MENU ZINFOS
Faits-divers

Viol incestueux : La détention provisoire du père, une "injustice" selon l'avocat


Un père de famille demande à être placé sous contrôle judiciaire après près d'un an et demi en détention provisoire. Soupçonné de viol sur sa fille mineure, il nie les faits. Son avocat, le bâtonnier Georges-André Hoarau, fait le parallèle avec une autre affaire récente, dénonçant une "injustice".

Par - Publié le Mardi 21 Juillet 2020 à 14:50 | Lu 4153 fois

"Injustice", "traitement de faveur", "colonialisme"… Ce sont des mots forts qui ont été employés par le bâtonnier Georges-André Hoarau devant la chambre d’instruction à la cour d’appel de Saint-Denis ce mardi. Son client, P.B, 56 ans, est en détention provisoire depuis mars 2019, soupçonné d’agression sexuelle et de viol sur sa fille mineure. Sa dernière demande de mise en liberté datant de juin a été rejetée ; il a donc fait appel. Mais la justice a confirmé leur décision: il est maintenu en détention en attendant son procès. 
 
Accusé par sa fille en février 2019 d’actes commis depuis ses 11 ans à ses 14 ans, P.B ne cesse de nier les faits. Un conflit avec sa belle-famille en raison de sa conversion à la Mission salut et guérison en serait l’origine. La mère de la victime l’aurait poussé à mentir. 
 
La jeune adolescente relate néanmoins avec détail les actes et avant d’alerter sa mère, en parle avec beaucoup d’émotion, en août 2018 à deux camarades de classe. Selon l’expert psychiatrique, la victime n’aurait pas tendance à fabuler et serait en état de choc, expliquant le manque de "signes d’abus". 
 
Mais l’objet des débats devant la chambre d’instruction n’était pas la culpabilité du détenu. La question attendant une réponse était celle du contrôle judiciaire au lieu de la détention provisoire. Pour son avocat, le bâtonnier Georges-André Hoarau, l’injustice est là. Il ne tarde pas à faire la comparaison avec l’affaire du collège Juliette Dodu, voisin de la cour d’appel. "Est-ce à cause de la proximité géographique ? Ou est-ce un traitement de faveur ?". Il rappelle les faits concernant le proviseur du collège, accusé de viol sur la sœur de sa femme, dont il avait la garde - alors qu’elle n’a que 8 ans. Subissant du chantage financier de la part de son ex-compagne, il s’était rendu en mai dernier et avait été placé sous contrôle judiciaire. "Suffit-il de reconnaître les faits pour repartir libre ? Ou alors, c’est peut-être un relent de colonialisme. Ce monsieur est peut-être au-dessus de mon client ou c’est la victime, malgache, qui en-dessous de la fille de mon client". Connu pour ne pas mâcher ses mots, il poursuit : "Le besoin de justice est le sentiment qui structure une société, mais là il y a un sentiment d’injustice profond, alors que toutes les conditions sont réunies pour qu’il puisse sortir". 
 
Sortir, l’avocat général est contre. Pour lui, l’instruction suit son cours et le risque de pression sur la victime ainsi que le risque de réitération sont trop élevés. Les magistrats de la chambre d'instruction sont du même avis; P.B reste pour le moment en prison. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par ah,ahah, le 21/07/2020 15:11

Quand on n'a pas d'arguments , en politique ou ailleurs , la mode c'est de dénoncer le "colonialisme " haut et fort , surtout lorsqu'on fait partie du système et qu'on s'en accommode très bien quand il va dans votre sens !

2.Posté par saint Ange le 22/07/2020 08:32

La detention est prévue lors de la commision d un crime donc la dedans M.HOAREAU qui est un bon c est sur, ne peut avoir de tels arguments.............La prison est un outil comme un autre mis en place par le législateur et non des racistes.

3.Posté par Carol MARTIN le 22/07/2020 13:59

pour un "pseudo avocat" parler de colonialisme dans le cadre d une telle affaire ! releve : 1 de la psychiatrie 2 d un etat psychologique ?? comment réagirait il s il etait concerné ? vaut mieux ne pas le savoir !

4.Posté par Pouilleux pouik le 23/07/2020 19:00

Quand on connait le passé psychiatrique de la belle famille, quand on connaît MR Bp’ on ne se pose même pas la question de qui est à plaindre. Si le sérum de vérité existait en france, y en a qui n’oserait même plus se regarder dans le miroire. Vive la france! J’ai de plus en plus honte d’être française , quand je vois tant d’injustice. si la justice y dort, Bon dieu y dort pas. Quand la roue y tourne,y tourne fort.#

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes