MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Respect du couvre-feu : Les verbalisations tombent


​Sans relâche, les forces de l’ordre poursuivent les efforts entamés ce samedi au premier jour du couvre-feu à La Réunion. Visiblement, le message n’est pas encore passé chez certains.

Par LG - Publié le Mardi 4 Janvier 2022 à 09:44

Trois jours après le retour du couvre-feu, la dissuasion opérée dès ce week end n’a pas atteint tout le monde. A peine une heure après le début de l’opération menée à Sait-Benoît ce lundi soir, une dizaine d’automobilistes étaient bien en mal de justifier leur déplacement. Sans attestation dérogatoire, leur verbalisation a été décidée sans discussion, soit une contravention de 4ème classe punie par une amende de 135 euros.  

Le capitaine Bruno Perchicot, commandant en second de la compagnie de Saint-Benoît, rappelle que les messages de prévention qui ont jalonné ces deux dernières années Covid ne laissent plus de place à la prévention. 

Les chiffres des hospitalisations grimpant en flèche et le goulot d’étranglement que représente surtout le nombre de lits armés pour de la réanimation, ne sont pas bons. Ces deux dernières semaines, 16 personnes sont décédées après avoir contracté le virus. 

Ils sont une quinzaine de militaires à sillonner les routes de l’Est cette nuit de lundi à mardi pour faire respecter l’arrêté préfectoral du couvre-feu, avec la promesse de maintenir les contrôles jusqu'au 23 janvier. 

Au total, 36 infractions ont été relevées entre 21h30 et 23h. Les forces de l'ordre avaient déployé 12 gendarmes afin d'assurer leur mission. Il a été constaté 30 non respect du couvre feu, 1 non port du masque, 2 défauts de contrôle technique, 1 pneu lisse, 1 non port de la ceinture et un stationnement dangereux pour 65 véhicules contrôlés.


Sur des images de Régis Labrousse









1.Posté par josepaldir le 03/01/2022 23:13

j'adore le journaliste "aucune tolérance" lol et le gendarme de rajouter "limiter les interactions sociales, le mot d'ordre c'est la verbalisation" et en face ils ont vu que des fantômes passer.

2.Posté par Et... le 03/01/2022 23:48

Et quand tu fais le 17... personne ne vient... et on nous dit qu'il a pas de voiture de disponible...
Par contre pour faire du fric et pour arrêter les gens... ça il y a des véhicules de disponible...
MINABLE...

3.Posté par Royal Bourbon le 04/01/2022 00:11

Il faut bien renflouer les caisses de l'État !

4.Posté par Jean le 04/01/2022 01:49

En quoi verbaliser des personnes qui se trouvent à un instant t dans une voiture va réduire le covid?parce qu ils reviennent peut etre d une soirée?peut être...mais alors peut etre causerez vous un accident car des accidents il y en a bien..ts les jours...pourquoi ne pas fermer les routes..car peut etre vous allez avoir un accident...peut etre..ce que je veux exprimer c est qu on empêche pas un fait..on verbalise car on suppute que...y a un gros problème mais personne ne semble réagir a ça.. méfiez vous que demainvous ne soyez concerné

5.Posté par HULK le 04/01/2022 02:32

C'est plus facile que d'arrêter les trafiquants de drogue. J'espère que ceux qui se sont fait verbaliser ne voleront pas MACRON. Ils seraient vraiment très c..s.

6.Posté par BinBin le 04/01/2022 03:58

Eh bé..
Le QUOI QU'IL EN COÛTE..!!!
i fo bien payé...KkKkKkKk..
Lol..ptdr..mdr

7.Posté par Marvouocco le 04/01/2022 04:25

Oui un seul mot : minable.

8.Posté par Denis le 04/01/2022 04:45

Allez faire des interventions dans les quartiers chaud pour verbaliser les zamaliens

9.Posté par Lulu le 04/01/2022 06:30

à 3.Posté par Royal Bourbon le 04/01/2022 00:11, c'est très simple à comprendre aussi sauf d'avoir un QI d'escargot, si on ne veut pas renflouer les caisses de l'Etat ben on respecte les règles, mais il semblerait que pour certains c'est trop compliqué à comprendre!

10.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 04/01/2022 06:38

Le peuple commencent par en voir marre de ces restrictions à la mords-moi le noeud!!!!

11.Posté par Squid le 04/01/2022 07:47

J'espère que la 1ere image est une image d'illustration car de quels droits les gendarmes fouillent ils le coffre des véhicules ?

12.Posté par riberstar974 le 04/01/2022 07:52

Une honte ces contrôles. La police n'a rien de mieux à faire? POst 2 vous avez raison quand on appelle le 17...personne ne répond...quel beau pays...pfff

13.Posté par JF le 04/01/2022 08:24

On joue. On perd ou on gagne...Faut accepter et pas crier...

14.Posté par Citoyen 974 le 04/01/2022 08:27

L'objectif de l'État n'est pas de "faire du fric" mais bel et bien de prendre des mesures dans le but d'éviter la saturation des hôpitaux et des décès. La punition au portefeuille semble malheureusement être la seule efficace pour ceux qui ne comprennent pas (ou qui ne veulent pas comprendre).
Se faire rattraper par la patrouille en pareille situation est la preuve d'une bêtise notoire. Impossible aujourd'hui d'ignorer qu'un couvre feu est en place. Ceux qui croient pouvoir s'affranchir des règles de vie en société doivent être sanctionnés.
Rappelons tout de même (je ne reviendrai pas sur les chiffres édifiants des impacts du virus sur la population non vaccinée comparativement à la population vaccinée) que la mauvaise volonté de certains irréductibles est à l'origine du retour du couvre feu et des restrictions que nous connaissons aujourd'hui.

15.Posté par Journaliste polonais le 04/01/2022 09:17

2.Posté par Et...

Pour qu'ils bougent vous savez quoi faire maintenant.....

16.Posté par parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 04/01/2022 09:40

Quelle misère de voir ces bleus de chauffe au travail en rançonnant les automobilistes .

Subir des ordres et venir faire la dinde à communiquer sur leur travail , ces bleus de chauffe doivent être habités de la soumission .

l’hypermarché du goudron ça rapporte gros à l'Etat où les caisses sont vides

17.Posté par dudule974 le 04/01/2022 10:40

Pv pour pneu lisse , d'accord.
Mais le reste je suis plus .
je vois que les gendarmes ne contrôle pas que le passe sanitaire.

la plupart des automobilistes qui circule sans attestation ont probablement es raisons de se déplacer..M ais elles ne sont pas dans la sacro-sanite attestation.
je n'en veux pas aux gendarmes , ils ne font qu'appliquer les règles par d'autres.
Par contre les décideurs ne connaissent que la répression..

18.Posté par PROTIN le 04/01/2022 10:56

Du racket!!!

19.Posté par NORD VPN le 04/01/2022 11:31

Le virulence du covid le soir...un fait que l'on ne peut pas ignorer!

20.Posté par Caf le 04/01/2022 13:03

S'il pouvait être aussi sans relâche quand on les appelle....sa me ferait pas mal de payer des impôts pour des incapable....

21.Posté par La vérité si je mens ! le 04/01/2022 13:08

Bizarre ils ne sont pas assis pour verbaliser. Vu que debout est interdit par castex , le mouton à 5 pattes

22.Posté par Freedom fighter le 04/01/2022 13:24

Post 8 Denis
Les zamaliens ne riment pas forcément avec délinquance. Je pourrais rajouter pour les gendarmes (mouton bleu de l'état) d'aller perquisitionner chez les politiciens corrompus cela ne manque pas aux 4 coins de la France.

Je terminerais par dire aux forces de l'ordre d'arrêter de voler le peuple pour enrichir un état en faillite, géré par des voyous en costard, et dites moi, vous n'avez tjs pas compris l'histoire de robin des bois, il volait les riches pour rendre au peuple ce n'est pas l'inverse...

23.Posté par Marvouocco le 04/01/2022 15:01

M. Dupuy, pourquoi transmettez vous certaines de nos données récupérées à l'aide de cookies aux Etats Unis, c'est interdit.

24.Posté par LA REUNIONNAISE le 04/01/2022 21:51

Les travailleurs en télé travail paient leur propre prison : loyer ou crédit. Et à 21 h la prison de nouveau. Ils sont forts ou on est très con.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes