Société

Visite Girardin : Le collectif de prévention du risque requin reçu demain en sous-préfecture

Dimanche 8 Octobre 2017 - 18:48

Le collectif d'associations de préventions du risque requin a semble-t-il été entendu.

Après avoir déploré l’absence de rencontre avec la ministre des Outre-Mer Annick Girardin, le collectif sera finalement reçu demain matin, probablement à la sous-préfecture de St-Paul.

La préfecture a contacté un membre du collectif ce dimanche aux alentours de 16h et a accepté la présence de quatre personnes issues des associations du collectif.

Zinfos974
Lu 2652 fois



1.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 08/10/2017 19:54

Faut en parler à Nicolas Hulot , et aussi aux con tribuables !!!!

2.Posté par Feelgood le 08/10/2017 20:06

Bravo à eux! Il aurait été en effet inadmissible de ne pas les rencontrer, de ne pas les entendre.
A voir ce que dira Madame la Ministre sur le danger permanent, volontairement minoré et largement sous-estimé par les scientifiques en charge de la gestion du risque requin.

3.Posté par Ôté le 08/10/2017 20:07 (depuis mobile)

Madame la ministre, autorisez la commercialisation des deux espèces de requins proliférantes, svp ! Assurons le développement d''une filière locale et la sécurisation de l''océan par une pêche sélective. M. Nativel est une personne-ressource à ce sujet

4.Posté par JORI le 08/10/2017 20:29

2.Posté par Feelgood le 08/10/2017 20:06
Et braver les interdits comme l'ont fait les 2 derniers tués, ce n'est pas sous estimer le risque requin???.

5.Posté par Amende à lire le 09/10/2017 00:41

Moi j'ai peur de rencontrer un taré au peak ( ou 2 ) qui pour une vague est près à tout, tel le croc-magnon affamé perdant tout controle devant son steak . (de shark ).

6.Posté par krep le 09/10/2017 01:42

@JORI
Bah oui ? C'est vrai ça pourquoi braver les interdits ? Puisque c'est interdit , parce qu'il y a des requins marqués qui trainent devant les plages. On le sait que c'est dangereux parce que les relevés de balises ont été rendus publics en temps et en heure pour éviter les drames. Ha bah non, ça il ne l'ont pas fait les scientifiques en charge de nous protéger...

7.Posté par lof le 09/10/2017 07:26

Nous connaissons tous le risque existant. Comment peut on encore se permettre de telles imprudences ?
Chacun est libre de ses choix, respecter l'interdiction et vivre, la transgresser et prendre des risques inconscients..
Cette inconscience, touche la Réunion dans son ensemble et doit être combattu...

8.Posté par Morisot Noèla le 09/10/2017 07:37

Quand on ne reçoit pas les principaux intéressés, et ceux qui connaissent vraiment leur Océan... C'est une infamie et une imposture... Tous des bouffons nos ministres... Ils mettent en scène des situations, on se croirait au "Théâtre"tout est mis en scène à l'avance.. sauf que hélas , ici à la Réunion on subit "la vraie crise de plein fouet", les battants pour la reprise des activités balnéaires sont toujours debout. Attention !!

9.Posté par JORI le 09/10/2017 10:29

8.Posté par Morisot Noèla le 09/10/2017 07:37
Et quels seraient selon vous ces" principaux intéressés et ceux qui connaissent vraiment leur Océan."??. Ceux qui sont décédés??. S'ils sont décédés c'est que justement ils ne connaissaient pas si bien leur océan!!. Qui, ceux qui appellent à braver les interdits??. Qui, selon vous??.

10.Posté par Couillonisse le 09/10/2017 11:05 (depuis mobile)

À n’en pas douter ils ne parleront pas des conduites à risques des usagers de la mer et préféreront se défausser en trouvant n’importe quelle excuse fallacieuse pour obérer leurs responsabilités d’usagers et de parents inconséquents pour certains ...

11.Posté par Nono le 09/10/2017 12:52

Tiens, toujours les même débiles à nous tenir le discours de la responsabilité. Bravo la responsabilité de ceux qui ont capturés puis relâchés des requins dangereux devant les plages. Ce sont les mêmes qui nous expliquent que le requins bouledogue a toujours été là et qu'il faut assumer le risque, quelle belle façon de se dédouaner de sa propre responsabilité, hein ?

Incompétents et lâches, ils vont même jusqu'à jouer à la guéguerre sur Facebook. Pour ceux là, du goudron et des plumes !

12.Posté par JORI le 09/10/2017 18:19

11.Posté par Nono le 09/10/2017 12:52
Comme vous semblez faire partie de ceux qui ne seraient pas "débiles", faîtes nous profiter de vos solutions!!.

13.Posté par klod le 09/10/2017 19:43

"et ceux qui connaissent vraiment leur Océan"

j'en doute post 8.j'en doute , ça se saurait!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

14.Posté par Morisot Noèla le 10/10/2017 12:36

Ceux qui se contentent de dire.... "La mer est interdite, tant pis pour les morts durant l'interdit" et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, ne percevant pas ce que cachent et génèrent ces "interdits"... sont des moutons dociles.. On ne peut pas leur en vouloir, au contraire on a pitié pour tout ce qu'ils "ne connaissent pas" et e leur manque d'intérêt pour le balnéaire de leur île

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >