MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Vidéo - Reconstruction du mamelon et de l’aréole : la cerise sur le gâteau


À la suite d’un cancer du sein, de nombreuses femmes ont recours à une reconstruction mammaire. La dermopigmentation esthétique et réparatrice permet de redessiner le mamelon et l’aréole.

Par Sophie Fontaine - Publié le Samedi 6 Novembre 2021 à 15:28

Différence de forme, volume trop marqué entre les deux seins, déformation du sein traité et cicatrices, le cancer du sein laisse des traces. La reconstruction mammaire fait partie intégrante de la prise en charge de la maladie et intervient en particulier après une chirurgie mammaire non conservatrice ou mastectomie. D'autres méthodes viennent ensuite améliorer l'esthétisme de la poitrine.

 

 
Une victoire sur la maladie
 
Après l’acte chirurgical, une reconstruction du mamelon et de l’aréole par dermopigmentation peut être réalisée, une fois la patiente en rémission.

"La dermopigmentation esthétique et réparatrice, c’est un travail sur les complexes. Une fois que tout est derrière elles, j'interviens sur l'acceptation de soi, pour leur rendre le petit bout qui fait la différence. C’est la cerise sur le gâteau”, explique Laëtitia Laloux, spécialiste en dermopigmentation, réparatrice des sourcils et des seins en 2D-3D.
 
Cette intervention consiste à redessiner le mamelon et son auréole en utilisant des pigments imitant la couleur originel de la zone. Comme pour un tatouage semi-permanent, les particules de couleur viennent reformer l’aréole, le mamelon, et camoufler certaines cicatrices.
 
Inscrite au rezo rose d’Odyssea Réunion depuis 2019,  Laëtitia Laloux vient créer l’illusion à l’aide de son dermographe : “Le but c’est de reconstruire un téton, en trompe-l'œil, qui se rapproche de celui qu’elles avaient avant, pour qu’elles se reconnaissent”.
 
Une réappropriation de sa féminité
 
Avant l’étape du tatouage, au fil des rendez-vous, les patientes se confient sur leur rapport au corps et leurs attentes. “Il faut passer par la photographie de la poitrine, c’est souvent un moment difficile pour les femmes qui viennent au cabinet. Un moment redouté, où elles tentent de se redresser, ou de cacher les défauts, mais elles sont vite rassurées”, explique la spécialiste.
 
Pour la plupart des femmes, il s’agit de bien plus que d’une intervention esthétique. Après un cancer du sein, une mastectomie, des séances de chimiothérapie et de radiothérapie, une fois en rémission, Evelyne a souhaité sauter le pas pour se retrouver.
 
J’avais besoin de retrouver ma féminité, de dire au cancer : 'Maintenant tu es derrière moi !' Tu m’a bouffée, mais aujourd'hui je suis debout et je suis belle. Cette dernière étape a été très très très importante, et le résultat est magnifique ! C’est ma victoire”, confie-t-elle.
 
Comme elle, Isabelle passe par une reconstruction pour se réapproprier son corps de femme : “Ce n’est pas une question de désir, si ce n’est du désir par rapport à soi-même. Nous avons été amputées quelque part, alors l’objectif, c’est de retrouver une poitrine, même si ce n’est pas tout à fait celle que l’on avait avant”.
 






1.Posté par Diogene de Cynope le 06/11/2021 15:35

Quel élégance, ce titre …

2.Posté par Victorinox le 06/11/2021 18:27

Bien d'accord avec le post 1.
"La cerise sur le gâteau" est une expression qui manque franchement d'élégance. Ce n'est pas parce qu'elle est employée, avec une curieuse légèreté, par une des personnes interviewées, qu'elle fait un bon titre. La reconstruction après un cancer du sein, non, ça n'est pas du gâteau !

3.Posté par raylaf le 06/11/2021 18:55

Post 1 : c'est clair...c'est quoi le gâteau...

4.Posté par DIDEuIER NAZE le 06/11/2021 19:35

Post 1, d accord avec vous.... sinon .j aime bien la cerise !! 😂😁😅😆....

5.Posté par martin lane le 06/11/2021 23:27

BEN t'es vaccinée, t''es " soignée ; quand tu l'es pas tu restes sans seins.
courrez encore, pour que les labos trouvent la formule

6.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 07/11/2021 06:39

Effectivement je vois que vient faire cette expression?

Sinon, article intéressent avec vidéo non flouté pour une fois!

7.Posté par Ouais... le 07/11/2021 07:02

Effectivement, ce n était pas très fin.les quelques commentaires contre, montrent bien l empathie et le respect qu ont les gens, rassurant en ce dimanche matin...

8.Posté par Pirouakomtx le 07/11/2021 08:41

Post 4
Non seulement vous êtes un obsédé mais aussi animé d'aucun sentiment. Vous êtes du genre à faire l'amour devant un mort.
On ne plaisante pas avec cette maladie !

9.Posté par DIDEuIER NAZE le 07/11/2021 12:14

Post 8...vous avez l air de bien me connaître !! 😅😆😂...mais ceci étant dit je vous laisse totalement libre de vos propos . Cordialement 😁😊😆.

10.Posté par Kayam 🖊 le 07/11/2021 12:30

KayaM
Les ressentis des femmes concernées par ces parties de chair qui leur sont enlevées doivent être poignants. Seules celles qui ont vécu ces cas savent combien la souffrance est grande --- ce qui n'empêche pas aux autres d'être compatissants et s'il le faut d'apporter du courage et/ou de s'investir d'une manière ou d'une autre.
Il y a des femmes qui cherchent à en parler, et des fois juste après un premier contact car savoir qu'il y a des oreilles bienveillantes les aident et malheureusement pas uniquement concernant la mastectomie mais également l'hystérectomie > 2 femmes au même prénom m'avait prise comme leur confidente et la douleur de leurs mots et maux est terrible ! Alors on écoute, on essaie de rassurer même si on n'est pas spécialiste, on console et on se dit que des petits bobos que l'on peut avoir ne sont rien en comparaison.
Ces femmes privées et amputées de leur intimité (sein et/ou utérus) veulent trouver à travers d'autres yeux, d'un autre cœur, entre autres : de la sympathie, de l'amour, de la bienveillance.
----
Notre petite famille a des remerciements à adresser.
Suite à l'article de Zinfos Dépistage du cancer du sein : Les artistes locaux mis au défi Par NP - Publié le Mercredi 20 Octobre 2021 à 09:46 et de mon commentaire ci-dessous

2.Posté par Kayam 🖊 le 20/10/2021 21:55
Le dessin en lien ci-dessous avait été fait à l'occasion de l'appel Défi d'seins pour 2020. Un imprévu et nous n'avions pas pu déposer le dessin à Saint-Pierre.
Peut-être qu'il aurait fait partie du groupe d'en haut ?

Espérons que pour le prochain appel, les dessins pourront être envoyés par mail ---- ou bien nous nous prendrons beaucoup plus tôt pour St-Pierre ! 🙂

https://www.facebook.com/drawokama/photos/a.102715254441752/648269666552972

Nous voulons remercier Zinfos qui a permis (suite à la publication de mon post) à l'Association Asetis de Saint-Pierre de voir le dessin d'Emilie. Suite à cela donc, nous avons été contactées par un membre de l'Association pour que le dessin fasse partie de la campagne de sensibilisation pour le cancer du sein. Nous avons été très bien accueillies dans le bureau à Saint-Pierre par les personnes présentes et nous avons été enchantées d'offrir le dessin d'Emilie pour participer à cette belle cause, auprès des personnes bienveillantes de l'Association Asetis et qui sont à l'écoute des femmes qui se battent contre un mal mais qui trouvent un regain d'espoir dans cette association. Vous qui êtes concernées, soyez fortes et n'hésitez pas à vous tourner vers elle !

Ci-dessous Emilie à côté du bureau de l'Association Asetis avec son dessin
https://www.facebook.com/drawokama/photos/a.102715254441752/660266975353241/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes