MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences conjugales : Un avocat dénonce la proximité d'une victime avec un policier et obtient gain de cause


Condamné en première instance pour des violences conjugales, un Saint-Andréen a été relaxé par la cour d'appel pour des violences sur son ex-compagne. Des violences qu'il a toujours nié avoir commises. Lors des deux procès, son avocat a dénoncé la proximité de la victime présumée avec un policier qui aurait monté un dossier à charge.

Par IS - Publié le Mercredi 23 Mars 2022 à 15:51

Violences conjugales : Un avocat dénonce la proximité d'une victime avec un policier et obtient gain de cause
En instance de divorce, un couple de Saint-André avait fait parler de lui en décembre 2020. L'ancienne compagne qui venait au domicile de son ex pour récupérer leur enfant de 5 ans avait porté plainte pour des violences qu'elle aurait subies à ce moment-là. Selon ses dires, elle aurait été attrapée par les deux bras, poussée en arrière, ce qui aurait provoqué sa chute ainsi qu'un hématome au bras.

De son côté, le mis en cause, Jérémy A., 31 ans, bien que très alcoolisé au moment des faits - 2.72gr/l - avait toujours nié avoir porté le moindre coup. Il avait expliqué que c'était la mère qui avait tenté de pénétrer dans le domicile, ceci n'expliquant pas l'hématome au bras dont elle s'était plainte et qui n'avait engendré aucun jour d'ITT.

Devant le tribunal correctionnel, l'avocat de la défense, le bâtonnier Georges-André Hoarau, avait fait valoir la proximité entre l'ancienne conjointe et un policier de Saint-André, ce qui, selon le conseil, aurait permis de "monter le dossier en épingle".  Mais les juges avaient tout de même condamné son client à une amende de 1000 euros ainsi qu'à une indemnisation de 400 euros au titre du préjudice moral de la victime. 

Sollicitée à son tour, la cour d'appel n'a pas eu la même lecture du dossier. Concernant d'une part l'alcoolisation du prévenu qui pouvait bien faire ce qu'il voulait dans la mesure où il se trouvait chez lui. Pour les magistrats de la rue Juliette Dodu, la plaignante était venue chercher son fils avant l'heure prévue et avait pénétré au domicile paternel sans y avoir été invitée.

D'autre part, aucun témoin n'ayant été présent lors des violences rapportées, la cour a estimé qu'il n'y en avait pas eu et a relaxé Jérémy A., inconnu des services de police et de justice. 




1.Posté par francais le 23/03/2022 17:18

justice pourrie !!!!!!!!!

2.Posté par Question ? le 23/03/2022 18:19

Et le policier qui a monté le dossier il est pas inquiété ?

3.Posté par Lilian le 23/03/2022 18:22

Ce policier se croyait invincible, les temps ont évolués, si les jugent ont relaxés le monsieur c est qu il y avait des interrogations, si c est une véracité ?
Pour des faits aussi graves, tel un complotisme et mettant en cause le sérieux de la fonction et du personnel de ce commissariat, il vas être suspendu et c est la prison pour faut et usage de faut...
Poursuites pénales en vu...

Malheureusement ce sont des faits plus courants qu on peut penser ??

La justice ne vas rigoler !!

J ai honte qu rn 2022 qu un représentant de l ordre public puisse faire un tel abus de voir !!

Il n était pas intelligent, le niveau pardon !!

4.Posté par Lydia le 23/03/2022 19:18

J aurais honte d etre payé par les contribuables car c est l argent de nos impôts qui finances des actes aussi dangereuses !!

Vas expliquer aux juges comment se fait il que la dame n a pas Itt pr de tels violences ??

Encore un raté de l autorité public !!

Y a tt le temps des faits graves ds ce commisariat, Igpn fait quoi ??

Quand on les voir, c est drole... On dirait des gens qui croivent être doté d un pouvoir exceptionnel, genre commissaire...
mdr...
ça fait trop ridicule

5.Posté par Caroline le 23/03/2022 19:20

Les policiers suspendu ici sont souvent des réunionnais....
Et les gas faut pas faire trop de zambrocal au commisariat !!

Faut pas oublier que la justice ne rigole pas

6.Posté par Gilo le 23/03/2022 21:19

Et un marmaille 5 ans avec un papa 2,72 grammes alcool qui garde à li i dérange pas personne.

7.Posté par Question ? le 23/03/2022 22:16

Pour des faits aussi graves, tel un complotisme et mettant en cause le sérieux de la fonction et du personnel de ce commissariat, il vas être suspendu et c est la prison pour faut et usage de faut...
........................

Je parie que l'affaire va être enterrée.
1. Ca implique les chefs policiers qui ont avalisé la procédure
2. Ca implique le Parquet qui a avaliser la procédure.


Donc silence radio de la Police et de la Justice (dont on devrait changer le nom)

8.Posté par Caroline le 24/03/2022 06:12

poste 6 :
c est un policier je parie...

La malhonnêteté se paye,un honne alcoolisé ne mérite pas un tel.complotisme...

Si chaque personne alcoolisé devrait avoir un montage d un rapport de policier fraudé, on.vas ou??

Il vas payer et ne faut pas crier la chiasse qd tu fais la chiasse...

Abus de pouvoir sur personne en etat de faiblesse...

Faut er usage de faut = prison

9.Posté par Ernestine le 24/03/2022 06:24

Si tt ca est vrai ??

Est ce pas aussi un complotisme contre le Mr et faire croire qu il avait 2.72 d alcool...
éthylotest fraudé...

En tout cas courage à ce monsieur car être victime de rapport mensongère c est un crime !!

Magistrats et procureur vas calme ses ardeurs !!
Invente aussi des faits contre la justice ??

Rien n'excuse de tel complotisme, c rst la prison la solution...
Des policiers censés d agir pour l.ordre public, et comme dirait d autre, ça se passe svt ds ce commisariat des problèmes avec les policiers...

C est suspect

10.Posté par Skop le 24/03/2022 07:51

À la lecture de votre article, je ne vois pas que le tribunal ait pris sa décision en fonction de l'implication du policier. C'est l'avocat du père qui soutient ça. Le tribunal lui s'appuie sur le manque de témoins et le non respect de l'horaire. Donc encore une fois un article sensationnel sans rapport avec la réalité. Que sous-entend la proximité avec un policier ? Trop souvent on reproche aux policiers de minimiser les plaintes des victimes et là on dénigre le zèle d'un policier.

11.Posté par Antoine le 24/03/2022 13:43

poste 10 : Tu es flic toi !!

la cour d appel n a pas adhéré a ce complot, lisez bien l article...

Il vas devoir justifier sa pratique, car des coup sans Itt c est suspect et il avait de la proximité avec la dame...

Sortez de votre ordi petit et allez dire ça a la cour d'appel...

On recolte ce que l on sème...

Magistrat, procureur i sa roule le zaffair..

Ah mon dieu mes impôts pr payer des fonctionnaires pr en arriver à là...

La douane est salé.

La number one se commisariat en fait du genre...

12.Posté par Kala le 24/03/2022 13:48

poste 10 :

Faut bien lire ôte, oule un fic et i chape pa...
Ou defend la mensongerie...

La cour d appel a donné raison au mr donc et c est ecrit noir sur blanc...

C est un chenapan s il a mentit a ce point

13.Posté par Question ? le 24/03/2022 15:01

@10

Expliquez-moi comment un "dossier noir" en correctionnel, devienne "blanc" en appel.

Il y a un problème. Dans tous les cas, le Parquet est fautif.

14.Posté par Gilo le 24/03/2022 16:54

@ Caroline
Non je ne suis pas policier, je suis juste pour la protection de l enfance. Mon post attirait juste l attention sur le fait que l on ai de nombreux commentaires sur les agissements du policier, qui s il a fauté doit répondre de ses actes, mais rien sur le fait qu père avec 2, 72 grammes d alcool, garde un enfant en bas âge. L actualité, et notamment le procès qui se tient à la cour d assise aujourd’hui hui nous le rappelle malheureusement.

15.Posté par Rafiki le 24/03/2022 21:27

Père ivre … il peut faire ce qu’il veut… qui s’occupe du petit?… et mémoire avec ce taux d’alcool… protégeons l’enfant avant que ce ne soit trop tard

16.Posté par lili le 25/03/2022 07:14

poste 14 :

rien nexplique que un homme parce qu il est alcoolisé. on permet de monter un dossier mensongère a son et ce parce que l on est proche d un flic

17.Posté par Harry le 25/03/2022 07:55

Attention à St André la police est pourri. Les femmes sont dragué automatiquement au commissariat. Comportement inadmissible.

18.Posté par Question ? le 25/03/2022 13:53

17.Posté par Harry le 25/03/2022 07:55

Attention à St André la police est pourri. Les femmes sont dragué automatiquement au commissariat. Comportement inadmissible.
..........................

C'est pas un peu exagéré ?
Y a pas que des pourris dans la Police. Il y a des flics bien. Par contre il est vrai que le mauvais comportement d'un seul rejailli sur le corps tout entier.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes