Communiqué

Visite de la secrétaire d'Etat : "Le moment est venu de gommer l'injustice que nous subissons"

Jean-Hugues Ratenon a adressé ce jeudi un courrier à Christelle Dubos, Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre de la Santé et des Solidarités, qui se rendra à La Réunion ce samedi. La lettre du député :

Jeudi 14 Mars 2019 - 17:06

Madame la Secrétaire d’Etat,

Vous arriverez à La Réunion ce samedi. Je vous rappelle que, le 14 janvier 2019, l’ensembles des parlementaires de La Réunion a transmis une lettre à Mme la Ministre de la Santé et des Solidarités pour aborder le sujet du financement des établissements de santé sur notre territoire. A ce jour, aucune réponse concrète n’a été apportée.

Pourtant, le sujet mérite une attention particulière.

Dans une étude, réalisée en 2018 et commandée à un cabinet de conseils par la Fédération Hospitalière France – Océan Indien sur les surcoûts supportés par les établissements publics de santé de La Réunion, deux points saillants apparaissent.

Ce rapport pointe, d’une part, le financement de la santé mentale et, d’autre part, le coefficient géographique correctif des tarifs d’hospitalisation et forfaits.

Concernant le financement de la santé mentale, il apparait clairement que La Réunion souffre d’une sous-dotation de 20% inférieure à la moyenne nationale. Ce qui correspond à un manque de plus de 16 millions d’euros pour notre territoire. Pourquoi cette différence de traitement ?

S’agissant du coefficient géographique, le département de La Réunion n’a connu aucune revalorisation depuis plus de 10 ans, contrairement à d’autres territoires tels que la Corse, la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe.

Sur ce sujet, au titre de la mission d’intérêt général et d’aide à la contractualisation, pour la seule période 2017, La Réunion bénéficie d’une dotation par habitant de 96€, la Martinique 103€, la Guadeloupe et l’Ile-de-France 133€ , la Corse 125€, la Guyane 177€.

L’écart est considérable et contribue fortement à créer le déficit de nos établissements de santé. Une différence de traitement qui m’étonne, par son ampleur mais aussi sa durée dans le temps.

Vous voyez bien que si rien n’est fait, nous allons continuer à fragiliser notre système de santé, ce qui sera terriblement néfaste autant pour le personnel que pour la population réunionnaise dans sa globalité.

Je reconnais que cette situation n’est pas seulement du fait de votre gouvernement : c’est le résultat de l’accumulation de mauvaises décisions prises par les gouvernements successifs et ceux qui les ont soutenus.

Le moment est venu de rectifier ce que je considère comme une forte discrimination vis-à-vis de la population réunionnaise. Trop c’est trop, ça suffit.

Je vous demande donc, Madame la Secrétaire d’Etat, à votre arrivée sur notre territoire, une réponse claire à ma requête car le moment est venu de gommer cette injustice que nous subissons depuis plus de 10 ans.

Là est la responsabilité de votre gouvernement.

Autre sujet : la Ministre des Outre-Mer arrivant dimanche, son agenda comporte une séquence relative à l’épidémie de dengue qui frappe notre territoire depuis plusieurs semaines. Bien que votre programme ne soit pas encore connu, on peut supposer qu’en votre qualité de Secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la santé cette visite vous concernera.

Sur ce point, je tiens à vous rappeler que j’ai alerté à de nombreuses reprises votre Gouvernement depuis plusieurs mois. Votre Gouvernement n’a rien voulu entendre, nous a dit que les campagnes de préventions suffiraient, que la suppression des contrats aidés n’impacterait pas la lutte contre les maladies vectorielles…

Le résultat est concret, sans appel et tragique : 8.572 cas de dengue, 573 passages aux urgences, 205 hospitalisations et 6 décès (dont trois directement liés). Cette épidémie est le résultat manifeste de l’incapacité de votre Gouvernement à prendre sérieusement en compte les difficultés et les spécificités ultramarines.

Votre venue serait aussi l’occasion d’apporter un certain nombre d’éclairages sur les mesures drastiques que vous devrez mettre en œuvre pour éradiquer cette épidémie.

Soyez assurée, Madame la Secrétaire d’Etat, de l’expression de mes salutations républicaines.

Jean-Hugues Ratenon
 
N.P
Lu 564 fois




1.Posté par klod le 14/03/2019 18:57

même si certains n'aiment pas Ratenon, on pourra reconnaitre que depuis la précédente visite de "girardin " : rien de nouveau .................... certains s'en contentent , les mêmes depuis 73 ans .................

2.Posté par vivlezaid le 15/03/2019 05:07

Joli plaidoyer clair et précis .
Mais depuis 10 ans comment les responsables locaux se sont ils battus?

3.Posté par agents colère le 15/03/2019 09:24

. INJUSTICE au CD974 de MELCHIOR. Avec leur 22 jours de RTT les agents 39h du Conseil départemental ou d'ailleurs sont des privilégiés par rapport à leurs collègues du 35 h qui n'ont aucun RTT. Même MELCHIOR a sans doute 22 jours de RTT + son gros salaire.. Alors Monsieur MELCHIOR fait son sourd d'oreille aux demandes des agents 35h qui lui ont demandé les 39h pour bénéficier des RTT comme Mr Le Président lui même et les autres ,. Alors que MELCHIOR arrête de dire qu'il est à l'écoute de tous les agents du CD974 lors de ses vœux (poudre de perlimpinpin). Cette différence de traitement concernant le temps horaire crée une souffrance pour les 35h et un vrai malaise et injustice entre agents d'un même service.. EGALITE REELLE n'existe pas au CD974 avec MELCHIOR

4.Posté par cheche le 15/03/2019 11:30

"...il y a incapacite du gouvernement a prendre serieusement en compte les difficultés...." (cf Ratenon).Mais qu'il commence tout d'abord à prevenir de la dengue en alertant en gueulant à la population reunionnaise de faire preuve de civisme et au sens responsable de chacun en ne laissant pas trainer dans la nature vehicules pourris,pneux,ordures de toutes sortes propices aux gites larvaires...et de sommer les maires de l ile a prendre leurs responsabilites dans le cadre des lois et reglements afin d'eradiquer ces depots sauvages.Mais voilà lui braille à tout va ,l'Etat etant pour lui toujours coupable de tous les maux...

5.Posté par zorro le 16/03/2019 09:24

Le pleurnichard est de retour.
En pleine forme.
Il a certainement passé de très bonnes vacances, à nos frais.

6.Posté par Modeste le 16/03/2019 14:43

"concernant le financement de la santé mentale, il apparait clairement que La Réunion souffre d’une sous-dotation ".....il est vrai que dans ce domaine au vu du nombre d'alcooliques sur l'ile et cela va en augmentation ....sur qu' il faut prévoir des structures......!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie