecins:
Y a t-il obligation de révision et de mise à jour des connaissances actuellement ?
"Comme on dit en maternelle, c'est celui qui le dit qui l'est... "

5.Posté par kartouche le 28/11/2022 18:33

Sénateur Bruno Belin:
''La France est à sec, à sec d'argent, à sec d'eau, à sec d'électricité, à sec de gaz, à sec de nucléaire, à sec de médecins et maintenant à sec de certains médicaments... Spasfon et gaviscon nous cherchons, Amoxicilline et paracétamol aussi rare que le pétrole. En cette épidémie de bronchiolite c'est dramatique. Ce sont pourtant des médicaments matures peu onéreux...''

Voir aussi 👇
Les pénuries de médicaments vont durer plusieurs semaines, voire des mois, selon Braun.
La pénurie de paracétamol dans les pharmacies sera réglée «dans les semaines qui viennent» et celle de l'antibiotique amoxicilline le sera «dans les semaines, les mois qui viennent» : c'est ce qu'a affirmé le 20 novembre le ministre de la Santé, François Braun, qui a reconnu des «tensions» sur les stocks de médicaments lors de l'émission Le Grand jury

la grande lessive commence.....

6.Posté par Marianne le 28/11/2022 20:54

Monsieur Verapeen, commencez à vous former.Dans votre service , beaucoup se pose la question de votre compétence et se demande ce que vous faites là

7.Posté par stupide le 29/11/2022 07:10

" L'état actuel des connaissances sur l'excrétion de l'ARNm et de la protéine spike produite par les vaccins à ARNm anti-Covid, amène une plausibilité biologique de la contamination de l'entourage des personnes vaccinées par ces produits.

L’expression ”vaccine shedding ou excrétion vaccinale” désigne classiquement l’excrétion éventuelle d’un virus par une personne fraîchement vaccinée contre ce virus ; ceci n’est valable que pour les vaccins à virus vivants atténués (ROR, varicelle, rotavirus, grippe par pulvérisation nasale).

Pourquoi s’intéresser à l’hypothèse de l’excrétion du vaccin (ou de son produit, la spike) et de sa possible transmission de vacciné à non-vacciné ?
Cette hypothèse peut en effet paraître conspirationniste a priori !

Il existe de nombreux témoignages de patients, médecins ou scientifiques non vaccinés ayant présenté des symptômes identiques aux effets indésirables du vaccin après avoir été en contact avec des personnes fraîchement vaccinées.

Les vaccins sont tous basés sur la protéine spike, qui a depuis été reconnue comme la principale responsable de la pathogénicité du virus de la Covid-19.

Par conséquent, dans le cas où le vaccin ou son produit (la spike) passerait du vacciné au non-vacciné, les effets indésirables du vaccin devraient être retrouvés chez certaines personnes non vaccinées en contact avec des personnes vaccinées."

c'est sur que pour pourrir la vie des citoyens, ils y en a qui ont fait le maximum...

8.Posté par JE VEUX MON VACCIN JE SUIS UN CRAPAUD le 29/11/2022 08:14

Un grand pays comme la France est à sec normal il a vendu son âme et plus si affinité ce pays s'étale , bientôt le Qatar dirigera ce pays les magasins de luxe les palaces les vignes les châteaux appartiennent aux étrangers c'est le visage de ce pays actuellement ! france d'aujourd'hui c'est le string sur la tête et le pot de vaseline à la main et là elle voudrait donner des leçons à l'humanité ridicule.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes