MENU ZINFOS
Politique

Visioconférence avec Emmanuel Macron : Le discours de Cyrille Melchior


Cyrille Melchior devrait prendre la parole lors de la visioconférence avec Emmanuel Macron. Indisponible, son discours a été lu par Serge Hoarau, président de l'association des maires de La Réunion. Voici le discours du président du Département :

Par NP - Publié le Jeudi 27 Janvier 2022 à 21:35

Monsieur le Président de la République, Messieurs les Ministres,
Messieurs les Préfets de Région
Mesdames et Messieurs les élus,

Je voudrais vous remercier, Monsieur le Président, pour ce moment d’échange que vous accordez en ces temps de crise sanitaire. Vous démontrez ainsi votre souci d’être en contact direct avec les élus de la République que nous sommes.

La situation actuelle génère une inquiétude légitime de la population et du monde économique.

Dans ce contexte, je tiens à souligner la qualité de la stratégie locale. Je veux notamment saluer la gestion de cette pandémie par le Préfet, en lien avec l’ARS, le rectorat et les élus, menée dans le cadre d’une concertation large et régulière.

Je veux souligner le sens des responsabilités de la population réunionnaise qui a globalement respecté les restrictions et qui a su faire preuve d’exemplarité dans le cadre de la campagne de vaccination. Je veux ainsi saluer la force de résilience de notre territoire.

En ce qui concerne le Conseil départemental, chef de file de l’action sociale, nous nous sommes pleinement mobilisés, dès le début de la crise, dans un accompagnement renforcé des publics les plus fragiles et dans la garantie de la continuité des services publics.

Un pacte de solidarité et d’urgence sociale a été élaboré et mis en œuvre dès Mars 2020, afin d’accompagner au quotidien les publics vulnérables.

A titre d’exemple :
- La livraison, chaque semaine, de plus de 15 000 paniers de fruits et légumes frais à domicile pour les personnes les plus vulnérables.
- Le versement d’une aide exceptionnelle forfaitaire d’un montant de 150 euros aux personnes à faible retraite.
- La distribution de masques afin de garantir la sécurité des professionnels et des personnes accueillies.
- Le « passe bien-être » au bénéfice de nos publics fragiles impactés psychologiquement en même temps qu’il contribue au soutien des activités artisanales.

Mais malgré tout, nos populations restent en souffrance notamment pour ce qui concerne leur pouvoir d’achat. La hausse des prix consécutive aux perturbations sur le réseau de transport marchand en est la principale cause. En 2021, la hausse des prix constatée à La Réunion est de 3,3% contre 2,8% en France métropolitaine.

Le Département s’est aussi engagé pour soutenir l’emploi notamment dans le BTP, les services de proximité et le secteur agricole.
Ainsi nos investissements sont passés de 120 à 180 M€ en 2021 et nous comptons maintenir cet effort.

Cette forte implication Départementale à l’effort collectif n’aurait pu être possible sans la recentralisation de la dépense du RSA, fruit de votre écoute attentive, Monsieur le Président.

Cette crise sanitaire nous a amené à une prise de conscience encore plus forte de la grande fragilité de nos territoires insulaires en matière médicale, sociale et économique

Sur le plan sanitaire, il apparaît qu’un indicateur est particulièrement préoccupant et déterminant ; c’est celui de nos capacités hospitalières qui arrivent à saturation, malgré le renforcement humain obtenu avec le déclenchement du plan blanc.

Contrairement à la Métropole, la situation insulaire de La Réunion limite nos possibilités de mutualisation de nos moyens de santé avec des territoires voisins.

Je formule donc la demande d’un renforcement significatif et structurel de nos capacités hospitalières, afin d’éviter tout nouveau confinement.

Par ailleurs, l’hospitalisation à domicile (HAD) fait partie des solutions déjà engagées mais devant être renforcées.
A titre de comparaison, le taux de HAD est de 7% à La Réunion alors qu’il est de 30% au niveau national.

Sur les plans sociaux et économiques, la territorialisation des aides de l’État doit être améliorée pour répondre efficacement au contexte local de la crise notamment face aux difficultés d’approvisionnement et au renchérissement des coûts des matières premières et du fret.


L’autonomie alimentaire est aussi une question de santé publique. Aussi je propose la création d’une aide alimentaire sous la forme d’un « chèque primeur » qui permettra aux bénéficiaires de se fournir en produits frais issus de la production locale, dans un souci de développement des circuits courts et des filières locales.

Pour finir, je voudrais, formuler cette proposition très concrète. Je retire de l’expérience de cette gestion collective, l’importance des conditions de logement dans la propagation de l’épidémie.
La prévalence locale d’un nombre significatif d’habitats privés et collectifs très dégradés dans lesquels vivent des familles en sur occupation, constitue un facteur aggravant.

Je milite donc pour un véritable plan Marshall en faveur de l’amélioration de l’habitat impulsé par l’Etat en lien avec les principaux bailleurs sociaux et les collectivités locales. Il s’agira pour cela de mieux adapter les conditions de mobilisation des crédits de la LBU. 

Cette politique volontariste participerait à la relance économique, notamment pour les petites et moyennes entreprises du secteur BTP et contribuerait au renforcement de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle.

Comme vous le savez Monsieur le Président, les Outre-Mer contribuent au rayonnement et à la puissance de la France et de l’Union Européenne ; ils ont, en cette période difficile, encore plus besoin de l’expression de toute la solidarité de notre nation.




1.Posté par Pascale le 27/01/2022 23:32

Je dis ça je dis rien, mais je connais des personnes âgées qui vivent dans la misère et qui n'ont jamais reçu de paniers de fruits... mais peut être que cela été comme d'habitude réservé aux RICHES!!! Toujours les mêmes qui se gavent la panse en fait... donc oui rien ne change dans cette île mafia!

2.Posté par Karloss le 28/01/2022 05:17

Zote po perde zote temps, bientôt la fin de Macron, le virus le plus dangereux de la France et c'est variants ministres, ah aussi et son soutien local, président du département, petite île, st rose, l'entre deux et les autres soutiens bien-sûr.

3.Posté par Enfin!!!!!!! le 28/01/2022 06:01

QUelle honte de gaspiller autant d'argent avec nos impôts . Arrêtons cet assistanat.

4.Posté par Coco le 28/01/2022 07:17

Mon dieu qu est ce qu il faut pas entendre !!! Il dit ça alors quand pleine pandémie il fait le choix d accorder 2 jours de télé travail à ses agents alors que les préconisations sont 3 voire 4 jours!!!

5.Posté par Gros blanc le 28/01/2022 07:19

Ha ha ha ha ha ha ha ha....zé mal o venť !

6.Posté par .. le 28/01/2022 07:51

Mettons des informés dans nos écoles, re instaurons la discipline et le respect. Coupons la CAF quand les élèves ne viennent pas à l’école.
Remettons le. Service militaire obligatoire à tous ceux qui sortent des études avant 17 ans

7.Posté par Daniel FAIVRE le 28/01/2022 09:40

Des paniers de fruits et légumes mais pas pour tous, dans certaine ville c'étais d'abord pour les familles des élus ??

8.Posté par pipo le 28/01/2022 14:03

Le président est en campagne surtout. C'est assez ironique de parler de mesures prises en période de crise covid alors même que le télé travail dans sa collectivité est quasiment prohibé: 2 jours maximum au lieu des 3 minimums demandés par son président de la république, et la plupart des services n'y ont pas droit alors que les missions sont bien réalisables à distance.

9.Posté par bobléponge le 28/01/2022 17:46

ce gars fait juste partie de la clique des tortionnaires sadiques qui empechent les soins précoces

et veux injecter la population ignorante avec de la merde expérimentale qui ne sert à rien sauf à

empoisonner certains cobbayes..

10.Posté par jojo le 28/01/2022 23:26

nana des certains qui ne font que des discours ! dans la réalité "réelle", .... c'est insuffisant et peu (voire NON) productif ! ... ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes