MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences conjugales : "Tu vas mourir dans mes mains, je vais te tuer"


Depuis 6 ans qu’ils sont en couple, Mélanie* subit les accès de violence aggravés par l’alcool de Gérard*. Le 8 décembre dernier, l’homme de 49 ans l’a rouée de coups et menacée avec un couteau à pain.

Par PB - Publié le Lundi 13 Décembre 2021 à 19:11

Gérard reconnait que quand il boit, il est violent. Une violence dont Mélanie fait de plus en plus les frais, devenant "un souffre-douleur". Dans la nuit du 7 décembre dernier, alors qu’elle se trouve chez une amie, Gérard débarque ivre. Dès qu’il arrive, il l’insulte et la gifle puis s’endort. 

Le lendemain, Mélanie, de retour chez Gérard où elle réside également, subit une nouvelle fois les foudres de son compagnon. Toujours ivre, Gérard s’en prend à un ami pour finalement se tourner vers Mélanie. Coups de poings, coups de pieds, le quadragénaire la traine au sol par les cheveux jusqu’à un tiroir de la cuisine et s’empare d’un couteau à pain.  "Tu vas mourir dans mes mains, je vais te tuer", menace-t-il finalement, arrêté par son ami qui s’interpose. 

Quand ils se sont rencontrés, Gérard et Mélanie étaient tous les deux en errance. Sur les 5 mentions du casier judiciaire du prévenu, certaines figurent pour des faits de violences avec arme. Les scènes de violences pour lesquelles il est jugé ce lundi en comparution immédiate font ainsi "froid dans le dos, quand on sait qu’il est surnommé 'le hacheur', en référence à son passé", pointe le parquet qui demande 18 mois dont 1 an avec sursis probatoire, "l’éviction du domicile conjugal quand bien même Monsieur est sur le bail", ainsi que le placement en détention à l’issue de l’audience. 

Sa dernière condamnation datant de 2012 pour des faits graves sans pour autant être audiencés aux assises, l’avocat s’est opposé au maintien en détention. 

Il a été entendu. Gérard a été condamné à 18 mois dont 12 de sursis probatoire durant 2 ans. Le tribunal lui a accordé un aménagement sous bracelet électronique des 6 mois ferme. L’interdiction de contact et paraître au domicile de la victime mais aussi l’obligation de soins, de travailler et de réparer les dommages causés ont été prononcés. L’éviction du domicile n’a également pas été retenue.

* prénoms d'emprunt 




1.Posté par Apéro le 14/12/2021 06:31

On vous dit pourtant d'éviter de nouer des liens avec des personnes susceptibles de faire ce genre de chose (alcoolique, droguée, ancien condamner, trouble de la personnalité ect..)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes