MENU ZINFOS
Mayotte

Violences urbaines à Limoges : Affrontements entre jeunes Mahorais et forces de l'ordre depuis deux nuits


Un quartier sensible de la ville est depuis ce lundi soir le théâtre de heurts entre jeunes adolescents et forces de l'ordre. Le maire évoque des dealers organisés autour de bandes de Mahorais qui veulent prendre la tête du Val de l'Aurence.

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 4 Août 2022 à 06:21

Un quartier prioritaire de la ville de Limoges (87) est secoué depuis deux nuits par des violences urbaines. Selon le secrétaire général de la préfecture, il s'agirait essentiellement de Mahorais âgés de 13 à 17 ans et de jeunes originaires de l'Afrique subsaharienne s'opposant aux forces de l'ordre. Cocktails molotov, tirs de mortier, projectiles, le maire Émile-Roger Lombertie, réclame des policiers supplémentaires pour faire face à ces 70-90 personnes "cherchant à être "totalement maîtres du quartier".

La CRS-8, une unité spéciale créée pour se rendre rapidement sur tout le territoire, a été déployée mardi soir à Limoges à la demande du ministre de l'Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin. Lors de la nuit de mardi à mercredi, un CRS a été légèrement blessé par un tir de mortier, rapportent nos confrères de la presse nationale.

La préfecture annonce deux interpellations lors de cet épisode alors qu'une centaine de jeunes, dont des dizaines encagoulés, avaient pris part aux violences. 

La veille, trois voitures avaient été brulées. Une quarantaine de délinquants avaient défié les policiers pendant plus de cinq heures. Tout avait commencé à l'arrivée des pompiers accompagnés des forces de l'ordre afin de maitriser les incendies. Les soldats du feu avaient été pris à partie par les jeunes leur jetant des projectiles en tout genre.

Au fil des heures, les évènements se sont enchainés dans cette cité de 2500 habitants située à l'extrême ouest de Limoges. "Ces violences urbaines inacceptables" ont été condamnées par les autorités alors que les habitants du quartier dénoncent du trafic de drogue dans lequel de nombreux mineurs sont impliqués et confient leur ras- le bol




1.Posté par Lulu le 04/08/2022 07:33

les gens qui ne s'intègrent pas et ne respectent pas les lois doivent être expédiés dans leur pays d'origine,, pour les autres la justice devrait se montrer plus sévère!

2.Posté par Squid le 04/08/2022 07:50

No coment car on est de suite stigmatisé

3.Posté par Zoreil ki causera jamais nionais le 04/08/2022 08:02

Zinfo974 toujours dans la polémique pei....plis on déteste quelques choses et plus il viendra vers vous sûrement ceux à quoi est condamné la reun....pauvre france

4.Posté par GranMerKal le 04/08/2022 08:12

En métropole on peut citer les délinquants de cette communauté, à la Réunion : NON! Merci Sarko.....

5.Posté par Carton la Cuisse le 04/08/2022 08:36

Une chance pour la France!

6.Posté par cenkorli le 04/08/2022 11:22

zinfos a oublié de couper les commentaires.
Vous pouvez censurer autant que vous voulez ; les faits sont bien là . jour après jour .

7.Posté par paulo le 04/08/2022 15:20

La honte.

8.Posté par paulo le 04/08/2022 15:24

Coupe RSA et les alloc , ils ont votés en masses pour macron , maintenant faut pas se plaindre.

9.Posté par Coco le 04/08/2022 17:17

J’ai posté un commentaire non publié. Vous encouragez les propos haineux à notre égard

10.Posté par Nonoche le 04/08/2022 18:39

Les droits du sol nés à Mayotte s’illustrent à la Réunion et en métropole et ce sont les vrais mahorais qui sont pointés du doigt. Sachez que ces mineurs sont certes nés à Mayotte, mais vérifiez bien d’où viennent leurs parents

11.Posté par Gros blanc le 04/08/2022 19:11

Post 6 mi confirme zinfo i fé la censure !!!
Post 9 non ! Zinfo i censure mi promets à ou !

12.Posté par jo gratel le 04/08/2022 19:13

Tout va bien madame lamarquise tout va bien en France la vérité dérange tout est bon dans le cochon ainsi va notre société , les gens ont compris qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent sur le territoire , les policiers ne peuvent plus travailler dans les banlieues ils se font caillasser ce sont les trafiquants qui gèrent les banlieues et bientôt ils seront à l'élysée , oseront 'ils la même chose en chine ou en russie.? Pauvre FRANCE!

13.Posté par Olivier le 04/08/2022 20:38

Ben voilà les boulots clandestins pour les jeunes mahorais à la Réunion qui les attendent à Limoges !
Partez, la France est une terre d'avenir pour vous

14.Posté par Nic-ta-lope et autres le 05/08/2022 01:17

Il faut les limoger...................

15.Posté par zorba le 05/08/2022 10:25

La racaille ,c'est la honte de la France .










 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes