MENU ZINFOS
Société

Vidéos - Maltraitance animale en série : Des Dionysiens excédés se mettent en danger


Face à de nombreux actes de maltraitance animale perpétrés dans différents quartiers de Saint-Denis par des groupes de jeunes, des habitants se mobilisent pour espérer faire cesser ces agissements. Un groupe Facebook dénonçant le manque de réaction des autorités a même été créé pour passer à l’action, quitte à "se mettre en danger".

Par - Publié le Vendredi 18 Décembre 2020 à 06:41 | Lu 25648 fois

Les témoignages se multiplient. Dans plusieurs quartiers de Saint-Denis, des habitants sont désemparés face à des actes de maltraitance perpétrés à répétition sur les animaux. Sur les réseaux sociaux et à la radio, les appels à l’aide foisonnent, et certains riverains n'hésitent pas à prendre des risques en se rendant sur les lieux pour tenter de leur porter secours.

Un groupe Facebook baptisé Citoyens contre la torture de chiens a même été créé pour rassembler ceux qui souhaitent passer à l’action et favoriser l'échange d'informations. "L’objectif est de venir en aide aux chiens attrapés, enfermés et torturés de Saint-Denis ou d'ailleurs. Les habitants ainsi que les médias ont alerté les autorités mais font face à un manque de réaction... À nous de se mettre en danger et agir nous-mêmes", peut-on lire en description. Le risque : que les choses tournent mal.

Des citoyens n'hésitent pas à se mettre en danger pour porter secours aux animaux martyrisés
Des citoyens n'hésitent pas à se mettre en danger pour porter secours aux animaux martyrisés
"Je ne peux pas rester passive"

Il faut dire que les riverains sont à bout. Nous avons recueilli plusieurs témoignages et tous tentent de trouver un moyen de faire cesser le calvaire. Les scènes se ressemblent. De petits groupes de jeunes (enfants ou jeunes adultes) appâtent des chiens pour se les approprier. Parfois en sifflant, avant de les attacher avec des bout de ficelle ou de corde. Certains finissent enfermés dans des maisons ou immeubles inoccupés. 

Premier exemple aux alentours de la Zac Finette. "Il y a un espèce de trafic de chiens dans le quartier, avec des jeunes qui vont et viennent. Ça fait trois soirs de suite quand je rentre, je vois les gars en train d'essayer d'appâter les chiens et ensuite j'entends hurler à la mort de chez moi", explique Marie (prénom d’emprunt). Déjà il y a plus d'un an, elle s'étonnait de voir des jeunes "fabriquer des colliers". Avant de comprendre à quoi ils étaient destinés. "Je ne peux pas rester passive", explique-t-elle, désemparée.

"Deux chiens attachés ensemble, dont un décédé probablement étouffé"

Les agissements sont souvent dénoncés sur les réseaux sociaux
Les agissements sont souvent dénoncés sur les réseaux sociaux
Du côté de Montgaillard, même ambiance. "Presque tous les jours, je vois des groupes de jeunes (sans doute mineurs) qui trainent des chiens avec des bouts de fil ou des ceintures. Ils les exhibent comme des bêtes de foires. Ensuite ils les frappent pour les exciter. J’entends les chiens hurler", nous confiait Samantha (prénom d’emprunt) il y a quelques semaines. "Peut-être sont-ils entraînés pour des combats de chiens", suppose-t-elle. Beaucoup de royal bourbon, mais aussi des malinois, croisés husky, tout y passe. "Je ne sais pas ce qu’ils en font après. J’imagine qu’ils les enferment quelque part… En tout cas ils ne les ramènent pas chez eux". 
 
Un autre témoignage nous emmène du côté du Chaudron. "Des collègues à moi ont retrouvé deux chiens attachés ensemble, dont un décédé, probablement étouffé, et l’autre dans un atroce état de maigreur", nous indique une autre Dionysienne. "On a retrouvé plusieurs chiens sous un bâtiment, tous maigres, déshydratés, apeurés. En tout, on a récupéré neufs chiens. Désormais, on n’en trouve plus. Ils ont dû les changer d’endroit", suppose-t-elle. Récemment, d'autres témoins déclarent avoir aperçu des "gamins" tentant de "lapider un chat".

La Ravine Patates à Durand fait aussi partie des lieux choisis pour ces actes de maltraitances, comme cela avait été rapporté en Une du JIR en août dernier. Un jeune chien y a d'ailleurs été trouvé avec un fil de fer dans la patte. 

Trois crânes retrouvés quasiment côte à côte
Trois crânes retrouvés quasiment côte à côte
Des crânes fracturés

Exaspérés par des témoignages qui se ressemblent tristement, des bénévoles ont décidé de mener une opération sur le chef-lieu il y a quelques jours. Sur le sentier longeant la ravine, trois crânes de chien, quasiment côte à côte, ont été retrouvés dans un fossé. À proximité : une corde, des morceaux de vélos et un deux-roues rongé par la rouille. Difficile d'imaginer que les chiens soient arrivés là par hasard et morts naturellement.

Le corps d'un chaton avec une patte arrachée a également été aperçu. Un autre crâne a été retrouvé en face de la déchèterie, où une odeur de cadavre accompagne une montagne de détritus."Trois des quatre crânes portent des signes de fractures, mais il est difficile de dire si c'est ante ou post-mortem", indique une vétérinaire.

Des actes prédicteurs de violences futures contre les personnes

Lors de cette même journée, deux chiens ont pu être délivrés d'endroits souillés d'excréments et autres détritus. Une chienne gestante avec la queue coupée, tout comme le bout de l'oreille, et une cicatrice sur le museau ; et un mâle terrorisé, retrouvé dans un autre quartier où la Daaf avait été informée il y a quelques mois des pratiques qui s'y perpétraient. Un cinquième crâne a d'ailleurs été aperçu dans la cour de cette maison abandonnée. Cette fois, heureusement, personne sur les lieux, et donc pas de risque d'altercation.
 

Queue sectionnée, oreille coupée et blessure sur le museau pour cette chienne récupérée par les bénévoles
Queue sectionnée, oreille coupée et blessure sur le museau pour cette chienne récupérée par les bénévoles
"Si aujourd'hui ces jeunes torturent les animaux, que feront-ils demain ?", s'inquiète une des bénévoles. "C'est très inquiétant", alarme une autre. Il ressort en effet de la littérature psychiatrique que la maltraitance animale constitue un prédicteur statistique de futures conduites antisociales, dont font partie les violences contre les personnes. C'est aussi un lien réciproque qui a été mis en avant entre la cruauté animale et les violences envers les humains. 

Le problème de l'errance

C'est d'autant plus inquiétant que ces témoignages ne sont pas les seuls qui sont en notre possession. Nous avons eu écho de maltraitances dans d'autres quartiers, notamment celui de la Trinité ou de la Chaumière. Il faut dire que l'errance animale, véritable fléau à l'échelle du département, est un vivier pour les trafiquants et adeptes de tortures ou de combats de chiens. Conséquences de stérilisations insuffisantes, les animaux prolifèrent et courent les rues ; ils n'ont plus qu'à se servir (même si des vols ne sont pas non plus exclus).

Il suffit parfois d'ouvrir l'œil pour repérer ces agissements. Le groupe "Citoyens contre les tortures de chiens" invite d'ailleurs les témoins à capturer quand c'est possible des images de ces situations qui se déroulent aussi bien en pleine journée qu'une fois la nuit tombée, histoire de compiler des preuves mais aussi de faciliter d'éventuelles actions (suite de l'article plus bas).

Vidéo : Sur la voie publique, les jeunes appâtent et commencent à exciter les chiens.

"Pas une priorité"

Des preuves qu'une bénévole associative invite à faire parvenir à la Daaf via son site internet"Les signalements augmentent, c'est devenu un enjeu politique. Mais il y a une méconnaissance des procédures. Il faut que les forces de l'ordre aient une procédure à appliquer claire et précise, comme dans n'importe quel domaine", indique celle qui "espère qu'il y aura bientôt un système performant et uniforme sur toute l'île". Car pour l'instant, cela semble être laissé au bon vouloir de l'agent qui prend le signalement.

Rappelons que ces agissements sont pourtant punis par la loi. Le fait d'exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. En outre, placer un animal dans des conditions non compatibles avec ses impératifs biologiques est passible de 750 euros d’amende. Encore faut-il que les auteurs soient interpellés et traduits en justice. 

Des brigades dédiées réclamées

La police nationale concède que les interventions pour maltraitance ne font "pas partie des priorités",  tout en admettant son obligation d'intervention en cas d'actes de torture ou barbarie. La balle est renvoyée à la police municipale, qui peut intervenir en cas de flagrant-délit mais ne dispose pas de pouvoir d'enquête. Et la Daaf, qui s'est déclarée compétente en matière de maltraitance animale, ne dispose que de quatre agents de terrain.

Vu l'ampleur de la tâche, de nombreux acteurs associatifs réclament l'instauration de brigades dédiées, comme cela existe dans d'autres pays, en Norvège ou aux Etats-Unis. En France, en Haute-Garonne, une députée travaille sur la création d’une telle brigade. À Marseille, la police nationale a nommé 15 référents protection animale. Tout est question de volonté. 



Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

53.Posté par Anne Mangue le 24/12/2020 16:12

Inadmissibles toutes ces maltraitances animales. Par ailleurs, en passant, pour info : Ensemble, faisons évoluer le bien-être animal 💚 www.referendumpourlesanimaux.fr

52.Posté par Ricos le 20/12/2020 17:31

Apres on s'étonne des pétitions qui circulent contre la maltraitance des animaux à la Réunion, puis on s'offusque et on joue les victimes ...

51.Posté par Créole la Réunion le 19/12/2020 19:42

Qui sont ces jeunes ??? Pourquoi l’article ne le dit pas ????
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire !!!

50.Posté par Alwatani le 19/12/2020 17:05

Que fait la 'Maire'...
Rien...Elle ne peut rien faire puisque ce sont ses électeurs.

49.Posté par klod le 19/12/2020 15:50

impressionné par NONO post 37 !

"C'est le manque d'éducation qui génère les violences, pas la pauvreté. La pauvreté EST une violence" , je le note , bravo NONO !

48.Posté par Nono le 19/12/2020 12:22

@27 Aucune excuse, la pauvreté n’excuse en rien la stupidité, la paresse et la violence.

C'est le manque d'éducation qui génère les violences, pas la pauvreté. La pauvreté EST une violence.

47.Posté par Alwatani le 19/12/2020 10:42

Oté Kreol ! Kit malol dan out zyé !!!
Vous savez très bien à quelle communauté appartiennent ces infâmes tortionnaires...
Un fait est sûr: ce ne sont pas des Réunionnais...

46.Posté par Grand yab le 19/12/2020 08:37

Ce sont des jeunes réunionnais ? Vraiment ???

45.Posté par Lavérité le 19/12/2020 07:43

Des criminels, j’espère que quelqu’un reconnaîtra un membre de leur famille sur les vidéo. Mais quel honte quel abomination !!! Où va t on
Des enfants en périls ou sont les parents

44.Posté par Lucifer le 19/12/2020 07:30

Vous avez reçu ce présent inestimable non, chacun vous;
Vous avez reçu du créateur la rédemption ; Meutrier, Violeur, Agresseur d' enfant....
Touses ils vous suffit seulement de croire et Dieu vous accepte auprès de lui.
Dans tous les mondes, dans tous l'univers aucune créature ne peut ainsi y prétendre, sauf vous.
Sa fait longtemps que je vous observe.
Sa n'est que fasse à l'horreur que vous révéler votre noblesse de fou et vous pouvez parfois être si noble.
Donc ; Je vous apporterais la douleur, je vous apporterais l'horreur.
Afin que vous puissiez vous élever au dessus.
Afin que ceux d'entre vous qui survivrais à ce règne d'enfer sur terre.
Sois peut-être digne de l'amour de Dieu.

43.Posté par Pascale le 19/12/2020 02:14

Et ben dis donc... vu certains commentaires je me demande qui sont les plus malades :)

42.Posté par Cdb le 19/12/2020 00:43

Faut attendre quoi d'une municipalité qui interdit ses parcs aux chiens

41.Posté par Excédé sain dni le 18/12/2020 22:42

Excédé par ces cassos assistés par les collectivités qui ne respectent rien, détruisent sans vergogne l'espace public, salissent à tout va et maintenant s'en prennent à ces animaux sans défense. A quand va t'on ouvrir les yeux sur cette populas entretenus et qui ne connaissent pas les valeurs de travail, respect et civisme. Marre de payer des impôts pour cette désolation. Sain dni est peuplé de bande cochons sur la majeure partie de nos quartiers bien localisé logements sociaux. Les autres communes ne sont pas épargnées. Voilà le bilan des politiques... faire du social, une désolation et entretenir ce Vivier de voix... triste pour la Réunion.

40.Posté par Z"endett'''''''''''''''''''''''' le 18/12/2020 21:25

QUE LA MAIRE ET SON EQUIPE MUNICIPALE?

EN ESPERANT QUE MARCHAUD ET LES SOIS-DISANT VERTS REAGISSENT!

39.Posté par DIDIER NAZE le 18/12/2020 21:07

Post 27...je partage TOTALEMENT votre avis !!.....et je vais rajouter, je dirais une couche......ce sont des erreurs de la nature.....et des déchets !!😲😨😤.......pour certains.....TRÈS PROBABLEMENT. ...NON RECYCLABLES !!!...😠😱😨😤.......😈😈......ET ON SAIT BIEN CE QU ON FAIT DES DÉCHETS. ....EUH NON RECYCLABLES. ....JE N EN DIRAIS PAS .....PLUS...question....de pas être. ...CENSURÉ! 😨😲😠....😈😈😈😈....

38.Posté par Allo le 18/12/2020 19:57

Cet article est insoutenable. Ces jeunes sont juste des sauvages, des moins que rien et leurs parents avec, pondeurs, repus d’alloc, démissionnaires, immatures, idiots. On finance leur vie ? On devrait leur faire casser des cailloux au bagne comme dans le temps. Voilà là les rebus de notre société. Aucune excuse, la pauvreté n’excuse en rien la stupidité, la paresse et la violence. Cela ne laisse rien présager de bon en effet demain il s’attaqueront à des plus jeunes, des filles, ou ceux qui auront le malheur de croiser leur chemin. La police doit agir et remettre de l’ordre, c’est pour cela qu’on la paye, sans cela la société ne tient plus par rien. J’ai honte pour eux. J’ai des enfants, jeunes, jamais il ne feraient ça, ils sont éduqués dans le respect des autres et de toutes les formes de vie. J’ai honte pour leurs parents. On est tombes bien bas dans ce pays et hélas on creuse encore...

37.Posté par Cadjee le 18/12/2020 19:48

Mais que fait la maire ? Putains ces socialistes...

36.Posté par klod le 18/12/2020 18:37

en cet an de grâce de l'ère chrestienne 2020, spécial covid , nous allons fêter ce 20 décembre la fête de la Liberté en hommage à Cimendef , Anchaing et tant d'autres MARRONS . Respect à leur mémoire .


somanké : l'esclavage astér :

- certains salariés ne sont pas intéressé aux bénéfices de l'entreprise alors qu'ILS participent à "leurs" bénéfices
- des humains crèvent de faim pendant que d'autre ………….
- des humains maltraitent des animaux ………………
- et que sais je encore


OTE Anchaing……………

bonnes fêtes de la liberté !!!!!!!!!!!!!

emprofite bien les âmes biens nées !



vive le 20 désamb ici , là bas et ailleurs, partou toultan .

35.Posté par MARDE le 18/12/2020 16:36

allo allo Brigitte Bardot c'est l'ile de la réunion......

34.Posté par klod le 18/12/2020 16:23

a quand domoun y sa comprendre que toute vie, humaine ou animale, est respectueuse ?????????????????????????????????????????????????????


en l'an de zot grace 564 895 ??????????????????????

pov monde où on apprend pas à respecter la vie dans toute sa plénitude .

33.Posté par klod le 18/12/2020 16:13

ce qui font du mal à un animal n'ont que peu de respect pour l'être humain aussi…………..

povs têtes frés ! y fé peutié .

32.Posté par loulou974 le 18/12/2020 13:09

Encore une fois, c'est comme pour les délinquants de la route ou les black-blocs ; on connait qui, où et quand mais le laxisme post soixantuitard socialobobo continue de donner des résultats pitoyables.
c'est malheureux! rien ne sert d'acabler les forces de l'ordre, ce sont les politiques qui donnent les priorités, ou pas !
bonnes fêtes à tous

31.Posté par Rouloulou le 18/12/2020 14:46

Et la maire de Saint-Denis, ça ne lui fait rien de lire que de telles atrocités sont commises sur son territoire ? Qui, sinon elle, pourrait mettre fin à cette barbarie, cet enfer qui ronge ceux qui aiment les bêtes ? Allez! Les camarades socialistes, réveillez-vous et bougez- vous pour trouver une solution à ce cauchemar.

30.Posté par LOL le 18/12/2020 14:32

Regarde qui i fais sa !
Bref, faut rien dire sinon va dis nous lé raciste. !!
Tout l'temps à zot même !

29.Posté par Intouchable le 18/12/2020 13:18

Tout a fait d'accord avec le post 5. Surtout quartier de la chaumière il n'y a que ça !!!!;

28.Posté par Pascale le 18/12/2020 13:15

@Anne Mangue: j'espère sincèrement que caché dans l'ombre, ""l'odeur de la mort"" ne rode pas devant votre maison :) sinon vous risqueriez de vivre aussi dans un sinistre endroit ou rode ""l'odeur de la mort"" :)

27.Posté par lol le 18/12/2020 12:52

L'age des bourreaux me choque. Des enfants sans éducation tt simplement. FIn des allocations au dela de 2 ou 3 enfants devrait calmer les poules pondeuses et elle pourront se concentrer sur l'éducation de leurs rejetons. Il n'y a pas de mauvaise graines que des mauvais cultivateurs...

26.Posté par Ma sonnerie le 18/12/2020 12:43

Les jeunes se substituent aux autorités incompetentes et citoyens couard..?

25.Posté par Miaimle5 le 18/12/2020 11:31

Bah rien de special...appelé Brigitte Bardot....affabulatrice....enfin l'île porte tout de même très bien son nom....

24.Posté par Pascale le 18/12/2020 11:25

Et ben dis donc, c'est une nouvelle secte qui s'est installée ici à la Réunion? :)

23.Posté par Créole la Réunion le 18/12/2020 11:11

S’en prendre ainsi aux animaux ne fait pa partie de notre culture .
Si je dénonce ces faits et même si je ne suis pas zoreil dois-je pour autant sauter la mer !!! J’attends la réponse des identitaires gros doigts qui pullulent sur zinfos autant que les chiens errants dans de nombreux quartiers de la Réunion.

22.Posté par suppositoire le 18/12/2020 10:50

Les autorités ne peuvent pas mettre des radars tourelles pour détecter ces barbares ?

Ah non, il n'y a pas de fric à gagner, ils s'en foutent !

Réunion, île Française du tiers monde de l'Océan Indien...

21.Posté par Lulu le 18/12/2020 10:43

après on crie au scandale quand on se fait traiter de dégénérés.....!.que je ne tombe jamais sur un comme cela car là il regrettera le jour de sa naissance.......! ras le cul des sauvages et de nos élus sourds et muets, quand à la police municipale on se demande vraiment à quoi ils servent ces planqués de la mairie!

20.Posté par jlc2 le 18/12/2020 10:38

Bonjour !s'ils aiment pas les zanimaux ils n'aiment pas les gens aussi, c'est pour ça ils se bagarrent et s'entretuent souvent pour rien.

19.Posté par eh oui! le 18/12/2020 10:36

Ces jeunes sont juste des animaux qui ont été élevés ainsi par leurs parents ( que dire d'eux d'ailleurs , méritent-ils le nom de parents)
ça donne une idée de leur comportement à l'école , enfin s'ils l'ont fréquenté ce qu'on peut se demander parfois quand on les entends "s'exprimer"

18.Posté par mwin la pa di le 18/12/2020 10:26

Je voudrait rappeler que le Maire est responsable de l'errance animale et que cet errance non traité amène aussi des causes de maltraitante. Mais nos élus sont "Couilles molles" avec tout le respect que je leur dois

17.Posté par Girondin du 50 le 18/12/2020 10:24

Et que fait la police ?
Rien comme dab , ils préfèrent contrôler l'inutilité du port du masque , vraiment des lâches !

16.Posté par fleur le 18/12/2020 07:14

Brigitte Bardot n’avait pas tort.....

15.Posté par Le Jacobin le 18/12/2020 10:08

Quand on est d'un niveau de compréhension en dessous de celui de l'animal, on devient jaloux, frustrés de constater que l'animal est d'un niveau intellectuel supérieur au votre, donc on lui fait du mal.

14.Posté par Menfin le 18/12/2020 10:05

Il faut les attraper et leur faire la même chose. Ces gens sont irrattrapables,
En ce qui me concerne, si je vois ça, peu importe les conséquences, je roule sur les gars en voiture, rien a faire.

13.Posté par Lol le floutage le 18/12/2020 09:27

Pas besoin d’être grand clerc pour voir qu’il s’agit d’une « certaine catégorie de population » qui après trois générations n’arrive toujours pas à s’intégrer. Inutile le floutage.
Ces « jeunes » s’ennuient et n’ont aucune culture de la raison, de l’empathie, de l’amour d’eux-mêmes.
On les a parqué là, donnés l’argent la Caf et ça pousse tout seul avec des valeurs inhumaines.

12.Posté par Rajao le 18/12/2020 09:13

Encore un article inutile, les gens n'ont qu'à bien garder leurs chiens chez eux, il n'y aurait pas de chiens errants à appâter par les jeunes errants.

11.Posté par George le 18/12/2020 09:13

Les mecs ont sûrement un grain de sable à la place du cerveau surtout dans le secteur de la chaumière .

Mais un jour vous verrez ils auront le retour de ce qu'ils donnent à ces pauvres bêtes .

"Qui sème le vent récolte toujours la tempête" .

10.Posté par Anticon976 le 18/12/2020 09:12

Ils font exactement la même chose à Mayotte.... des bandes de jeunes racailles, surtout comoriens, utilisent ces animaux pour leurs plaisir.... tortures,combats, agression de personnes.... ils volent des chatons pour nourrir leurs hordes de chiens et les entraîner à se battre pour pouvoir tuer et manger le chaton jeté au milieu de la horde.... les moins combatifs sont frappés et torturés à mort.... meme population.... mêmes comportements.... et même attitude des autorités...

9.Posté par Titi974 le 18/12/2020 09:11

Singapour a déjà autorisé la vente de viande artificielle par une entreprise américaine.
L'autorisation n'a pas encore été demandée pour les américains.

8.Posté par Carlo le calamar le 18/12/2020 08:55

Moi non plus je ne comprends pas ce qu’attendent les autorités pour agir!

7.Posté par muppets le 18/12/2020 08:54

Qu'attendre de tels dégénérés mis au monde par des cassos à qui on refile des primes COVID, des primes de Noel pour qu'ils continuent à emmer... ceux qui bossent pour leur payer.

6.Posté par Kreol974 le 18/12/2020 08:41

Après on se demande pourquoi il y a des maladies graves comme le covid ou autre sur terre, grâce à ces imbéciles, tout nous tombe dessus.
Les anciens nous disait tout le temps quand on était gamin, ne pas faire du mal aux animaux, car ils existaient déjà bien avant les humains, surtout les chiens, le meilleur ami de l'homme, beaucoup ne le voit pas comme ça. C'est dommage. Bande de petit crétin, il faut leur donné de quoi s'en occuper, comme nettoyer les ravine, les rues, les parcs ect.......... Et cela 8 heures par jour du lundi au samedi.

5.Posté par Nana le 18/12/2020 08:40

C'est pas créoles qui commettent ces actes. La majorité c mahorais, dans zot pays la bas zot fait beaucoup d'actes de barbaries sur les chiens. pendaison, décapitation, brûlure de mégots sur le chiens etc...
Apres rod pou kosa creole na marre que zot i viens. Zot i gain pas vive !

4.Posté par paulux le 18/12/2020 08:16

C'est un scandale de plus a mettre au crédit de l'équipe municipale de St Denis; Laisser torturer des chiens ou des chats est une ignominie. Qu'est ce qu'on attend pour punir ceux qui font ça? on préférè se passionner pour des radars??

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes