Faits-divers

Violences urbaines dans le Sud: 44 majeurs et 7 mineurs placés en garde à vue

Mercredi 5 Décembre 2018 - 10:08

Photo Héloïse P.
Photo Héloïse P.
Feux de poubelles, violences envers les forces de l’ordre, magasins pillés…En marge du mouvement des gilets jaunes entamé le 17 novembre, des scènes de violences urbaines. 

Le tribunal de St-Pierre dresse, ce mercredi, un bilan chiffré des procédures diligentées suite aux débordements survenus à l’occasion du mouvement des "gilets jaunes". 

Une réponse judiciaire à ces violences urbaines "tributaire des moyens mobilisables par les services de police et de gendarmerie, en plus de leurs missions de maintien de l’ordre" mais également " axée sur les débordements graves", tels que les infractions à l’encontre des personnes dépositaires de l’autorité publique, dégradations, pillages, participation armée à des attroupements, entraves à la circulation publique, tient à préciser le parquet de St-Pierre dans un communiqué.

Ainsi entre le 17 novembre et le 30 novembre, 44 majeurs et 7 mineurs  ont été placés en garde-à-vue sur le ressort du TGI de Saint-Pierre. Le parquet a ensuite orienté ces affaires vers:

-des classements sans suite : 6 (affaires concernant des majeurs)
-  un rappel à la loi pour 1 majeur
-   la poursuite de l’enquête en préliminaire  pour 2 majeurs
-   des convocations à une audience de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour 3 majeurs
- des convocations par officiers de police judiciaire à une audience correctionnelle pour 8 majeurs
- une convocation à une audience de mise en examen devant le juge des enfants  pour 1 mineur
- des défèrements de mineurs devant le juge des enfants pour 6 dont 2 placés en détention provisoire (1 révocation de contrôle judiciaire et 1 procédure de présentation immédiate mineurs)
- une convocation par procès-verbal après défèrement devant le parquetier et placement sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention pour 1 majeur
-   un défèrement devant le juge des libertés et de la détention avec placement en détention provisoire jusqu’à l’audience de comparution immédiate pour 1 majeur, maintenu en détention à l’audience de comparution immédiate (suite à son refus d’être jugé immédiatement)

Concernant les procédures de comparutions immédiates.  22 majeurs ont été jugés:

- 21 personnes condamnées et une relaxée

- sur les 18 mandats de dépôt requis 11 ont été prononcés

- Appel du parquet au quantum des peines prononcées : pour 2 personnes concernées par la même affaire.
N.P
Lu 3688 fois



1.Posté par Joseph le 05/12/2018 11:58

Envoyez les boulet au pied nettoyer tout ce qu'ils ont fait, comme par exemple les restes de poubelles fondues sur la chaussée !

2.Posté par Rhum Quina le 06/12/2018 09:28

Le meilleur et de loin le plus convaincant des rappels à La LOI, concernant les mineurs, reste le "nerf de bœuf". En effet, bien tressé par un excellent boucher, il laisse des traces, parait-il, quasi-indélébiles !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >