MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Visite de George Pau-Langevin ou beaucoup de bruit pour rien


Par Christian Farcy - Publié le Vendredi 24 Avril 2015 à 17:16 | Lu 723 fois

Visite de George Pau-Langevin ou beaucoup de bruit pour rien
Petite réaction à brûle pourpoint sur les déclarations de la Ministre pour nous sauver d'être exterminer par une autre espèce dès que l'on met le pied dans l'Océan Indien à l’Île de la Réunion.

- "Le budget consacré aux actions financées par l’Etat dans le cadre du plan requin sera porté de 650 000 € à 1 million d’euros, soit 6 millions d’euros sur la période 2015-2020."
Impressionnant 450.000 € par an de plus alors que la crise requin coûte au bas mot 50 millions € par an soit un rapport de 1/50 soit 2% d'aides par rapport aux pertes économiques subies.

- "L’objectif est de mettre en place au plus vite, et en tout état de cause dès cette année, un site sécurisé à Saint-Paul, et d’accélérer la réalisation des projets de Saint-Pierre, de Saint-Leu et de Trois-Bassins."
Rien de nouveau : le budget pour deux sites sécurisés sur Saint Paul (et non un seul) a déjà été voté. Pour les autres sites juste une accélération des projets. On peut parler d'accélérer quand on passe de 2km/h à 5km/h. Ce n'est pas pour cela que l'on avance vite.

- "L’Etat s’engage à augmenter de 50 % les sorties en mer dans le cadre de "Cap Requins""
Si on prends 60 requins pêchés par an, cela fait un effort de pêche de 30 requins de plus par an. 30 requins par an soit 1 tous les 15 jours.

- "L’augmentation des prélèvements de requins tigre et bouledogue permettra de multiplier les analyses" et "l'interdiction de la consommation humaine doit demeurer jusqu’à ce que le risque sanitaire soit levé".
On augmente et on multiplie les analyses à raison de 1 requin toutes les 2 semaines et l'interdiction de consommation demeure. Ce n'est pas demain la veille que l'on pourra manger du requin comme à Maurice et à Mayotte.

- "Des programmes de pêche sélective et encadrée de "Cap requins" seront étendus au sein de la Réserve naturelle marine, mais l’Etat demeurera ferme sur les conditions d’exercice de la pêche de plaisance sous-marine qui ne sera pas étendue."
On reste encore et toujours dans le cadre d'un effort de pêche d'1 requin de plus tous les 15 jours mais on peut pêcher dans la réserve marine ce requin.

- "L'Etat augmentera son soutien aux programmes de connaissance et d'expertise scientifique, notamment pour étendre le réseau de stations d'écoute et mieux suivre les mouvements de squales."
Cela signifie reprise du marquage des requins. S'agit-il du fameux 1 requin toutes les 2 semaines de plus? Un requin bouledogue marqué est un requin qui ne sera plus jamais pêché et qui restera sur zone comme Fanny et Estelle requins bouledogue de 3 mètres qui se sont promener des années tranquillement au large de Saint Gilles. Un requin marqué présente une dangerosité accrue car il reste un prédateur de notre espèce mais nous ne pouvons pas le pêcher. Cette mesure va donc augmenter le risque requin à la Réunion.

- "Un soutien financier accru sera apporté aux associations dont les initiatives participent à la réponse globale en matière de prévention et de réduction des risques. Un soutien financier accru"
Ces associations n'ont pas de soutien financier de l'état et pour certaines sont en procès contre l'état. En mathématiques une augmentation de 50% du nombre 0 donne toujours 0.

- "L’accélération de la mise en place du centre de ressources et d'appui" qui doit "rechercher des synergies avec la Réserve Marine".
On accélère (à partir de 0 ) pour mettre en place un organisme ( un machin qui paye des gens à se réunir) qui doit rechercher (donc sans résultats imposés ) à faire des actions communes avec la Réserve Marine.

- "La relance du tourisme à la Réunion" et "une promotion renforcée de la destination". Des moyens financiers non déterminés pour faire de la publicité pour la destination touristique où 7 personnes sont mortes mangées par des requins alors qu'à 250 km de là, une destinations beaucoup moins cher existe sans une seul attaque de requin depuis des dizaines d'année.

Voilà donc les initiatives de notre Ministre de l'Outre Mer pour que jamais plus des enfants et adultes ne se fassent manger en allant dans s'amuser dans l'Océan Indien à quelques mètres de chez eux.

Christian Farcy




1.Posté par KLD le 24/04/2015 19:44

oui , et encore ?

2.Posté par joanne le 24/04/2015 21:15

Ce n'est pas un secret de polichinelle, l'Etat est tout simplement incapable de prendre des mesures urgentes significatives pour gérer ce que vous appelez une crise!
Il s'agit d'un manque de considération des Réunionnais qui ne l'oublions pas sont Français.
Ce n'est pas en faisant le voyage jusqu'ici pour nous dire que le gouvernement nous soutien avec une extrême lenteur et sans toutefois accorder un instant à l'écoute de la population ou même des élus que les choses vont avancer CONCRETEMENT.
Les mots ne suffisent pas, les promesses non plus , nous sommes dans l'attente de mesures visibles et efficientes.
Qu'en est il à l'heure de son départ, nous en sommes au même stade ! on ne peut pas continuer à avaler les couleuvres de cette Ministre!
Les élus de la Réunion doivent aller dans le même sens et demander à ce que cette crise requin fasse l'objet d'un travail sérieux.

3.Posté par KLD le 24/04/2015 21:51

c'est vraiment comique de lire des posts comme 2 , de la flagornerie pro didi 1er , mais aucun argument de fond .......... sera pas embauché à plein temps à la comm de la région ça , ..............juste à temps partiel , pour meubler . pas très haut le niveau.............

4.Posté par jos974 le 25/04/2015 14:57

dit celui qui est le porte serviette du supérieur du préfet mdr
tortue voit pas sa queue y voit celle des autres.

KLD tu sers à rien

5.Posté par GIRONDIN le 25/04/2015 16:01 (depuis mobile)

1- Elle aurait dû venir avec sa canne à peche.
2- Apparemment il existe des endroits pour s'amuser dans l'océan Indien sans risque.

6.Posté par KLD le 25/04/2015 19:50

et toi le jos t'as la prétention de servir à quelque chose ...........encore un avec qui les échanges promettent un enrichissement de l'esprit ...........sinon , effectivement le 974jos " tortue wa pas son keu " ! la deuxième partie , la pa besoin , elle découle de la première , on se comprend là ? et elle va de soi !

7.Posté par impertinent le 26/04/2015 17:01

Merci Christian Farcy pour cette analyse pertinente.

8.Posté par L'Ardéchoise le 27/04/2015 01:18

KLD a entièrement raison.
Les disciples de DR polluent ce site et d'autres par de la comm répétitive, sous différents pseudos, et des poncifs sans intérêt mais rédhibitoires, et d'un niveau...
Pas haut, le niveau, pas haut !

Les responsables de la communication de Didier 1er, investissez dans des guides de conversation, correcteurs d'orthographe, Bescherelle de grammaire et autres !
Vous voulez défendre les intérêts d'un "représentant" de l'Etat français ?
Donnez-vous en les moyens, car ce qui est pardonnable à n'importe quel internaute ne vous l'est pas !
Et donne à penser que pour arriver à ces postes, c'est le copinage qui prime, et non les capacités...
Un peu de respect pour vos compatriotes réunionnais, que diable !
Ils méritent mieux que ça.
!!!

9.Posté par KLD le 27/04/2015 21:14

merci miss l'ardéchoise .......... c'est pas glorieux les afficionados du landerneau politique local , c'est sur , fo lé supporter ............!!!!! et ce quel que soit le bord ....... quoique ...... chuuuuuut ! on va dire que j'ai un parti pris , pourtant ça saute aux yeux et aux oreilles ..............

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes