MENU ZINFOS
Société

Violences animales : La médiation plus importante que la punition


Sur sa page Facebook, l’association Protégeons les Animaux des Actes Cruels (PA d’AC) revient sur deux affaires de violences sur des animaux qui ont abouti à des condamnations. Mais plus que de se satisfaire des sanctions prononcées par le tribunal, c’est avant tout la volonté des protagonistes d’évoluer que PA d’AC veut retenir.

Par - Publié le Mardi 6 Octobre 2020 à 14:33 | Lu 1070 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
L’humeur "se sent positive" affichée en tête de son post annonce clairement l’état d’esprit de l’association Protégeons les Animaux des Actes Cruels (PA d’AC) après son passage au tribunal. PA d’AC avait porté plainte dans deux affaires qui ont abouti à des condamnations. Mais plus que la punition, ce sont les conséquences qui encouragent encore plus l’association dans son combat.

Dans la première affaire, un couple s’est retrouvé devant le juge pour placement d'animaux dans un habitat pouvant être cause de souffrance, de mauvais traitements infligés sans nécessité et de privation de soins. L’homme a été condamné à 1 500€ d’amende et la femme à 270€. Mais surtout, l’intervention de PA d’AC a mené à une prise de conscience de la femme qui a porté plainte contre son conjoint pour violences conjugales, qui a été prise en compte lors du jugement. PA d’AC a donc accompagné la femme pour se sortir de cette situation.

Dans la deuxième affaire, un homme a été condamné pour détention d’arme et sévices graves sur l’animal. Une fois que la décision du tribunal est tombée, les membres de PA d’AC sont allés rencontrer l’auteur des faits. Celui-ci a accepté de revoir l’association afin de l’aider à apprendre les bons comportements avec son animal. 

PA d’AC va donc aider les deux hommes condamnés à obtenir un stage de lutte contre la récidive pour les auteurs de violences intrafamiliales, dans lequel les deux membres de l’association sont bénévoles.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par MôvéLang le 06/10/2020 16:26

Et qui va nous aider pour nos animaux d'élevage assassinés par les chiens errants et divagants si ne leur règle pas leur problème.
Si les associations de soit-disant de défense des animaux ne s'attaquent jamais à ceux qui les laissent divaguer, ceux qui en font du commerce illégalement etc, c'est parce qu'ils ne veulent pas tuer les poules aux oeufs d'or.

2.Posté par Choupette le 06/10/2020 16:53

C'est la punition qui a un impact sur ces individus. C'est clair qu'ils vont sauter sur la médiation parce que c'est une façon plus soft. On leur parlera gentiment; chose qu'ils auront refusé à l'animal.

En plus de l'amende, des TIG dans un chenil les aideraient à prendre conscience de leur comportement.

Comme cet abruti qui insultait le chien du voisin chaque fois qu'il le voyait dans le jardin. Il a été condamné à nourrir le chien pendant 1 an.

Un chien, ça a le cerveau d'un bébé de 2 ans. Il ne grandira plus, mais gardera toujours sa faculté de jouer ... .

3.Posté par Antipode le 06/10/2020 17:29

Merci aux membres de cette association pour leurs actions !

4.Posté par Anne Mangue le 06/10/2020 20:11

un grand merci à cette association. Par ailleurs, en passant, pour info :

ENGAGEZ-VOUS pour le Référendum pour les animaux.
👉 https://referendumpourlesanimaux.fr
Chaque soutien compte !❤️🐣🐭🐓🐾❤️

5.Posté par Haha...... le 06/10/2020 20:41

..... mauvais traitements infligés’’’ sans nécessité ‘’.....ouh...
Oui les violences faites aux conjoint(e)s et aux animaux vont très souvent ensemble

6.Posté par Antipode le 07/10/2020 09:11

MôvéLang, personne ne t'appartient, il ne s'agit pas de TES animaux ou alors parle de TES victimes ;) la traite animale +70 milliards d'animaux terrestres faits naître pour être tués et +1000 milliards d'animaux marins, c'est aussi envisagé de l'abolir, comme nous avons aboli l'esclavage, la peine de mort... il y a à faire pour espérer nous civiliser !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes