Faits-divers

Violences sur un barrage : La justice ne lâche rien

Mardi 4 Décembre 2018 - 16:33

Trois hommes ont été jugés en comparution immédiate ce mardi au tribunal correctionnel de Champ Fleuri. Hier matin, ils se trouvaient sur un barrage situé sur la route des Tamarins à la Saline les Hauts. Interpellés, ils ont été placés en garde à vue et accusés de violences en réunion envers des gendarmes, ainsi qu’entrave à la circulation. En effet, après deux semaines de barrages, les forces de l'ordre ne les tolèrent plus.
 
Tous ont demandé un délai pour préparer leur défense. Il était donc question de décider s’ils restaient en détention ou non jusqu’à la date de jugement ; le 3 janvier prochain. Tous trois habitants de Saint-Paul, deux d’entre eux n’ont pas le profil typique du délinquant. Le premier, 50 ans, père de famille, travailleur et "courageux", selon son avocat, malgré les difficultés financières liées à l’incendie dans son atelier de menuiserie. Le deuxième, 40 ans, se trouve à la tête d’une association d’aide aux jeunes du quartier du Barrage à Saint-Paul (ironique, en effet). Ancien entrepreneur, il essaye de s’en sortir malgré l’échec de son entreprise. Les deux se connaissent car ils oeuvrent ensemble dans de nombreuses actions dédiées aux jeunes. Des parcours professionnels qui sont "le symbole même de ce qui a pu entraîner ses manifs", selon l’avocat d’un d’entre eux. Tous deux ont été placés sous contrôle judiciaire.
 
Le troisième, 27 ans, à l’enfance difficile, déjà connu pour vol en réunion et violences conjugales, n’avait peut-être pas le même profil que ses camarades mais est resté poli et attentif pendant l’audience. Son emploi vert ayant pris fin, il avait un entretien prévu hier pour un nouveau poste. Entretien auquel il n’a pu assister à cause de son interpellation. "Cela fait deux ans qu’on n'entend plus parler de lui. Il est toujours avec sa femme et s’occupe de son fils de deux ans et demi", tente son avocate. Sa plus grande peur : être séparé de son fils. Pas suffisant selon les juges. Il restera en détention jusqu’à l’audience. C’est à ce moment là que les faits seront examinés en détail.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 10092 fois



1.Posté par TROUDBAL le 04/12/2018 16:43

GOUTANOU

2.Posté par noé le 04/12/2018 16:47

En groupe on fait les singes hurlants mais maintenant , seul , on ne fait plus le zouave ! on paie la note tôt ou tard !

3.Posté par Rnouf le 04/12/2018 16:55

Trois hommes ont été jugés en comparution immédiate ce mardi au tribunal correctionnel .....
Tous ont demandé un délai pour préparer leur défense.


N'y a t'il pas contradiction, soit ils ont été jugés soit leur affaire a été renvoyé ?

Le titre : La justice ne lâche rien : cela signifie que parfois la justice lâche les délits et crimes ....


La précision zinfonistique ....

4.Posté par tijen le 04/12/2018 17:00

tant mieux. totoche à zot même ! lé fort en band mais devant la justice i baisse la tête !

5.Posté par Bleu outre mer le 04/12/2018 17:33

"Les deux se connaissent car ils oeuvrent ensemble dans de nombreuses actions dédiées aux jeunes."
Continué les jeunes vous suivent.....

6.Posté par Justice le 04/12/2018 17:36 (depuis mobile)

Mon voisin très fier d’arborer son gilet jaune le jour et sa cagoule le soir a été cueilli de son lit douillet hier matin. Que justice soit faite.

7.Posté par Lauret le 04/12/2018 17:42 (depuis mobile)

Il ne sert à rien de pleurer et nous décrire leur pedigree pour nous attendrir, hier sur les barrages il crier qu’il tiendrait jusqu’à la mort alors ses pas un peu prison qui va les faire peur au contraire il vont bien réfléchir.

8.Posté par Contribuable le 04/12/2018 17:53 (depuis mobile)

Il faudrait diffuser largement cette bien bonne nouvelle. Enfin le code de la route est appliqué. Ces individus ont ruiné la journée de bon nombre de familles et entrepreneurs, bloqués dans une impasse.

9.Posté par almuba le 04/12/2018 18:02

Avec les peines si légères qu'ils vont avoir ce sera un encouragement.

10.Posté par Gratel le 04/12/2018 18:13

Dans un récent sondage (d'avant les évènements), il en ressortait que 41% des français étaient pour régime autoritaire.

Combien après ce mouvement ?

Je propose à zinfos974 d'en faire un sondage.

Allé Pierrot...teu plééé

11.Posté par Ménoimposée le 04/12/2018 18:16

Il en reste 800 à juger pour trouble à l'ordre public, entrave à la libre circulation et dégradation du bien public. Au suivant!...

12.Posté par olivier le 04/12/2018 15:20

Et quand on punit ceux qui on démonter le gabion de la possession puisse qu’il sont identifiés

13.Posté par Ti tangue barreur le 04/12/2018 18:35 (depuis mobile)

La détention jusqu’à le 3 janvier 2018 ...pour comprendre la douleur de ceux qui étaient dans le barrage hi hi hi...!

14.Posté par bilou le 04/12/2018 16:15

foute au trou cette bandes de demeurés

15.Posté par SERGES AUBRAS le 04/12/2018 19:49

Chacun son tour !!!
J'ai perdu énormément pendant 17 jours, mes salariés aussi ....

J'espère que ça va continuer pour ces "fouteurs de trouble" et je suis poli...
Zinfos devraient publier tous les comptes rendu de justice quotidiennement.

16.Posté par batofou le 04/12/2018 19:59

Manquerai plus que la justice lache..................
Prison ferme et on en parle plus ..

17.Posté par Collapsus le 04/12/2018 17:13

Le « bon père de famille », à ton tour goûter mon vié avec ton dé camarades la taille, ou l’a bien fé le vert sir ton barrage la moucate . Fo ou paye aster, la loi y oubli pas ou et nout toute non pli. Astèr mon frigo lé plein, mon plein l’essence lé là, mon ti rhum arrangé y attend à moins ek mon madame, à ou ou mange la taille domenjod ah ah GOÛT À NOUS

18.Posté par Modeste le 04/12/2018 20:18 (depuis mobile)

Messieurs les avocats revoyez votre copie non nous n''allons pas verser une larme....! Nous avons tous nos problèmes c''est pas pour autant que nous allons le faire supporter aux autres !STOP on en a ras le bol ! Qu''ils assument !

19.Posté par Ikki le 04/12/2018 20:50 (depuis mobile)

Macron et les CRS doivent être jugés. Il faut modifier notre constitution. Le pire ce sont les moutons qui pensent que tout va bien. Le GIEC annonce un désastre.

20.Posté par Ben MONCOLON le 04/12/2018 21:02

Au trou à coup de pompe dans le cul et pour longtemps.

21.Posté par Prapou le 04/12/2018 21:35

Goute ça !! Ou fait moin l'interessant maintenant ??

22.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 04/12/2018 21:53

Face à des puissants elle lâche grave.

23.Posté par ROM le 04/12/2018 23:01

A tous ceux qui disent "Bien fait !!" : VOUS La France de Pétain, les genoux à terre. Vivez avec votre conscience de vendus, je souhaite que vos enfants ne vous ressemblent pas, car vraisemblablement vous devez surement ressembler à vos anciens.
Quand aux gendarmes et policiers, vous êtes à bout et c'est normal, la pression de tous les cotés mais c'est votre métier de supporter cette pression à la base, ne l'oubliez jamais, sinon changez de métier (ah oui c'est difficile de trouver du boulot, je vous l'accorde). Mais vous aussi vous avez le droit de tourner le dos à vos conditions de vie et commencez peut être à vous solidariser d'un peuple et non d'un seul homme derrière son bureau. J'admire le courage de certains d'entre vous (car comme partout il y a des brebis galeuses), mais par solidarité avec la population, rétablissez la vérité car ni le gouvernement et encore moins les journalistes (qui ont oublié le terme "investigation" pour certains) le font. L'espoir pour un peuple qui a encore des convictions, MERCI

24.Posté par Pos le 05/12/2018 05:07 (depuis mobile)

Tout ce que l avocat dit la , nous on a pas vu sa sur les barrages

25.Posté par Tikaf le 05/12/2018 06:57 (depuis mobile)

Zot té crois que zot au dessus de la loi! Et que té ça laisse a zot tranquille MDR. Durant les manifestations de nombreux photo ou film ont été fait donc! Maintenant Goutanou.

26.Posté par Tibouglakour le 05/12/2018 06:59 (depuis mobile)

Donc zot ÉCHEC c'est la faute les autres?... Je pense que c'était le profil type sur tous les barrages. Domoune la FAI n'importe quoi des zot vie.

27.Posté par clown le 05/12/2018 05:04

Bonne la moukate. Le prix l’essence la diminuer. Quand zot i arrive la station zot di zot i ve pas .le contrôle technique i reviens normal zot en profite pas. Bonne macro arrête bate la langue.

28.Posté par Joseph le 05/12/2018 08:18

J'espère que les avocats de ces racailles, qui eux aussi ont subit les blocage, chantages, rackets, violences, dégradations, vols de tous ces sales citoyens paresseux, profiteurs, alcooliques du système, ne leur trouveront aucune circonstance atténuante.
Tiens, un forfait simple, direct 2 ans ferme pour le tout, l'injustice, c'est à eux de la subir.
Et avec chaque jour une tache à effectuer pour participer au frais engendrés par toutes leurs dégradations et coûts à la Société !

29.Posté par Joseph le 05/12/2018 10:01

A clown post 27 : Ek out vilain kosement i kompran bien ki sa ou lé !

Nou tout y sa paye lo band dégradations, boug au sômaz, pou 2-3 centimes l'essence, pou laisse l'auto band kaniar tié nout zenfan ek zot boukanaz ?

Ki sa la moukate spèce gratelle figue marron, allé don ton kor la science na fé boudin !

30.Posté par Saint-Louisien le 05/12/2018 12:01

Les flics leur ont tendu un piège. On ne leur a signifié ni la durée ni les motifs de leur interpellation. Certains ont même été blessés durant leur arrestation. Ce sont eux qui ont été victimes de violence. Quand à l'entrave à la circulation c'est une blague. Autant enfermer 80 % de la population qui soutient les gilets jaunes alors. Pour l'un d'entre eux je suis sûr qu'il a déjà plus fait pour la jeunesse réunionnaise que vous ne le ferez jamais. C'est le gouvernement et vous qui devriez être à leur place. Ça ne devrait tarder.

31.Posté par etpuisquoi le 05/12/2018 15:30

@29 Joseph
Trop bien ton discours, moi le zoreil j'ai bien apprécié surtout la fin, je ne connaissais pas l'expression. Bravo

32.Posté par Kiki le 05/12/2018 19:52 (depuis mobile)

Ben oui ! Bcp attendent tout cuit. J''en fais parti aussi mais je ne me réjouis pas de leur sort. Manifester pacifiquement on ne se fait pas entendre. Ce n''est pas une marche solennelle. ...faut pas faire parti des pilleurs,des hors la loi ....

33.Posté par Laurent le 06/12/2018 14:30

Sa plus grande peur : être séparé de son fils ?? Bah moi ma plus grande peur c'était qu'un moukate sur un barrage m'empêche d'aller voir mes enfants ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >