MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences conjugales : Un verre de whisky et son gâteau jetés au visage pour son anniversaire


L’amour, il l’a trouvé à Madagascar, assure ce retraité de l’armée. Pourtant, les violences ont commencé à l'installation du couple à La Réunion. Ce jeudi, cet homme de 73 ans a été condamné pour les coups donnés lors de ses accès de colère.

Par PB - Publié le Jeudi 6 Mai 2021 à 20:00

Le 5 février dernier, il avait tout préparé pour l’anniversaire de celle qui partage sa vie depuis trois ans. Pourtant, une énième dispute a éclaté dans le couple domicilié au Tampon. Le septuagénaire a finalement vu rouge en découvrant le gâteau sans bougie et a jeté son verre de whisky, puis le gâteau, au visage de celle dont il était censé célébrer la naissance. L’ancien militaire l’a ensuite attrapé par les épaules et asséné trois coups de tête sur le front de sa femme, tout en l’insultant et la rabaissant. Il lui a porté également des coups à la tempe avec son téléphone. 

Une des amies de la victime a donné l’alerte le lendemain, n’ayant plus de nouvelles d’elle. Cette dernière se confie souvent sur les violences habituelles qu’elle subit. A leur arrivée, les gendarmes ont découvert madame visiblement éprouvée par une nuit agitée et des armes : carabine, pistolet à bille, mais aussi des armes blanches. Lors de son témoignage, la victime a indiqué que son mari avait l'habitude de dormir avec un fusil à côté de lui. 

Les violences sont multiples pour l'avocate de la victime, Me Mélanie Thieffry. "Monsieur ne considère pas madame". La robe a évoqué "une domination",  voire une emprise. 

Pour le septuagénaire, les violences et les insultes sont réciproques et même exagérées. Sa femme de 54 ans lui reproche régulièrement d’avoir une relation avec son ex. Lui la traite de "connasse de malgache de merde", elle de "sale vaza". "Dans la maison, il y a des drapeaux malgaches et français côte à côte", s’est-il défendu. 

"Pourquoi exagérerait-elle puisqu’elle dépend entièrement de vous?", a souligné la vice-procureure. D'autant que la victime a quitté le domicile conjugal et veut divorcer. 

L’homme a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et à l’obligation de suivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales. Il a également l’interdiction d’entrer en contact avec la victime et de porter ou détenir une arme durant 3 ans. Une peine qui s’accompagne de 2 ans inéligibilité.




1.Posté par Claire clairement solidaire et solitaire le 07/05/2021 01:42

En lisant le titre, je me suis dit:
Est-ce enfin, pour changer, une femme qui a attaqué son mari?*
Merci au journaliste pour cet espoir qui a duré 30 secondes...
Eh non! C'est encore un homme!
Qui a attaqué sa femme car il l'aime tellement, et a été tellement déçu qu'elle ne se soit pas mis une bougie, elle-même sur son gâteau d'anniversaire à elle, et qui lui a donné 3 coups, et son gâteau dans la figure, comme cadeau?
Pourquoi? L'a-t-il expliqué?
On peut tout imaginer!
Jalousie? Frustré car impuissant? Car il voit pleins de beaux mecs toute la journée? Car sa femme a 20 ans de moins que lui et se sent trop vieux pour elle? Car il avait envie de souffler sur une petite bougie? Beurk ce malhomme incarné!**

*je précise, que je suis pour la paix dans tous les ménages, et que l'amour est pour moi, l'entente apaisée de deux coeurs!!!
Je suis toujours celib à 37 ans!
Ceci explique peut-être cela!
Mais mieux vaut être seule que mal accompagnée...m'assure cet article!
** je ne suis pas arrivé à écrire bonhomme!

2.Posté par Blaise Jr. le 07/05/2021 01:52

Pourquoi avez-vous précisé retraité de l'armée?
Pour expliquer toutes les armes qu'il a chez lui?
C'est l'agence AFP qui vous l' a précisé ou c'est normal vous auriez écrit 'retraité plombier'?
Ou pour expliquer que l'armée, c'est dur et violent et que les hommes en sont traumatisés toute leur vie, et ont un comportement borderline dans leur vie de tous les jours, jusqu'à leur dernier souffle?

3.Posté par Claire rectifie son jugement à chaud le 07/05/2021 02:09

qu'il ne faut jamais faire...
Je remercie ce journaliste car il m'a permis de prendre une grande décision. Je ne peux pas juger d'une situation avec aussi peu d'informations!
Qu'est ce que je connais de cet homme? De cette femme?
Rien!
A vous les avocats de faire votre travail et aux journalistes de nous relater le procès et de pointer certains disfonctionnements, si ils sont d'investigations? ou pas. Et au gouvernement de prendre les décisions pour changer ou rectifier leurs règles selon les cas traités par les tribunaux, et les réflections des journalistes!
Et nous et nous et nous!
Des commentateurs et citoyens peut-être? On peut participer quand on aura plus d'infos?
Ça cela serait l'idéal!

4.Posté par Mère Rita le 07/05/2021 02:20

Les coupables sont toujours les mêmes: le manque d'amour, les doutes, le temps qui passe, le chômage, la pauvreté, la richesse, la société de surconsommation, la surpopulation, le bétonnage, l'isolement, le manque de temps pour s'occuper des autres, trop de temps pour s'occuper des autres, l'ennui, la solitude, les traumatismes, les dépendances, les maladies, de chaque chose découle une autre, qui nous fait tourner en rond... J'ai une solution! Régler tous les problèmes ci-dessus, un par un!
Le gouvernement et chacun d'entre nous doit s'y mettre!
Chacun réfléchit à sa petite solution pour améliorer une de ces choses autour de lui, et le gouvernement à une plus grande échelle! Vous êtes des gens de pouvoir ou pas?

5.Posté par gro yab lé ba le 07/05/2021 07:36

C'est dingue....cela dépeint vraiment de la vie tranquille et sans histoire que tous vivent à la reunion sans tension sans alcool...comme dirait nez nez renvoyer les chez eux ici nou lé pacifiste et bienveillant

6.Posté par Choupette le 07/05/2021 09:43

Encore une pauvre femme appâtée par une vie facile à La Réunion; lui, il voulait juste un punchingball.

Qu'est-ce que ça pouvait lui foutre qu'il y ait ou non de bougies sur le gâteau de madame ? Il n'avait qu'à en mettre ! Elle a peut-être été habituée à ne pas avoir de bougies et encore moins de gâteau. Pour elle, c'était du gaspillage.
Remarque : les bougies de la photo sont originales. On trouve les mêmes à La Réunion ?

Quoi de plus normal d'avoir le drapeau de son pays chez elle, si en plus il est accompagné du drapeau français.

Et puis, se faire traiter de "vaza" n'est pas une insulte, mais un constat.

7.Posté par MICHOU le 07/05/2021 11:33

A 5 ici nou lé pacifiste et bienveillant.
Che nou la violans y exist osi .
Vaza oui mais tout dépend du contexte et du ton
Un sursis pour les armes et il pourra recommencer dans trois ans! Quel besoin a t il d'en détenir et de dormir avec? Et ça on laisse passer

8.Posté par Espérance Providence Délivrance 974 le 07/05/2021 17:53

Encore un homme et toujours un homme et depuis la nuit des temps. C'est à croire que Dieu était tellement occupé à façonner et finaliser la femme qu'il oublia le cerveau de l'homme resté, dans une certaine lignée, avec un gros défaut de fabrication, un trou que le mal (vices et méchancetés) a colonisé à jamais. Il faudrait que l'homme, de la lignée des justes, des bons, remédie au défaut de fabrication dont souffrent ces hommes qui noircissent l'humanité dans ses femmes ses mères et ses enfants. UN VACCIN ANTI MECHANCETÉS ET ANTI VICES peut-être.

9.Posté par yabos le 07/05/2021 18:01

Une précision . On ne trouve pas l’amour à Madagascar, mais des personnes intéressées par l’argent d’un retraité et en final la nationalité française. Dire qu’il y a des naïfs pour croire à une grande histoire d’amour avec une Malgache. 😎

10.Posté par CAJAOP le 08/05/2021 12:18

DUPONT MORETTY va lui filer un bracelet électronique, il parait qu'il y en a plein en stock qui ne sont pas distribués.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes