MENU ZINFOS
Régionales

Vidéo - Vanessa Miranville en visite au campus Epitech, "symbole de l'excellence de la jeunesse réunionnaise"


Vanessa Miranville, tête de liste aux Régionales, poursuit son tour de l'île des micro-régions pour présenter son programme. Elle s'est rendue ce vendredi avec une partie de ses colistiers au campus numérique Epitech de Saint-André pour une séquence axée autour de la jeunesse et de la formation.

Par - Publié le Vendredi 21 Mai 2021 à 14:23

La visite du campus n'a pas été choisie au hasard car elle représente pour la maire de La Possession un "symbole de l'excellence de la jeunesse réunionnaise" : "Il est important qu'Epitech soit situé dans l'Est et il est vrai qu'on a l'habitude de voir ce type d'équipement dans d'autres micro-régions. L'Est est en retard d'équipements et c'est très bien qu'on ait implanté cette école ici, mais maintenant il faut tout ce qui va avec, comme la vie étudiante qui doit se faire facilement pour tous ces jeunes, comme une résidence étudiante".

"Nous avons ici des jeunes en train de se former à des métiers d'avenir, à savoir le numérique, avec un espace qui a vraiment été pensé pour une formation pratique", salue la candidate de la liste "Et maintenant osons 2021". Néanmoins, et après avoir échangé avec des étudiants du campus, ces derniers ont été nombreux à lui faire part du manque de débouchés dans le domaine du numérique dans l'île, certains prévoyant déjà un départ vers la métropole, notamment pour leur avenir professionnel. "Il faut faire en sorte que les entreprises réunionnaises puissent accueillir ces jeunes et les embaucher dans quelques années", insiste Vanessa Miranville.  

En cas d'élection à la tête de la Pyramide inversée en juin prochain, elle souhaite voir le dispositif régional "Guichet jeunes"  être développé en "Réseau jeunes". "Que le jeune reste à La Réunion ou parte en métropole ou à l'étranger, il faut faire en sorte qu'au niveau du logement ou des démarches administratives, ce jeune soit accompagné par des personnes sur place ou à proximité qui l'épaulent là-dedans", explique la présidente du CREA.
 



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Akotédlaplak le 21/05/2021 14:50

Excellence ? Madame Miranville sait-elle qu'il n'y a aucun cours à Epitech ? Que les étudiants sont abandonnés à leur triste sort ? Veut-elle généraliser ce fonctionnement ahurissant à toutes les formations de la Réunion ???

Pour faire de la vraie politique il faut vivre la vraie vie des gens....

2.Posté par Damnatio memoriae le 21/05/2021 16:50

Regardez V.Miranville quand elle parle devant une caméra car c'est la seule candidate à penser vraiment ce qu'elle dit et à en être convaincue. Comparez avec E.Bareigts paer exemple, qui a les yeux qui vont dans tous les sens, c'est mauvais signe.

3.Posté par Une lectrice pour le développement de la formation des jeunes réunionnais le 21/05/2021 18:14

Epitech est une école qui met en œuvre les nouvelles méthodes d’apprentissages adaptées au contexte et aux évolutions. Une pédagogie basée sur l’autonomie, sur l’auto formation, le E-learning (qui d’ailleurs développe des compétences du travail à distance, qui est dans ce contexte une vraie valeur ajoutée)...Il serait important que les gens qui parlent puissent sortir du statu co et évoluer tout comme le contexte évolue avec un vrai vision élargie innovante...Et Epitech forme non seulement à des métiers d’avenir mais permet aussi à développer chez les jeunes des fonctionnements adaptés aux nouvelles cultures de travail dans les entreprises innovantes et de développement, comme l’autonomie (savoir travailler seul), la curiosité intellectuelle (savoir rechercher des solutions seul), la persévérance, le travail en équipe, la production intellectuelle.
Aujourd’hui, il est important que les jeunes puissent se développer et se construire en toute autonomie et Epitech de par sa pédagogie favorise justement cela..

4.Posté par belmandrin le 21/05/2021 19:45

pourquoi toutes ces visites inutiles de derniére minute la population n est pas dupe prepare toi a recevoir la volée de ton existance personnage nuisible

5.Posté par Un rappel le 21/05/2021 19:53

Je vous rappelle chère madame que cette école existe grâce au financement régional qu elle a connu lors de son lancement. C est le résultat de la politique de Didier robert. Voilà la vérité.

6.Posté par Undoi le 21/05/2021 20:34

Parait que en chine ils ont la meme chose mais en bien plus moderne
et qu ils possédent des milliers de jeunes en plus
et aussi qu il y en a pret a travailler dés l adolescent
et que d autres sont quasiment nées avec des nouvelles technologies
bref une goute d eau dans l ocean

7.Posté par Skizo le 22/05/2021 13:02

Les yeux fixes sont un signe de schizophrénie, ceci dit pour le nervi de post 2 et à ce niveau ça a l'air vraiment grave. Bouger les yeux s'est aller chercher des informations dans diverses zones de son cerveau, ce n'est pas forcément tricher. Ce qui ne veut pas dire non plus que celle-ci soit schizo, je ne la connais pas .. Un peu facile, en tous les cas/ allez pathéticos mémoriae bien tenté, mais nul et moche !!

8.Posté par pierre le 22/05/2021 16:23

cette dame qui s'enfoutait des élections régionale de 2015 en disant avec sourire tranche papaye que , mar pas voter , moin la voyager, zordi moins la faim la région , manger la possession lé gater pour moi.n'importe koi cette autre, assoiffée de pouvoir , pou batt' carré ds l'avion

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes