MENU ZINFOS
Economie

Visite du ministre-conseiller Wu Xilin : La CCIR fait les yeux doux à la Chine


- Publié le Mardi 27 Août 2013 à 13:46 | Lu 1025 fois

Visite du ministre-conseiller Wu Xilin : La CCIR fait les yeux doux à la Chine
La délégation chinoise actuellement à la Réunion, emmenée par le ministre-conseiller économique et commercial près de l'ambassade de Chine en France, Wu Xilin, était reçue ce matin dans les locaux de la CCIR (Chambre de Commerce et de l'Industrie à la Réunion). Une matinée d'échanges placée sous le thème de la coopération économique entre la Réunion et la Chine.

Le président de la CCIR, Ibrahim Patel a d'abord brossé les différents liens historiques, culturels et commerciaux qui unissent l'île de la Réunion au mastodonte chinois, rappelant que l'arrivée des premiers ressortissants chinois dans notre île date de 1844.

"Je compte sur vous, Monsieur le ministre !"

Pour lui, cette visite de la délégation chinoise va permettre, espère-t-il, "d'inaugurer une nouvelle phase dans les relations économiques entre la Réunion et la Chine" axée vers le tourisme, les TIC, les énergies renouvelables et les industries agro-alimentaire.

Dans cette optique, une convention de partenariat entre l'association AECF (Association des entreprises chinoises en France), représentée localement par Pascal Thiaw-Kine, et la CCI Réunion a été signée en fin de matinée, dans le but, notamment, de développer l'export entre la Réunion et la Chine. "Je compte sur vous Monsieur le ministre, pour que l'on puisse faire progresser le niveau d'exportation que je trouve très faible", a martelé Ibrahim Patel. En effet, si la Réunion achète à la Chine environ 260 millions d'euros de produits, notamment d'équipement, elle n'exporte que 4 millions d'euros de denrées par an (essentiellement des produits de la mer) vers la Chine. Il y a donc de la place pour renforcer les liens économiques entre le "petit caillou" et le "géant" chinois.

"La porte est grande ouverte", assure Wu Xilin

De son côté, le Ministre-conseiller Wu Xilin a d'abord souligné les "très bonnes relations économiques et commerciales entre la France et la Cine, quatrième partenaire de la Chine au niveau des échanges commerciaux". Il a également ajouté que "plus de 100 entreprises chinoises ont choisi d'investir en France".

Le ministre a également indiqué que la Chine s'appuie sur sa croissance qui, même en baisse, a de quoi faire rêver n'importe quel pays (7,5% de croissance au premier semestre 2013, ndlr). Wu Xilin a ainsi dressé trois priorités dans le développement des relations économiques entre la Réunion et la Chine : Promouvoir les investissements des entreprises chinoises à la Réunion. Promouvoir et travailler à la coopération dans le domaine touristique. "Il y a très peu de touristes chinois qui viennent séjourner à la Réunion", a constaté le ministre-conseiller. "Il faut travailler pour faire venir plus de touristes", a-t-il assuré. Et enfin, promouvoir l'exportation des produits réunionnais. "La porte est grande ouverte. Le marché chinois est ouvert aux produits réunionnais", a conclu Wu Xilin sous les applaudissements des chefs d'entreprises.




1.Posté par Réunionnaise curieuse le 27/08/2013 18:12

Quand on voit le résultat catastrophique en terme de créations d'emplois dans notre île depuis l'élection de cette équipe pléthorique de bras cassés de la CCIR,.... on peut légitimement s'interroger sur le niveau de la discussion de nos élu-e-s et le résultat attendu avec ce ministre conseiller économique et commercial Chinois !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes