Société

Violences intrafamiliales : Le CRAN Réunion prend acte de l'engagement du président Macron

Lundi 27 Novembre 2017 - 12:00

Capture d'écran Twitter @EmmanuelMacron
Capture d'écran Twitter @EmmanuelMacron
Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le président, Emmanuel Macron a annoncé samedi l’égalité entre les hommes et les femmes comme "grande cause du quinquennat" ainsi qu'un plan de lutte contre les violences faites aux femmes. 

Pour le CRAN Réunion, "la décision du Président de La République de renforcer les moyens administratifs, financiers, juridiques et humains pour lutter contre les violences intrafamiliales, et, notamment pour accompagner les femmes victimes de violences sont d’une nécessité absolue".

Une nécessité qui passe par la création des structures d’accueil et de prise en charge, surtout des victimes de violences intrafamiliales, réclamée depuis des années par les associations, rappelle le CRAN.
N.P
Lu 688 fois



1.Posté par JORI le 27/11/2017 12:17

On s'en fiche un peu de l'avis de cette asso sectaire: 'Le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) ", comme s'il n'y avait que des femmes "de types africain" qui seraient violentées!!. Macron veut prendre en compte toutes les violences faites à toutes les femmes, pas seulement à certaines!!. A quand l'avis des assos des femmes, blanches, jaunes, métis, etc......?.

2.Posté par Tipaul le 27/11/2017 13:16

Dan la bousse lo boug nana rienk blablabla...Bientôt, li va peindre la mer!

3.Posté par ald'eau le 27/11/2017 15:36

@ 1.Posté par JORI le 27/11/2017 12:17 : Je plussoie.

4.Posté par Par curiosité le 27/11/2017 17:17

Tiens puisque l'occasion d'en parler nous est offerte, je suis curieux de savoir quelles sont les positions du cran sur 3 sujets en particulier, le reclassement des salariés de monsanto menacés de licenciement avec la suppression du glyphosate, la différence des taux de glucides selon la collecte de lait en heure d'hiver ou en heure d'été, et l'impact des derniers événements au zimbabwe sur la politique étrangère de la chine en afrique, le silence du cran sur ces 3 sujets d'importance me semble pour le moins surprenant, je ne doute pas qu'il nous apportera ses lumières sous peu

5.Posté par Morderire le 27/11/2017 18:52

Post 1: Dans la déclaration du CRAN (vide...), il faut lire: "notamment pour accompagner les femmes noires victimes des violences d'un blanc". Dans la cas contraire, le CRAN s'en fout... ou trouve cela normal?

6.Posté par Et les esclaves en Libye ? le 27/11/2017 22:57 (depuis mobile)

Où était le CRAN pour l''affaire des esclaves Africains en Libye, vendus par des esclavagistes Africains ?
Il eut fallut que les esclavagistes soient blancs, entre Africains, ce n''est pas de l''esclavagisme pour le CRAN.
Le CRAN, quelle bande de clowns

7.Posté par JORI le 28/11/2017 11:54

6.Posté par Et les esclaves en Libye ? le 27/11/2017 22:57 (depuis mobile)
+++++1

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 17:36 Huit petites tortues vertes relâchées en mer