MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - St-Denis : Ericka Bareigts dresse ses attentes pour 2023


Place à la "transformation" en 2023 pour Ericka Bareigts. À l'occasion des vœux de la maire de Saint-Denis à la presse, cette dernière a dressé les grandes lignes sur lesquelles travailleront ses équipes cette année, avec un accent mis sur le verdissement du chef-lieu, la réhabilitation des logements sociaux et le renfort des réseaux de mobilité.

Par NP - Publié le Mardi 24 Janvier 2023 à 17:45

L'édile dionysienne a tout d'abord rappelé les efforts déjà entrepris par la municipalité concernant le verdissement de la ville. Des actions de démolition ont déjà été entreprises dans certains secteurs du chef-lieu comme sur l'ex-Espace Océan, qui laissera place à une "forêt aventure" d'ici 2025 dans le cadre du projet DionyParks, ou encore au Barachois où une forêt urbaine remplacera l'ancienne bibliothèque nationale. D'autres travaux interviendront dans quelques semaines comme au Parc Labourdonnais, "qui ne ressemblera plus à ce que vous connaissez", assure la maire de Saint-Denis qui poursuivra les autres projets entamés comme "Une naissance, un arbre" (plus de 3.400 arbres plantés dans les espaces publics de la ville) sans oublier la création de jardins en bas d'immeubles (48 à l'heure actuelle).

L'autre sujet important pour Ericka Bareigts concerne la poursuite de la réhabilitation de certains quartiers. Déjà lancés, les projets Prunel (Marcadet-Butor-Vauban) et Ruch (au Chaudron) se poursuivront en partenariat avec les bailleurs sociaux. Si certains ensembles connaîtront pour la plupart des opérations de réhabilitation, d'autres ne pourront pas échapper à des démolitions. "Il faut revoir ces vieux immeubles -parfois des neufs aussi- pour redonner de la dignité aux familles qui y habitent", clame la maire de Saint-Denis. Si les travaux concernant Prunel ont démarré depuis belle lurette, ceux concernant la RUCH au Chaudron devraient passer un cap cette année avec le réaménagement de "l'espace flamboyants" à proximité des concessions automobiles, la livraison à venir du nouveau gymnase du Chaudron ou le lancement de la bibliothèque dans le quartier de l'est dionysien.


Sur la thématique de la mobilité, une question qui fâche à Saint-Denis où près de 100.000 véhicules entrent et sortent de la ville quotidiennement, la maire et ses équipes comptent amplifier le TCSP actuellement en place en partenariat avec la Cinor grâce notamment au projet BAO-BAB (Bus Aéroport Ouest de St-Denis et Bus Aéroport Bocage). Le but recherché est de permettre aux personnes arrivant de l'Est de prendre un bus à Sainte-Suzanne "et de rentrer ainsi dans Saint-Denis en évitant les embouteillages" argue-t-elle. Pour rendre possible ce TCSP sur l'ensemble du territoire cinorien, des pôles d'échanges multimodaux (PEM) à l'image de celui de Duparc devraient voir le jour : une à Saint-Denis à l'entrée Ouest de la ville dans le secteur de la caserne Lambert et la seconde à Sainte-Suzanne.

La ville continuera d'investir dans son plan vélo avec la création pour 2023 de 10 nouvelles stations de vélo et planche toujours avec la Cinor sur la création d'une seconde ligne de téléphérique reliant le quartier de La Montagne au secteur du bas de Bellepierre/Bertin. L'occasion pour Ericka Bareigts de rappeler les "bons chiffres" concernant le premier téléphérique lancé l'an dernier entre Bois de Nèfles et le Chaudron, "très critiqué au début mais qui a déjà transporté 1,3 million de personnes en un an d'exploitation" se félicite-t-elle. Pour le second projet de téléphérique, les discussions tournent autour de l'installation de la station : l'attributaire propose le secteur de La Vigie alors que la mairie souhaite l'installer plus haut dans les zones résidentielles, "à l'image de celui de Bois de Nèfles", poursuit Ericka Bareigts.

Mais la question que tout le monde se pose est bien sûr celle de la mise en place d'un transport ferré. Sur ce point, des discussions sont toujours en cours entre la ville et la Région Réunion, assure la maire de Saint-Denis qui souhaite obtenir une réponse "au plus vite" ("Pas de tramway, vous reprendrez bien des bus ? ").

"Les Dionysiens nous disent 'qu'est-ce qui se passe aujourd'hui et demain à la fin du mandat ?' Nous voulons une réponse pour maintenant, qui n'empêche pas le futur. Avec notre TCSP et notre expérience du téléphérique, nous contribuons déjà en interne à réduire ces flux de circulation. Mais à l'échelle de l'île, cette question ne relève pas de nous", tempère la maire de Saint-Denis.




1.Posté par jeanbaiselarak le 24/01/2023 18:53

Ah ben si elle est là ! Ouf, on est sauvé !

2.Posté par Jean-Claude GENEST le 24/01/2023 19:19

ENFIN, ENFIN, on va pouvoir espérer des stations décentes, notamment l'installation d'un double abribus à la station Félix GUYON, en bas de l'hôpital, direction La Montagne, où il n'y a rien, et où les passagers, encore aujourd'hui, doivent attendre longuement le 21 ou le 22 sous la pluie !!!

3.Posté par Jean-Claude GENEST le 24/01/2023 19:24

UNE NAISSANCE, UN ARBRE: Le Conseil de quartier de SAINT-BERNARD avait déjà faite cette proposition à Mme la Maire de Saint-Denis le 22 septembre 2020 dans un courrier dossier de 14 pages demeuré sans réponse libellé ainsi: "Chaque famille du quartier peut demander à faire parrainer par son nouveau né un des arbres plantés. Une plaque commémorative retient le nom du nouveau né qui grandira avec l’arbre et la famille s’engage à mettre l’arbre est mis sous sa protection. !"

4.Posté par Jean-Claude GENEST le 24/01/2023 19:28

A quand une ligne de bus qui suivrait le boulevard sud de Bellepierre à Gillot , pour éviter aux habitants des hauts notamment d'aller faire des pirouettes dans le centre ville où presque toutes les lignes empruntent le même trajet ?

5.Posté par Kunta Kinté le 24/01/2023 21:10

" L'édile dionysienne " la rédaction pousse le bouchon ...

Cette élue plane totale, élue avec 1,76 sur 10 électeurs pas de quoi pavoiser, car 8 électeurs sur 10 n'ont rien à foutre de sa politique municipale.

Son programme, bèz zot guèl et donne toute à mon famille , ce slogan ne se vérifie pas ?

Pendant ce temps les vrais problèmes de notre société,
- emploi-chômage
- cherté de la vie
- détresse de la population
- révolte de la jeunesse
- non accès au logement
- école qui produit l'illettrisme
- personne en situation de handicap délaissée
- coma circulatoire en se déplaçant en transport en commun , en co-voiturage .
-…
sont déguisés en éléments de décor…

Le Dionysien souhaite juste pouvoir vivre dignement dans sa ville !

On est mal bareigts ...

6.Posté par Olive le 24/01/2023 21:11

Cette pauvre femme. Elle est complètement éteinte malgré tous ses efforts.
Elle est faite pour un petit travail administratif pas pour diriger.

7.Posté par Vérité le 25/01/2023 05:56

Ou est passé l'argent pour se limiter à démolir et planter deux trois ti pieds bois ? Sin Dni recule et s'enfonce avec une marionnette pas à la hauteur.

8.Posté par Yabeleso le 25/01/2023 06:09

Je crois que pour les élus de Saint Denis c'est comme les voyantes chaque début d'année on a des promesses : depuis 20 ans on a chaque année: pôle Océan, Prunel et un tramway ! Des études mais rien de réalisé!

9.Posté par Hardcore le 25/01/2023 06:32

Elle a en partie raison, mais il faut aller plus loin encore et faire un téléphérique qui va jusqu'au 16eme a la montagne, puis en partenariat avec le tco des bus pour redescendre dans l ouest. Voir carrément un téléphérique pour redescendre.

10.Posté par Plouk le 25/01/2023 08:02

madame injections durant la crise...

"Un médecin de l'AMGR ( association de la médecine générale du Roannais) dénonce : « Les 9% de surmortalité annoncés officiellement sont faux, on en est très loin. Dans mon CHU, on est plutôt autour des 20%. Bien évidemment, les « directeurs » refusent de parler d’effets secondaires des vaccins Covid.

Mais nous ne sommes pas dupes. La surmortalité est dû à 100 % à la vaccination COVID-19. Ils mettent en décès Covid, les effets secondaires des vaccins ! Et je ne parle pas des cancers et des autres pathologies, déclenchées par ledit vaccin. Avec le manque de personnel et le surplus de travail, rajouté au cas de conscience que cela nous pose à tous, je ne sais pas combien de temps l’hôpital va pouvoir tenir en France. »

retrouvez ses interventions pour les expériences..

11.Posté par Lulu le 25/01/2023 08:08

Poupette nous fait sa énième démonstration, l'ennui c'est qu'en face on fait de gros effort pour l'écouter tout en sachant qu'elle est à cent lieux de la réalité.....! à Maurice ils ne perdent pas leur temps en bla bla inutiles, ils réalisent , la preuve avec leur métro....!.nous on a une route qui vaut des milliards et là aujourd'hui la circulation se fait en mode bascule....bref dans l'inutile nous sommes les champions et surtout en brasseurs de subventions....!.triste gâchis d'élus incompétents, juste bon à brasser de l'air dans nos médias !

12.Posté par Jp POPAUL54 le 25/01/2023 11:42

Le coup de ventilateur du début d'année !!

13.Posté par ZembroKaf le 26/01/2023 08:36

Une belle mise en scène "lumineuse" 😂
@11 "Lulu"
👍
Déjà le projet "NEO" du Barachois est déjà mis dans un tiroir (dont on ne retrouvera plus les clés)... plusieurs millions parti "en études" 😡
Peut être un jour mes "petits enfants" verront un "ti train péi" 🙏

14.Posté par Jean Louis le 26/01/2023 18:22

Le téléphérique de la Montagne devait être achevé en 2018... Puis ils ont annoncé 2020. En 2020, la date de livraison a été repoussée en 2023. Et ĺà, en 2023, on nous sort que le tracé n'est pas encore définit ?! ... Ils sont sérieux où c'est une mauvaise blague ? Les responsables (CINOR et mairie) devraient avoir honte. Mais comme toujours, ils doivent rejeter la faute sur un autre, hein ? Pffff....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes