MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Recentralisation du RSA : "Les pouvoirs de l'époque au Département n'avaient pas prévu la catastrophe qui se préparait"


"Le président du Département fut un bon avocat de la cause réunionnaise comme il est apparu clairement aussi que le président de la République était le président de tous les Français". Les mots sont du maire de Sainte-Rose, Michel Vergoz qui dans une vidéo intitulée "En même temps qu'un naufrage évité" et publiée sa page Facebook revient sur la recentralisation du RSA qui a permis au Département de La Réunion de dégager quelques dizaines de millions d'euros de marge de manœuvre dans ses actions sociales. Le marcheur, ancien secrétaire fédéral du PS, tient tout de même à nuancer ses propos, rappelant que seules les oppositions de l'époque avaient alerté "sur la possible bombe à retardement que pouvait représenter cette décentralisation de charge de l'Etat vers les collectivités départementales". "Sauver le Département d'un naufrage attendu, en même temps qu' obtenir les moyens pour les projets d'insertion, voilà un "en même temps" bénéfique qui devait être mis en lumière."

Par NP - Publié le Dimanche 3 Octobre 2021 à 14:55

La loi Raffarin de 2003 a acté la décentralisation du RMI au Département. Cette réforme fut assumée à l'époque par l'exécutif local du conseil général comme une avancée. Elle fut considérée comme preuve de confiance du pouvoir central à l'égard des élus locaux. À aucun moment, la majorité de l'époque n'a eu de doutes sur la possible bombe à retardement que pouvait représenter cette décentralisation de charge de l'Etat vers les collectivités départementales.

Défausse, patate chaude du pouvoir central refilé au Département ? Seules les oppositions de l'époque défendaient cette position.

Lors du 60e anniversaire de la départementalisation le 19 mars 2006, le Départemental célèbrera en grandes pompes cette date historique en soulignant toutes les avancées en présence de Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée nationale, et de François Baroin, ministre de l'Outre-Mer. Mais la réalité, chaque année, allait se faire de plus en plus présente pour le paiement du RMI à cause de l'augmentation constante de nouveaux bénéficiaires. En 2009, le RMI prendra le nom de Revenu social d'activité, le RSA. Les pouvoirs de l'époque n'avaient pas prévu la catastrophe qui se préparait. En effet, figé à partir de 2004, le montant annuel fixé par l'Etat ne couvrait plus le différentiel payé par le Département. Situation due à l'arrivée exponentielle de nouveaux bénéficiaires. La mobilisation de ses fonds propres pour faire face au paiement du RSA deviendra littéralement insoutenable pour le Département. Ces dernières années, encore plus aujourd'hui, nous savons que ces difficultés financières significatives frappent aussi les départements de l'hexagone. C'est l'actualité de ce mois de septembre 2021. Elle nous remet en lecture cette désastreuse réforme du RMI de 2003.

Transformer une solidarité nationale, une solidarité universelle à sa naissance, en solidarité locale était une dossière erreur. Félicitons nous que le Premier ministre Jean Castex annonce à Bobigny le 21 septembre dernier que le département de Seine-Saint-Denis sera au 1er janvier 2022 le premier département de l'hexagone à bénéficier de la recentralisation du RSA pour une "expérimentation" sur 5 ans. Mais rappelons, pour nous en réjouir, que La Réunion bien avant l'hexagone, la recentralisation du RSA représentait une véritable bouffée  d'oxygène pour notre département et que celle ci est réalisée depuis décembre 2019.

En effet, plus de 95 000 allocataires du RSA et bénéficiaires du RSO, prestation spécifique aux DOM, touchent leur allocation totalement sécurisée par l'Etat depuis le 1er janvier 2020.

Je salue la capacité de persuasion, l'engagement et la ténacité du président du Département Cyrille Melchior, qui a su entraîner l'adhésion du président de la République Emmanuel Macron sur l'urgence qu'il y avait à éviter un naufrage attendu. Le président du Département fut un bon avocat de la cause réunionnaise comme il est apparu clairement aussi que le président de la République était le président de tous les Français. Réjouissons-nous de cette rencontre entre deux hommes disposés à servir l'intérêt général.

L'actualité nous montre hélas qu'il nous faut tous les jours convoquer le respect, le sens de dialogue et la confiance pour réussir le trait d'union entre nous.

En conclusion, un clin d'oeil sur ce dossier du RSA. Il se fera ce clin d'œil en direction des candidates et candidats au conseil départemental de juin dernier qui se sont sûrement appuyés sur les 30 millions d'euros par an de marge de manoeuvre supplémentaires pour annoncer leur projet d'insertion au cours de leur campagne électorale. Cette marge de manoeuvre supplémentaire de 30 millions d'euros par an, dégagée grâce à la recentralisation du RSA dès le 1er janvier 2020, fut décidée par le chef de l'Etat. Ainsi, sauver le Département d'un naufrage attendu, en même temps qu' obtenir les moyens pour les projets d'insertion, voilà un "en même temps" bénéfique qui devait être mis en lumière.





1.Posté par klod le 03/10/2021 17:10

ce type est passé du ps à robert didier .............. pourquoi pas , en ce bas monde tout est possible pour certains ..............hélas .

2.Posté par 1 nofragé politique le 03/10/2021 18:53

En matière de naufrage........

3.Posté par Gros blanc le 03/10/2021 19:18

Ha ha ha le ti cochon rose de la run n'a lo ki i gratt ! Après si c est pour foutre le bordel comme zemour pourquoi pas ?...

4.Posté par DIDIER NAZE le 03/10/2021 21:04

La qualité PORC PAYS s exprime !!!...EUH NOUS LA FÉ! !!!?😂😀😁😆.....

5.Posté par Méfiant le 03/10/2021 21:18

Pour moi il faut supprimer le RSA pour les personnes Apte à travailler. Juste le laisser pour les femmes seuls et les invalides. Mais franchement un jeune homme d’une trentaine d’année en pleine santé ne devrait pas toucher le RSA. Et limiter les allocations au delà de trois enfants.

6.Posté par titi45 le 03/10/2021 21:52

Lu peu jenger encore de partir ou peu tout a tendre avec un zelu comme ça 😁

7.Posté par caroline le 04/10/2021 04:47

Ce type est complètement off shore
Il donne envie de voter Zemmour

8.Posté par MICHOU le 04/10/2021 05:51

A Mefiant
C'est l'idée de génie qui manquait, mais pour cela il faut leur donner un vrai travail.
Vous avez des propositions, peaufinez les et soumettez les aux bénéficiaires et décideurs.
Le il faut ne suffit pas

9.Posté par Maurice le 04/10/2021 05:55

La décentralisation du rmi la permis à certains élus de se présenter comme papa avec un objectif électoraliste en acceptant que le département rempli une mission étatique ça me rappel un peu la même attitude concernant la continuité territoriale qui doit la payer

10.Posté par Cloclo⁶ le 04/10/2021 07:13

Depuis le 1et janvier 2020, les bénéficiaires du RSA sont passés du statut de fonctionnaires territoriaux au statut de fonctionnaires d' ÉTAT. Et après une carrière bien remplie au statut de RSO. Et on dit merci MACRON

11.Posté par Zangoune le 04/10/2021 07:46

Qu'on les donne un nombre d'heures pour travailler . l'élue qui vote cette loi sera glorifier

12.Posté par Cafrine le 04/10/2021 08:31

Tout à fait d'accord avec vous le "Méfiant".
Trop de jeunes aptes à travailler "i atten boudin cuit dan ventre cochon". "lève un peu gran matin, pren un peu courage et la force, Ché pas moin déssaute la mer..." comme i di Ché nou mais bouge à zot un peu. Quan mi voi mon pauvre ptit grand mère jusqu'à tard la porte gros fagots de bois su son dos, la parti travaille dan cannes, la élève zanimos.... Pou une misère de retraite zordi,....et le bande jeunes zordi i veille le 07 du mois pou récupère l'argent Rsa.... Lé triste mais franchement zot n'a point d'honneur koué ?

13.Posté par Patrimoine en danger le 04/10/2021 09:46

Voilà le genre de zèlu qui mènera la réunion à sa perte!

14.Posté par Royal Bourbon le 04/10/2021 10:05

Allez marcher

15.Posté par polo974 le 04/10/2021 17:28

"en même temps", on s'en fout un peu qu'il lèche le cul de Melchior.


16.Posté par Méfiant le 05/10/2021 15:54

Michou,
Avant de trouver un travail dans mon domaine j’ai travaillé 1 ans à l’usine en métropole. Dans l’hexagone il y’a beaucoup de travail, il faut avoir le courage de quitter le cocon familiale. Mon père m’a toujours dit un homme doit travailler et non être assisté ou être un mendiant. Ce sont les invalides, handicapés, les femmes seules et mères aux foyers qu’on doit aider.

17.Posté par Karloss le 25/10/2021 20:42

Moin té apprécié boug la avan, depuis la crise gilet jaunes, li la donne son soutien Macro, mi écoute même pi son radio,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes