MENU ZINFOS
Communiqué

Violences faites aux femmes: L'UFR réagit aux propos du président Macron


L'Union des Femmes Réunionnaises réagit au discours d'Emmanuel Macron prononcé le 25 novembre dernier, sur les violences faites aux femmes. "Le budget du secrétariat aux Droits des Femmes stagne à 30 millions d'euros, tel qu'il l'était en 2016", regrette notamment l'association. Voici le communiqué :

Par N.P - Publié le Vendredi 1 Décembre 2017 à 09:34 | Lu 869 fois

Les déclarations du Président de la République à l'occasion du 25 novembre ont retenu toute l'attention de l'Union des Femmes Réunionnaises. En effet, ses préconisations rejoignent les revendications que nous portons depuis de nombreuses années. L'éducation et le combat pour l'égalité et contre le sexisme sont des mesures essentielles de la lutte contre les violences faites aux femmes.

L'arsenal répressif existant doit être renforcé afin d'anéantir le sentiment d'impunité des auteurs de ces violences. Enfin l'accompagnement des victimes reste à améliorer à tous les niveaux, administratif, juridique, social et sanitaire, pour une réelle prise en charge de ces femmes qui subissent la double, voire la triple peine.

Il faut redonner à ces victimes confiance dans les lois de notre pays et les principes de notre République. La honte qui mure les femmes dans le silence doit changer de camp. Pour cela, il est nécessaire que les violences faites aux femmes soient traitées comme un problème sociétal de politique publique. Ainsi, la question cruciale des moyens mis en oeuvre pour lutter contre ces violences est révélatrice de l'intérêt qu'on leur accorde.

Le chef de l'Etat déclare que la lutte contre les violences faites aux femmes sera la grande cause du quinquennat. Il annonce 420 millions d'euros qui seront répartis dans les différents des ministères pour financer des projets divers et variés ayant pour but l'amélioration de la condition féminine... En revanche le budget du secrétariat aux Droits des Femmes stagne quant à lui à 30 millions d'euros, tel qu'il l'était en 2016. Cela suffira-t-il à reduire significativement le nombre de femmes assassinées chaque année en France ? Tous ces chiffres pèsent bien peu au regard de l'effort de l'Espagne qui a été capable de débloquer 1 milliard d'euros en juillet dernier.

Comment espérer un meilleur accompagnement des victimes dans un contexte de restrictions budgétaires dans les services publics de la santé, du social, de l'éducation et de la justice ?

D'ailleurs, derrière la dénonciation en ligne pour le délit d'outrage sexiste, quels sont les moyens qui sont réellement mis en oeuvre ? Quelles réponses la justice sera-t-elle en mesure d'apporter et dans quels délais ?

Enfin, nous regrettons infiniment la réserve du chef de l'Etat devant la parole des femmes victimes de violences. Alors que le silence se brise, le terme honteux de « délation » vient s'imposer comme si le discours engagé avait atteint la limite de ce que les convenances et les codes stéréotypés pouvaient autoriser...

L’Union des Femmes Réunionnaises




1.Posté par Fidol Castre le 01/12/2017 12:40

Il suffit pourtant d'élargir les trottoirs.

2.Posté par JMR974 le 01/12/2017 18:56

Oh-oh ! Madame la Bolchévique a décidé d'occuper le terrain médiatique ? Deux articles avec photo la même journée ? C'est sûr, elle nous prépare quelque chose.

3.Posté par Lora le 01/12/2017 21:30

Grande cause nationale mais le même budget annuel.
Nous qui sômmes si loin de Paris, pas grand chose à en attendre donc.
Avec cela, tempête sur la politique de la ville ainsi que le budget des associations qui mettent en oeuvre les actions d'accompagnement et d'information auprés de ces femmes.
Et comme il n'y aura plus aucun emploi aidé non plus ...
Autant dire que le Président Macron nous prend pour des c....

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 02/12/2017 10:25

*Donc, vous, Huguette, vous ne savez pas que l'argent ne suffit pas,

*À un combat de ce genre ?

*Qu'avez-vous FAIT - concrètement - pour les femmes de "vôtre pays" ??

*Des "Marches blanches" (avec photos, photos, photos...)

*Des gesticulations - opportunistes,ô combien ! - du vent, quoi !

5.Posté par Thierry Massicot le 02/12/2017 21:22

@4 Ce n'est pas la honte qui vous étouffe Madame Caranta, ou devrais-je dire Madame Don Quichotte, bien que lui se battait contre des moulins à vent....Vous, toujours à ramener la couverture, l'attention sur vous grâce à vos liens HT, vous faites feu de tout bois pour espérer que le quidam qui passe clique sur http://corruption974.eklablog.com

C'est la seule chose qui vous intéresse! Que Mme Bello dénonce depuis des décennies, mouille son corsage, ici à la Réunion (où il me semble que mêm les bougs la respectent, lui reconnaissent une sorte d'autorité morale, d'institutrice rigide mais juste) cette violence que ses coreligionnaires appliquent sur l'autre moitié de l'humanité, la gent féminine, vous négligez, raillez!...Elle se bat, elle dénonce encore et toujours, vous et votre petite guéguerre perso, vous nuisez au "combat" pour l'égalité, pour le féminisme en général en essayant d'exister quitte à obscurcir l'action de celle qui dénonce! Vous croyez sincèrement que d'une seule parole, surtout ici, à la Réunion, d'un claquement de doigts, Huguette va faire entendre raison aux machos créoles (la minorité..) plus dominateurs, jaloux, possessifs, violents avec les femmes que ne le sont les hommes du Maghreb qui pourtant en Europe sont considérés comme supers machos, supers dominateurs...Et bien Madame Caranta, pas un ne pourrait violer sa mère comme ce fut le cas ici, à la Réunion: http://www.zinfos974.com/10-ans-de-prison-pour-avoir-viole-sa-mere_a121607.html

Ben ouais, ici il y du boulot et Madame Bello, tente essaie, combat...On peut s'opposer, certes à ses positions politiques, mais certainement pas à sa constance féministe via l'UFR.

6.Posté par VIEUX CREOLE le 03/12/2017 17:14

IL Y A DEUX FEMMES , A LA RÉUNION ,QUI APPARTIENNENT A DES CAMPS POLITIQUES DIFFÉRENTS , l'une à droite ,l'autre à gauche ( qu'on entend plus souvent parce qu'elle est Parlementaire depuis assez longtemps) QUI SE CONSACRENT AVEC DÉTERMINATION depuis des années à la lutte contre les violences faites aux Femmes ... L'UNE ET L'AUTRE MÉRITENT NOTRE ADMIRATION ! !

- Que le CHEF DE L’ÉTAT DÉCLARE " GRANDE CAUSE NATIONALE" de son quinquennat , cette question est plutôt une bonne nouvelle sur un problème récurrent qui devient de plus en plus inquiétant inquiétant quel que puissent être les opinons politiques des uns et des autres !!!

- CEPENDANT , Madame Bello en signalant que le budget alloué au" Secrétariat des Droits des Femmes reste stationnaire (le même qu'en 2016!) reste dans son rôle d'opposante , consciente des efforts qui restent à faire pour convaincre l'ensemble non seulement des Femmes mais aussi et surtout des Hommes de la la nécessité et de l'obligation de mener de front un combat efficace pour éradiquer ce problème dans le Pays !!! LES SCANDALES DE HARCÈLEMENTS , D'ATTOUCHEMENTS SEXUELS ,DE VIOLS dont sont victimes de plus en plus de trés jeunes gamines , des adolescentes ,de Femmes plus ou moins âgées ... :sont intolérables et doivent être sanctionnés sévèrement quand les faits sont avérés et prouvés ! Même des Élus ... des Ministres sont mis en cause CES TEMPS DENIERS !!!!
POURQUOI NE PAS ORGANISER dans toutes les villes du Départements de grandes manifestations regroupant hommes , femmes , enfants contre ce mal qui est en train de gangrener notre société ??? Une campagne auprès des jeunes garçons de 10 ans et plus ne serait-elle pas envisagée dans les Écoles ?? Le machisme commence quelquefois trés tôt !!

7.Posté par VIEUX CREOLE le 03/12/2017 17:15

IL Y A DEUX FEMMES , A LA RÉUNION ,QUI APPARTIENNENT A DES CAMPS POLITIQUES DIFFÉRENTS , l'une à droite ,l'autre à gauche ( qu'on entend plus souvent parce qu'elle est Parlementaire depuis assez longtemps) QUI SE CONSACRENT AVEC DÉTERMINATION depuis des années à la lutte contre les violences faites aux Femmes ... L'UNE ET L'AUTRE MÉRITENT NOTRE ADMIRATION ! !

- Que le CHEF DE L’ÉTAT DÉCLARE " GRANDE CAUSE NATIONALE" de son quinquennat , cette question est plutôt une bonne nouvelle sur un problème récurrent qui devient de plus en plus inquiétant inquiétant quel que puissent être les opinons politiques des uns et des autres !!!

- CEPENDANT , Madame Bello en signalant que le budget alloué au" Secrétariat des Droits des Femmes reste stationnaire (le même qu'en 2016!) reste dans son rôle d'opposante , consciente des efforts qui restent à faire pour convaincre l'ensemble non seulement des Femmes mais aussi et surtout des Hommes de la la nécessité et de l'obligation de mener de front un combat efficace pour éradiquer ce problème dans le Pays !!! LES SCANDALES DE HARCÈLEMENTS , D'ATTOUCHEMENTS SEXUELS ,DE VIOLS dont sont victimes de plus en plus de trés jeunes gamines , des adolescentes ,de Femmes plus ou moins âgées ... :sont intolérables et doivent être sanctionnés sévèrement quand les faits sont avérés et prouvés ! Même des Élus ... des Ministres sont mis en cause CES TEMPS DENIERS !!!!
POURQUOI NE PAS ORGANISER dans toutes les villes du Départements de grandes manifestations regroupant hommes , femmes , enfants contre ce mal qui est en train de gangrener notre société ??? Une campagne auprès des jeunes garçons de 10 ans et plus ne serait-elle pas envisagée dans les Écoles ?? Le machisme commence quelquefois trés tôt !!

8.Posté par L'Ardéchoise le 04/12/2017 01:39

Thierry MASSICOT : sans vergogne, vous vous contentez d'utiliser mes propos (voir, pour ceux qui ne les ont pas lues mes réponses à "Madame Juliette" sur l'intervention du Président en matière de ces violences faites aux femmes) : Don Quichotte (en jupons).........
Cela ne change rien au fait que nous sommes d'accord sur ce point..

Et qu'-elle- nuit à un combat auquel elle n'a pas tout compris.
En vociférant en caractères gras.
Et que le quidam ne va pas cliquer sur son blog, faut être maso pour ça !

9.Posté par Moi président le 04/12/2017 11:51

@3 Lora
Avec cela, tempête sur la politique de la ville ainsi que le budget des associations qui mettent en oeuvre les actions d'accompagnement et d'information auprés de ces femmes.
Et comme il n'y aura plus aucun emploi aidé non plus ...
Autant dire que le Président Macron nous prend pour des c....

Effectivement, les subventions aux associations vont encore diminuer. Ca fait déjà un petit moment que ça dure, mais là il faut s'attendre à une accélération du phénomène.
Et effectivement il n'y aura bientôt plus d'emplois aidés.

Mais il y a encore la possibilité de recourir aux jeunes engagés dans le service civique (moins coûteux pour une association, et largement moins de démarches à accomplir).
D'autre part, une association de défense des femmes peut se constituer partie civile dans des affaires, obtenir gain de cause et donc s'auto-financer quelque peu. Les associations de défense des animaux procèdent souvent de la sorte, de même que les associations anti-racisme.
N'oubliez pas non plus le recours aux dons, aux subventions ponctuelles de certains grands organismes (y compris étrangers) oeuvrant dans le même sens que vous.
Vous êtes donc loin d'être démunis, il suffit juste de modifier vos stratégies de financement en conséquence.
De plus, si le budget de l'Etat alloué à la cause n'a pas augmenté, au moins il n'a pas baissé comme c'est le cas dans pratiquement tous les autres domaines.

Pour les associations sportives, c'est largement plus problématique, car vous ne pourrez jamais remplacer des éducateurs sportifs diplômés d'état par des jeunes en service civique. Le sport est trop réglementé pour ça.
De plus, qui fait des dons en faveurs d'associations sportives ? Comparé aux causes précédemment citées.

Je ne remets pas en question la valeur de votre cause, mais vous êtes loin d'être les plus à plaindre, dans le monde associatif.

10.Posté par Thierry Massicot le 04/12/2017 19:03

@8 L'Ardéchoise :


Thierry MASSICOT : sans vergogne, vous vous contentez d'utiliser mes propos (voir, pour ceux qui ne les ont pas lues mes réponses à "Madame Juliette" sur l'intervention du Président en matière de ces violences faites aux femmes) : Don Quichotte (en jupons).........
Cela ne change rien au fait que nous sommes d'accord sur ce point..??????????????????????????
?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Non mais franchement, que croyez-vous, que pensez-vous??
Que je vous plagie? Il eusse valut pour ça que je pris connaissance de vos réponses à Juliette...Or ce n'est pas le cas, sur mon honneur je vous prie de me croire. Si mes propos, je souligne "Mes propos" sont conformes à ceux que vous avez écrit, je ne sais ni quand ni pourquoi...Bref nous sommes d'accord et parfois pour exprimer les mêmes idées, certaines phrases se ressemble....Moi si je post des propos qui ne sont pas les miens, je cite l'auteur ou si je ne me rappelle plus son nom (même célèbre), je m'exprime de la façon suivante : "Comme l'autre l'a si bien dit...." Sinon je serais curieux de lire votre post afin de voir les corrélations avec mon post.....Espérant avoir levé le doute, je reste dans l'attente d'une réponse. Merci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes