Faits-divers

Violences et insultes en prison et au tribunal : Le détenu pas près d’être libéré

Lundi 15 Juillet 2019 - 18:47

Léger retard d’audience ce lundi après-midi au tribunal correctionnel de Saint-Denis. Pour cause, un détenu du centre pénitentiaire du Port pose un peu problème à la police. Malgré les insultes et crachats, ils parviennent tant bien que mal à le conduire jusqu’à son procès.

Mickaël K. doit y être jugé en comparution immédiate pour violences sur un surveillant pénitentiaire, dégradation de sa cellule et port d’arme. À 28 ans, Mickaël K. semble avoir assez d’agressivité et de haine en lui pour le faire rester encore quelques années en prison. Dans la salle d’audience, il se comporte en caïd, écoute à peine et se montre agité. Jugé en appel le mois dernier pour violences sur un codétenu, il avait donné le même spectacle.
 
Jeudi matin, le personnel de la prison est alerté par un incendie dans une des cellules. Mickaël K. avait en effet mis feu à son matelas et l’avait plaqué sous la porte. C’est en arrosant à travers la trappe "passe-menottes" que les surveillants ont pu maitriser l’incendie. Ils s’introduisent ensuite dans la cellule et sont accueillis par des coups de poing et de pied. Une fois maîtrisé, le détenu est fouillé et un couteau artisanal est trouvé dans sa poche.
 
"C’est pour me défendre", explique-t-il ensuite. Pour le reste, Mickaël K. exprime "un ras le bol général". Seulement une heure de sortie par jour à laquelle on ajoute la confiscation de la télé et de la console de jeux vidéo… "C’est en réalité un appel à l’aide", affirme son avocate avant d’énumérer les courriers que Mickaël K. a envoyé à l’administration, au juge et au procureur… Sans réponses.
 
Ce sont peut-être les 16 condamnations sur son casier judiciaire qui lui donnent peu de crédibilité. Petit, il est baladé de foyer en foyer. Depuis 2008, alors qu’il n’a que 17 ans, les rendez-vous avec la justice s ‘enchaînent. Un triste passé qui impacte encore son comportement aujourd’hui au sein de la prison et qui ne fait que rallonger son séjour avec chaque condamnation supplémentaire.

Il a fallu peu de temps à la cour pour rendre sa décision : 14 mois de plus.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 2898 fois



1.Posté par Le caid le 15/07/2019 19:38 (depuis mobile)

Keraldy i prend a sot trop plus forte ke toute.bientot li va rete a terre.inkiete pa.la loi li fé st pierre su bonne yab.pa ici done l''ouest .d''i a li fé meme.sans li attende li va gagner.

2.Posté par Reunionnais le 15/07/2019 22:26 (depuis mobile)

le caid post 1 on comprend rien a ce que tu viens d ecrire

3.Posté par HERVET le 16/07/2019 08:33

jadis certaines victimes d'enfance difficile et de jeunesse non encadrée-cf les sauvageons dont parlait Chevénement de jeunes sans tuteur au moment difficile de la vie-étaient récupérés par la légion étrangère. Est ce toujours le cas?si oui, serait-ce une solution pour ce K là?

4.Posté par Kiki le 16/07/2019 13:40 (depuis mobile)

Pst 2 ou la pas compris, mais moins si. Li écrit son créole comme "lu coze" lol ! "Bonne yab" et "done l''ouest" trop pas !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie