MENU ZINFOS
Communiqué

Visite de Bruno Le Roux: L'Unsa Police réclame en urgence un état des lieux des effectifs


L'Unsa Police se réjouit de la visite prochaine du ministre de l'intérieur à La Réunion. Voici le communiqué de l'organisation syndicale :

- Publié le Jeudi 2 Mars 2017 à 16:47 | Lu 551 fois

L'Unsa police organisation syndicale représentative sur l'île de La Réunion, se félicite de la visite de Monsieur Bruno LE ROUX , Ministre de l'intérieur.

La mission première de la Police Nationale est d'assurer la sécurité des personnes et des biens. Si les difficultés dans ce département ne sont pas forcément au niveau de la délinquance de certains secteurs métropolitains, il n'en demeure pas moins que la situation locale est plus que préoccupante, en effet l'activité pénale reste soutenue avec une augmentation des faits constatés de 9,02 %. Des événements récents, sont symptomatiques d'une montée de la délinquance, particulièrement préoccupante, et plus précisément sur le secteur du chaudron où le caillassage des forces de l’ordre devient récurent, les délinquants n'hésitent plus à s'en prendre aux forces de l'ordre.

Dès lors L'Unsa Police vous sollicite M. le Ministre, pour la prise en compte de cette situation et réclame en urgence un état des lieux des effectifs dans le département de la Réunion afin de demander avec les arguments les plus exhaustifs, les renforts nécessaires pour assurer pleinement la sécurité des personnes et des biens.

D'ores et déjà, il s'avère nécessaire de prévoir l'affectation d'une cinquantaine de fonctionnaires pour la mise en place de la réforme du cycle horaire des unités de voie publique, prenant acte des engagements du Directeur Général de la police Nationale qui a indiqué lors du comité technique du 23/02/2017 que les prochaines sorties d'écoles de gardien de la paix seront affectées en sécurité publique, en priorité en renfort dans la perspective de cette reforme .

D'autre part le Procureur de la République de Saint Denis lors de la dernière audience solennelle le 18/02/2017, n'a pas caché son inquiétude face à l'augmentation de la délinquance, regrettant l'absence d'un service régional de police judiciaire, à défaut, a appelé de ses vœux des renforts d'effectifs pour les services judiciaires.

L'Unsa Police s'associe à ce constat, les services judiciaires sont asphyxiés, les enquêteurs demandent les moyens pour faire face à une procédure toujours plus exigeante. Autres priorités de notre département, l'inscription à la prochaine programmation immobilière, du projet de construction d'un nouveau commissariat au Port , circonscription où les conditions de travail de nos collègues sont exécrables et où la délinquance connaît aussi une évolution significative avec une augmentation de faits constatés à hauteur de 15,05 %.

S'agissant de l'égalité réelle, l'Unsa police souhaite une redéfinition de la répartition des forces de l'ordre dans le département et l'application de la loi du 21/01/1995 Monsieur le Ministre, L’Unsa police demande donc une attention particulière, ainsi que la juste prise en compte du quotidien des policiers de La Réunion avec des moyens matériels et humains indispensables afin d'offrir à nos concitoyens un service public digne de ce nom.

Le Bureau régional 




1.Posté par verolia le 03/03/2017 07:58

iL FAUT POUVOIR DÉBUSQUER LES MAGOUILLES ET FRAUDES !


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes