MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Saint-Denis: Des promesses "très concrètes" dès cette année


Conjuguer économie et solidarité, c'est l'ambition que porte le chef-lieu pour 2021. À l'occasion du premier conseil municipal de l'année qui se tient ce samedi, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, va mettre au vote ses premiers engagements de campagne, tournés autour de l'économie, du social, "sans oublier la citoyenneté".

Par - Publié le Vendredi 26 Février 2021 à 22:01

Ericka Bareigts entourée de ses deux adjoints, Yassine Mangrolia (développement économique) et Julie Pontalba (économie solidaire)
Ericka Bareigts entourée de ses deux adjoints, Yassine Mangrolia (développement économique) et Julie Pontalba (économie solidaire)
"Nous croyons beaucoup à l'émancipation, c'est notre combat". Pour ce premier conseil municipal d'exécution du budget voté en décembre dernier, Ericka Bareigts compte faire valider des promesses "très concrètes".

"Aujourd'hui vous avez des familles très modestes mais aussi de classe moyenne qui travaillent et qui souvent paient des impôts mais n'ont droit à rien. Nous allons les aider à financer une 'licence solidaire' en prenant en charge une partie du coût d'une licence sportive"
, indique la maire de Saint-Denis.

Cette licence solidaire, destinée à un public de 2-11 ans, se présente "comme une première réponse au besoin exprimé par les familles" fait savoir la municipalité. Ainsi, pour une licence sportive annuelle d'un coût de 50 euros, deux parents au SMIC pourront bénéficier de l'appui de la municipalité qui financera via son dispositif un montant de 30 euros, les 20 euros restants à la charge des parents.
 
Ericka Bareigts veut débuter 75% de ses promesses dès 2021

Toujours dans le domaine de l'enfance, la ville compte poursuivre son engagement dans la promotion de la lecture auprès des plus jeunes. "La dignité et l'émancipation, c'est la lecture", martèle Ericka Bareigts. Outre la poursuite du Contrat Territoire Lecture avec l'Etat, une nouvelle convention triennale a été signée pour le lancement du dispositif "Silence on lit". Déjà expérimenté dans certaines écoles de la ville, ce dispositif offre aux écoliers la possibilité de lire, chaque jour 15 minutes avant la reprise des enseignements, des livres neufs et adaptés à leurs goûts. Dès cette année, le dispositif sera étendu à tous les établissements primaires du chef-lieu.

Dans le domaine économique, Ericka Bareigts va présenter deux mesures pour redonner du dynamisme aussi bien dans le centre-ville que dans les quartiers : la création d'un "prêt social et solidaire" destiné aux porteurs de projets dans les quartiers mais aussi un soutien aux entreprises par le biais du FISAC (le Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce).

"Il ne s'agit pas juste de prêter de l'argent"

Le premier cible les porteurs de projet dits fragiles comme des demandeurs d'emplois ou des personnes disposant de très faibles revenus. Ce prêt social et solidaire permet de bénéficier d'un prêt à taux zéro d'un montant maximal de 2500 euros pour le lancement d'une activité. Un budget de 600.000 euros sera consacré cette année à la phase expérimentale de ce prêt social et solidaire. "On va aider la personne à acquérir son matériel comme une débroussailleuse, une machine à coudre et lui permettre de lancer son activité en cas de refus des banques", illustre la 4e adjointe en charge de l'économie solidaire, Julie Pontalba. "Il ne s'agit pas juste de prêter de l'argent: on veut aussi accompagner la personne. C'est vraiment une création d'activité pour avoir un revenu de cette activité", insiste l'élue.

Concernant le soutien apporté aux commerçants via le FISAC, fonds supporté par la ville (30%), l'État (20%) et la Région (20%), la ville va accompagner 5 nouveaux commerces, portant à 20 le nombre de commerces dans le bas de la Rue Maréchal-Leclerc qui pourront moderniser leurs enseignes ou devantures.

La subvention accordée pourra atteindre 70% pour des travaux dont le montant variera entre 5000 et 50.000 euros. "Ces 20 dossiers représentent 700.000 euros d'investissement global dont 490.000 euros de subventions. Le commerçant n'aura qu'à apporter les 30% restants", précise Yassine Mangrolia, délégué à l'économie et au tourisme.



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pierre Balcon le 26/02/2021 22:39

Et c'est pour émanciper les seniors qu'elle se rend dans les Ehpad et soutient les associations amies .

C'est pour émanciper la jeunesse qu'elle va dans les écoles et qu'elle assomme les parents du "projet éducatif global" (1) qui n'est que de la poudre aux yeux . Pour les étudiants elle demande à l'UNEF de faire le boulot émancipateur

C'est pour émanciper les sportifs qu'elle subventionne les clubs affidés et coupe les vivres aux autres


(1) projet qui n'est réellement ni éducatif ni global , et jamais évalué . Les élèves entrant en 6 ème et venant des écoles de St Denis sont ils plus doués en théâtre que leurs congénères de St Pierre et parlent ils mieux l'anglais ?

2.Posté par TICOQ le 26/02/2021 23:34

Mme la maire, occupez vous des trottoirs dégradés du centre de votre ville. Occupez vous de la propreté des rues, de faire vider les poubelles des lieux publics avant qu'elles débordent.

3.Posté par DELAPOUDREAUXYEUX le 27/02/2021 00:18

La licence sportive ? Tiens mais c'était dans le programme de Didier Robert.
Concernant "Silence, on lit", ce n'est pas une nouveauté puisque depuis au moins 3 ans, ma fille scolarisée au collège participe à ce dispositif.

Que de la brasse pour tout, dire pour dire!

4.Posté par Sin Dni s enfonce le 27/02/2021 05:06

De la com , rien que de la com purement électoraliste qui se traduit par du pipi de chat. A ce rythme, le pôle océan et le desengorgement circulatoire ne verront jamais le jour sous sa mandature.
Ce n est pas le téléphérique coûteux et inutile qui résoudra le problème de circulation qui s'empire chaque jour, encore moins les pistes cyclables pour les balades qui sont de nature à encombrer davantage le réseau routier saturé.

5.Posté par Le Dionysien le 27/02/2021 05:33

Entièrement d'accord avec le post 1 pierre balcon.
Je confirme que c'est que la poudre aux yeux à tous les étages.... Avec des dispositifs uniquement à faire du sensationnel presse à la course aux régionales sans jamais contrôler let évaluer les retombées. Gaspiller l'argent des contribuables. C'est tout. Va améliorer ton réseau routier et la propreté aux abords des logements sociaux comme de vrais ghettos. La honte de Saint Denis.

6.Posté par Affaire à suivre le 27/02/2021 06:38

Pourquoi ne pas avoir commencé plus tôt?

7.Posté par Alain Véranda le 27/02/2021 07:00

Je comprends mieux pourquoi st denis 2026 était aux abonnés absents.
La seule chose qui les intéresse c'est d'être élus en 2026.

8.Posté par Jacques guetali le 27/02/2021 07:07

Pour émanciper la presse a t'elle versé de l'argent aux millionnaires locales ?
Pour émanciper les camionneurs a t'elle construite une route qui mène à l'océan indien (1) ?

(1) ou à l'iles Heard et McDonald ?

9.Posté par Sauvkipé le 27/02/2021 08:07

Cette dame mérite un monument de trente mètres de hauteur, à côté de Sarda !

Oui il faut enfin émanciper les dionysiens de votre politique et celle de votre prédécesseur qui a cultivé la terreur en direction de ceux qui n'épousaient sa politique et surtout son comportement de petit chef, pire que le groblan, qu'il déteste sur la forme, et qu'il caresse en même temps dans le sens du poil quand ça l'arrange !

Certains qui ont tenté de s'émanciper de cette spirale de médiocrité ont laissé leurs vies ! je parle de certains cadres qui sont sous terre à cause de cette politique de la terreur conduite par des gens qui nous ont fait croire que le mépris ne pouvait venir que de l'autre camp ! Nous en portons encore le deuil de ces départs !

Je parle aussi des cadres (formés-diplômés-compétents- expérimentés...) qui ont du laisser leurs postes à cause de votre politique d'émancipation de vos amis employés communaux qui en fait cache un clientélisme dans la même lignée de celle pratiquée depuis des années à St-Denis.

Merci de nous apporter aujourd'hui cette preuve irréfutable que la pensée, l'expression individuelle et collective à St-Denis ont été et risquent toujours d'être sous la tutelle d'élus(es) de votre calibre qui jouent sur les mots pour amadouer les plus faibles d'esprit.

C'est un scandale déguisée en bonne nouvelle ! Votre mérite réside dans la reconnaissance qu'il existe bien un problème de considération, cachée par votre tentative d'émancipation.

Emancipez-vous de votre mentor et de ses méthodes, cela nous fera déjà beaucoup de bien !

10.Posté par Olivier le 27/02/2021 08:31

Ben c'est bien ça avance

11.Posté par Tête haute le 27/02/2021 09:06

Emancipez-vous de votre mentor et de ses méthodes, cela nous fera déjà beaucoup de bien !

La fidélité est une qualité Mme Bareigts. Ne faites pas comme le neodionisien qui a planté un couteau dans le dos de tak.
Les dionisiens vous ont plébiscité. Le candidat en marche est allé marcher.
Ne faites de tram qui se termine dans la ravine st denis ou téléphérique qui fini dans les nuages.

12.Posté par Hugh Hugh le 27/02/2021 09:22

Bla bla bla ..
et les Caméras y marchent toujours au centre ville ?
Ou y marche et na point personne derrière ?

Hier une flopée de VOS « émancipés »
qui n’était:

ni à l’école
ni au théâtre
ni au sport
ni bibliothèque

déambulait dans la rue ML de surcroît Sans masque et bruyamment...

Pov « émancipation »
Pov rue Maréchal Leclerc
Pov Covid-19


POV SINDNI

13.Posté par Maurice le 27/02/2021 09:31

Vraiment du gros nimporte quoi celle celle-là

14.Posté par Kaskavel le 27/02/2021 09:33

Les promesses, les promesses,nos cher(e)s élu(e)s !!! adorent , sauf que : " je serai la Maire de Saint Denis , de tous les dionysiens pendant six ans " moins d'un an après elle s'apprête à être tête de liste aux Régionales et donc en cas de succès à quitter le navire !!! alors même que c'est son tout premier mandat de Maire ...visiblement les dionysiens ne l'auront pas intéressée trés longtemps ...

15.Posté par boss974 le 27/02/2021 10:01

ca se precise ,les rats commencent a sortir

16.Posté par Ti Polo le 27/02/2021 11:16

Que fait M. Belda au conseil municipal, quand le personnel communal se trouve délaisser, dévaloriser avec un statut de journalier ? A l'hôpital syndicaliste et à la mairie patron.

17.Posté par Jacques le 27/02/2021 20:28

Au Poste 16 Ti Polo
(Que fait M. Belda au conseil municipal, quand le personnel communal se trouve délaisser, dévaloriser avec un statut de journalier ? A l'hôpital syndicaliste et à la mairie patron.)
A la CINOR il brasse de l'air, Belle Pierre complétement à l'abondant et ça veut être conseillé Départemental aller tire un feuille don

18.Posté par Vive la politique et le syndicalisme le 28/02/2021 07:00

16
Belda c est surtout une histoire de famille à la mairie , le père,mère, soeur ont profité au maximum des promotions et avantages .

19.Posté par eric le 28/02/2021 08:21

Ce son des sous - mesures et certains risquent de s'endetter avec ce type de credit


20.Posté par patrick le 28/02/2021 05:52

Elle rassure.Elle est très très forte.Cette femme, maire d'une commune de plus de 100 000 habitants est remarquable sur plusieurs points (intelligence, intellect, connaissances éclectiques, empathie de façade envers les plus démunis de notre société,...).Mais elle est tout,sauf le politique nécessaire pour tirer cette île et ses enfants de sa torpeur.Elle ne fait que décliner un superbe plan d'actions préparé par ses services de son papa.En cela, elle est dans la pure doctrine des Annette, qui ne voient en La Réunion qu'un marche-pied vers un "Madagascar bis",comme Vergès qui était à la recherche de l'Indochine perdue de son père.Cet " indigènisme 2.0",proposé par le clan Annette est beaucoup plus dangereux que celui des communistes car il peut aboutir.Il a la validation tacite des milieux d'affaires (le business sera préservé, les mouches changeront de coche, c'est tout).La Réunion prendra le chemin d'Haïti et des autres ex-colonies anglaises, dictatures, pastiches de démocratie (Madascagar, Maurice et Les Seychelles en sont les exemples les plus proches géographiquement)."Sindni" par la grâce de Gilbert Annette est une coquille vide, une ville laide, sans âme, sans passion, des bureaux, des administrations et de l'influence beaucoup d'influence. Les Morel et autres Lagourgue sont conscients de ce risque institutionnel.Annette père avait été élu en 2014 sur la promesse que tous les gamins de sa ville sachent nager et parler anglais...Bilan ??? Qu'est ce qu'il en a à foutre !

21.Posté par Clackhanoo le 28/02/2021 13:58

Après les promesses, elle nous sert maintenant les promesses concrètes!
Sûr que çà rassure les dionysiens.
La prochaine étape : engagement des études de concrétisation des promesses. Qu'on se le dise, ça bouge à Saint Denis!

22.Posté par Jacob le 28/02/2021 16:00

18.Posté par Vive la politique et le syndicalisme
Annette la couvre à zot et Bareigt i continu . De toute façon , l'arzent les 2 maires n'ont rien à foutre , c"est l'arzent contribuables . Profite bien et étouffe dedans !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes