MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences urbaines dans le Sud: 44 majeurs et 7 mineurs placés en garde à vue


Par N.P - Publié le Mercredi 5 Décembre 2018 à 10:08 | Lu 3743 fois

Photo Héloïse P.
Photo Héloïse P.
Feux de poubelles, violences envers les forces de l’ordre, magasins pillés…En marge du mouvement des gilets jaunes entamé le 17 novembre, des scènes de violences urbaines. 

Le tribunal de St-Pierre dresse, ce mercredi, un bilan chiffré des procédures diligentées suite aux débordements survenus à l’occasion du mouvement des "gilets jaunes". 

Une réponse judiciaire à ces violences urbaines "tributaire des moyens mobilisables par les services de police et de gendarmerie, en plus de leurs missions de maintien de l’ordre" mais également " axée sur les débordements graves", tels que les infractions à l’encontre des personnes dépositaires de l’autorité publique, dégradations, pillages, participation armée à des attroupements, entraves à la circulation publique, tient à préciser le parquet de St-Pierre dans un communiqué.

Ainsi entre le 17 novembre et le 30 novembre, 44 majeurs et 7 mineurs  ont été placés en garde-à-vue sur le ressort du TGI de Saint-Pierre. Le parquet a ensuite orienté ces affaires vers:

-des classements sans suite : 6 (affaires concernant des majeurs)
-  un rappel à la loi pour 1 majeur
-   la poursuite de l’enquête en préliminaire  pour 2 majeurs
-   des convocations à une audience de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour 3 majeurs
- des convocations par officiers de police judiciaire à une audience correctionnelle pour 8 majeurs
- une convocation à une audience de mise en examen devant le juge des enfants  pour 1 mineur
- des défèrements de mineurs devant le juge des enfants pour 6 dont 2 placés en détention provisoire (1 révocation de contrôle judiciaire et 1 procédure de présentation immédiate mineurs)
- une convocation par procès-verbal après défèrement devant le parquetier et placement sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention pour 1 majeur
-   un défèrement devant le juge des libertés et de la détention avec placement en détention provisoire jusqu’à l’audience de comparution immédiate pour 1 majeur, maintenu en détention à l’audience de comparution immédiate (suite à son refus d’être jugé immédiatement)

Concernant les procédures de comparutions immédiates.  22 majeurs ont été jugés:

- 21 personnes condamnées et une relaxée

- sur les 18 mandats de dépôt requis 11 ont été prononcés

- Appel du parquet au quantum des peines prononcées : pour 2 personnes concernées par la même affaire.




1.Posté par Joseph le 05/12/2018 11:58

Envoyez les boulet au pied nettoyer tout ce qu'ils ont fait, comme par exemple les restes de poubelles fondues sur la chaussée !

2.Posté par Rhum Quina le 06/12/2018 09:28

Le meilleur et de loin le plus convaincant des rappels à La LOI, concernant les mineurs, reste le "nerf de bœuf". En effet, bien tressé par un excellent boucher, il laisse des traces, parait-il, quasi-indélébiles !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes