MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences sur policiers : Jimmy Gazar devant le tribunal 7 ans après


Il avait perdu un oeil durant son interpellation lors des émeutes du Chaudron en février 2012. Jimmy Gazar est soupçonné d’avoir pris part aux affrontements avec les forces de l’ordre, aux côtés de Rémi Sidat. Les deux Dionysiens, qui ont également poursuivi les policiers pour violences, nient les faits, et assurent n’avoir été que de simples spectateurs. Ils comparaissent ce mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

Par - Publié le Mardi 19 Mars 2019 à 10:15 | Lu 1986 fois

Les deux hommes sont accusés d’avoir jeté des galets sur les policiers du GIPN avant de prendre la fuite, durant la deuxième nuit d’émeute qui avait frappé le quartier du Chaudron en février 2012.
 
Jimmy Gazar et Rémi Sidat sont interpellés cette nuit-là par les forces de l’ordre. Et c’est durant cette interpellation que Jimmy perdra son oeil après avoir été touché par un projectile, un tir de flash-ball selon sa version des faits.
 
Une expertise médicale réalisée en 2012 à la demande de son avocat vient confirmer la version du Dionysien, alors que les policiers du GIPN assurent que Jimmy aurait lourdement chuté durant son interpellation, heurtant son visage contre le sol.
 
Jimmy Gazar et Rémi Sidat ont alors porté plainte contre les policiers pour violences. L’instruction a finalement conclu à un non-lieu l’année dernière, une décision depuis contestée par le Dionysien et son avocat Me Boniface.
 
Il n’en reste qu’après plusieurs renvois depuis le début de l’affaire il y a 7 ans, les deux hommes doivent toujours être jugé pour les faits de violence sur personnes dépositaires de l’ordre public qui leurs sont reprochés. Les membres du GIPN impliqués dans leur interpellation se sont depuis constitués partie civile.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par olivette le 19/03/2019 12:38

de simples spectateurs, parce qu'une émeute est un spectacle ?

2.Posté par polo974 le 19/03/2019 13:28

Ah, mais c'est terrible, ça, il a violemment jeté son oeil contre les forces de l'ordre...


3.Posté par Kiki le 19/03/2019 17:15 (depuis mobile)

Ce fut un temps, il ne faisait pas bon dêtre dans le collimateur des inquisiteurs. Ojrdui, plus tu reste éloigné de ce "monde de loi" mieux tu te porte. L''ordalie est sous une autre forme maintenant. Toujours aucune alternative ....

4.Posté par almuba le 19/03/2019 18:06

L'arroseur arrosé.
LOL

5.Posté par ah le 19/03/2019 21:23

Il a eu le mauvais oeil ce jour là .................... il aurait été sage de rentrer chez lui au lieu d'aller s'en prendre à la Police......................

6.Posté par Rhum Quina le 21/03/2019 09:51

7 ans ? C'est à se demander ce que messieurs les juges, avocats, juristes, etc., font de leurs journées au "trébinal" !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes