MENU ZINFOS
Justice

Vidéo - Quand victimes et auteurs d'infractions se rencontrent


Les mesures de justice restaurative offrent l'opportunité, de manière totalement volontaire, aux victimes comme aux auteures d'infractions, de bénéficier d'un espace d'écoute et de dialogue dans le respect de leurs droits et de leurs choix. Cette démarche est précédé d'un travail individuel de préparation afin de permettre à ces personnes de décider librement de poursuivre ou non cette démarche.

Par - Publié le Mercredi 18 Novembre 2020 à 16:13

Depuis 2014, la loi française permet désormais la pratique des rencontres entre condamnés et victimes. Ces rencontres entre détenu.e.s et victimes sont des espaces de dialogue mis en place entre un groupe de personnes auteures de crimes et un groupe de personnes victimes anonymes qui ne sont pas concernées par la même affaire, mais par le même type d'infraction. Ces échanges peuvent avoir lieu en milieu fermé ou en dehors des établissement pénitentiaire lorsque l'auteur est incarcéré.

Victime, auteurs d'infractions: Comprendre l'autre

Ces espaces de dialogue ont pour objectif de permettre aux participants d'échanger autour des répercussions de l'acte subi ou commis, de permettre aux participants d'exprimer leurs émotions, leurs attentes et leurs besoins. Il s'agit également de conduire chacun à considérer le point de vue de l'autre et à en tenir compte. Ces rencontres sont proposées avant, pendant et après le procès pénal.

Cette démarche de justice restaurative est totalement volontaire. La participation est gratuite, les frais de déplacements sont également pris en charge si nécessaire. Tous les échanges sont totalement confidentiels et les participants peuvent quitter le dispositif à tout moment. Des psychologues peuvent intervenir sur demande, pour soutenir les membres du débat. Tout est mis en oeuvre sous le contrôle de l'autorité judiciaire et/ou de l'administration pénitentiaire. 

Médiation entre l'agresseur et sa propre victime

Les volontaires peuvent également accéder à la médiation restaurative. C'est aussi un espace de dialogue mais cette fois, entre une personne victime et une personne auteure concernées par la même infraction. Cette médiation peut être directe, ou indirecte par l'intermédiaire de tout support permettant l'échange. 

Un stand d'accueil, animé par un coordinateur de justice restaurative, est à disposition du public au tribunal judiciaire de Saint-Denis jusqu'au vendredi 20 novembre 2020. 



Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lua974 le 19/11/2020 06:16

Pour les personnes intéressées à lieu aujourd’hui un ciné débat au cinéma cristal à st benoit sur la justice restaurative. Ciné débat de 15h à 18h.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes