MENU ZINFOS
Faits-divers

Violences avec arme : "C'est une bombe prête à exploser"


Un homme de 54 ans comparaissait pour des faits de violences avec arme, en réunion et en récidive. Alors qu'il avait déjà trop bu, il avait été mis dehors par la fille du gérant d'un bar. Il n'a pas apprécié et est revenu avec un sabre.

Par - Publié le Vendredi 4 Mars 2022 à 17:42

Violences avec arme : "C'est une bombe prête à exploser"
Jean-Pierre P., la cinquantaine, est sorti de prison en 2019 où il a purgé une peine de 15 ans de réclusion criminelle pour meurtre en métropole, à Tarascon.

Il est revenu à La Réunion et vit dans sa voiture. Le 28 février dernier, il est bousculé par la gérante du bar parce qu'il consomme à l'extérieur, ce qui interdit selon elle. Il s'énerve, l'insulte et la menace. Loin d'être impressionnée, elle fait le tour du comptoir et le bouscule si fort qu'il en tombe à la renverse. Il la menace de mort et s'en va. Son fils mineur arrive ensuite pour avoir des explications et commence à s'énerver. Une bagarre éclate avec la femme.

Soudainement, son père revient armé d'un sabre. Il faudra l'intervention du conjoint de la femme et du fils du prévenu pour l'empêcher de porter un coup de sabre. Jean-Pierre P. est finalement interpellé le lendemain au funérarium alors qu'il assiste à une cérémonie. Il reconnaît immédiatement les faits. À la barre, il explique qu'il avait beaucoup bu et qu'il ne se souvient pas de tout. Il reconnaît globalement l'agression. Ce qui interpelle grandement le tribunal, c'est son casier. C'est lui qui, en 2008, avait tué le "Lion des Camélias" avec un fusil. C'est la deuxième fois, depuis sa sortie, qu'il est jugé pour des violences. 

"Ça aurait pu être plaidé devant une cour d'assises si on ne lui avait pas retenu le bras car tous connaissent ses antécédents", indique la partie civile. Le parquet s'interroge sur la peine à lui donner : "Il est toujours en colère, voire plus encore depuis qu'il est sorti. C'est la deuxième fois qu'il passe devant nous depuis 2019. C'est une bombe prête à exploser", affirme la procureure qui demande 3 ans de prison, la révocation de 6 mois de sursis et le maintien en détention. "Pourquoi refaire surgir des faits qui ont déjà été jugés il y a des années ? Il a reconnu les faits. Il lui faut une peine adaptée mais surtout un suivi pour l'aider", plaide la défense. 

Le tribunal condamne le prévenu à la peine de 4 ans de prison dont 2 ans assortis d'un sursis probatoire. Il révoque 6 mois d'un précédent sursis et maintient Jean-Pierre P. en détention.  
 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bizarre le 04/03/2022 21:15

Comme d'habitude l'alcool est au rendez-vous , continuer à faire baisser le prix du rhum , n'a point assez d'alcoolo agressif a mon sens qui non seulement se détruisent mais aussi tout leur cercle social mieux que n'importe quel autre drogue de plus c'est légal !

2.Posté par QBR974 le 04/03/2022 21:58

A 1 : ne dis pas n’importe quoi… le prix du rhum ne baisse pas, il augmente!

3.Posté par Pauvre Réunion le 05/03/2022 07:38

15 ans pour meurtre ?????

4.Posté par Jean le 05/03/2022 10:44

Déjà que ces mecs ne sont pas bien finis...en plus ils sont alcoolisés depuis l état de fœtus bien souvent..qu attend notre société pour réagir.. il devrait y avoir un grand centre de desintox à la Réunion...dans la ruebon ne voit que ça.. des bars...des gars en train de boire du matin au soir...sortent de la bourrés et pas un policier pour faire qque chose bien qu ils le sachent...y en aurait des choses à faire mais après tout on a la société qu on merite

5.Posté par Rossi le 06/03/2022 18:05

C est tout le problème de la réunion.
Alcool, zamal, et j en passe....

6.Posté par Ouais... le 06/03/2022 21:03

Poste 5, c est vrai. Mais vous oubliez les mec qui pointent du doigt en se croyant mieux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes