MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Patrice Selly : "Saint-Benoit évite le naufrage"


Patrice Selly peut avoir le sourire. Peu avant le conseil municipal qui se tient ce soir, le maire de Saint-Benoit vient d’annoncer que le bateau communal a évité le naufrage.

Par Samuel Irlepenne - Publié le Jeudi 14 Avril 2022 à 18:13

"Ce travail nous l’avons annoncé et nous l’avons fait", s'en félicite le maire Patrice Selly
"Ce travail nous l’avons annoncé et nous l’avons fait", s'en félicite le maire Patrice Selly
"En 2020, le bateau Saint-Benoît té pou Chap dan’ fond. Eh bien le naufrage a été évité", lance tout heureux Patrice Selly. À deux heures d’un nouveau conseil municipal, l’édile partage la bonne nouvelle à sa population tout en saluant "l’effort collectif des élus, des agents et des cadres" qui a permis de redresser la barre. 

"Chacun sait que nous avons hérité en 2020 d’une situation catastrophique avec une dette de 19 millions d’euros", introduit-il son propos. Une manière de rappeler que la mise sous tutelle guettait la ville de l’Est comme l’avait été Saint-Louis dans le Sud au milieu des années 2010. 

"Le désastre arrivait à grands pas"

Au-delà du langage administratif, la mise sous tutelle se serait traduite par une très probable augmentation des impôts, une réduction drastique des effectifs de la commune et une détérioration des services publics. 

"Nous n’aurions plus été maîtres de notre destin", résume-t-il les conditions d’une mise sous tutelle. "Notre première et principale mission était de redresser la trajectoire financière de Saint-Benoit pour éviter le désastre qui arrivait à grands pas. Bref, à la clé : une catastrophe !"

"Ce travail nous l’avons annoncé et nous l’avons fait !", s’exclame-t-il. La majorité bénédictine se paye même le luxe d’atteindre son objectif d’assainissement une année avant la date imaginée. 

"Nous nous étions projetés sur un retour à l’excédent dans la section de fonctionnement à l’horizon 2023. Cette objectif est d’ores et déjà atteint avec un an d’avance. C’est une victoire budgétaire. Je dirais même que c’est une victoire politique. Le naufrage a été évité et le bateau reprend une belle vitesse de croisière", salue le capitaine du navire bénédictin.

Cette rigueur a semble-t-il rassuré les magistrats de la chambre régionale des comptes et par extension le gouvernement puisque la ville a été la seule ville réunionnaise à bénéficier d’une subvention de 840.000 euros du dispositif COROM (le Contrat de Redressement Outre-Mer).

L'augmentation des impôts évitée

Par ailleurs, la ville s’est vue accepter un étalement de sa dette vis-à-vis de la CGSS sur huit années. Un tour de force réalisé sans même activer le tant redouté levier fiscal. 

Quelques chiffres viennent illustrer cette gestion définit comme "sérieuse" par le principal intéressé. "Le poids de la masse salariale repasse cette année sous la barre des 70%", affirme Patrice Selly. Il était de 71% en 2020 et affiche désormais 61% en 2022. "Chaque poste est aujourd’hui un poste utile à la population", indique le maire entouré de quelques élus de sa majorité. Les économies réalisées sur les charges à caractère général, les économies faites sur la restauration scolaire (-500 000 euros) ne font pas oublier que "ce travail va se poursuivre par étape".

Les opposants seront déçus

Cette sortie de la zone rouge permet à la municipalité de retrouver des ambitions en termes d’investissements. La commune pourra ainsi amplifier son action sociale en faveur du CCAS, vers les séniors ou encore sur la rénovation des écoles.

Cette année, grâce à cette maîtrise des dépenses de fonctionnement couplée à une dynamique des recettes (+730.000 euros plus une hausse de la Dotation globale de fonctionnement) va permettre de dégager un excédent en section d’investissement d'1,3 million d’euros.

"Certains ou certaines espéraient, pour des raisons politiques, que Saint-Benoit soit placée sous tutelle ou en banqueroute par calcul politique. Dommage pour eux. Poursuivons nos efforts pour notre population", conclut-il son intervention avec une petite pique.


SUR LE SUJET :

31 juillet 2020 : Le budget voté en déséquilibre pour la première fois : Le spectre de la tutelle plane sur St-Benoît

29 septembre 2020 : St-Benoît: Pas de miracle, le préfet saisit la CRC sur les comptes de la commune

30 juin 2021 : Vidéo - La CRC dit oui au plan de redressement de Saint-Benoît





1.Posté par Bénédictin le 14/04/2022 18:59

Faut designer les coupables de ce lourd déficit : les socialistes de JC Fruteau qui ont tout dilapidé et ont fui leurs responsabilités. Ils sont où ???
Juste retour des choses de la part de ces pseudos socialistes qui ont totalement oublié l'idéologie de gauche et qui étaient surtout des baiseurs de paquets.et profiteurs de l'argent public... le score du PS lors des Présidentielles en atteste !.
Je suis soulagé de voir cette gauche caviar prendre le fond...

2.Posté par MMarley le 14/04/2022 19:11

Monsieur le Maire pourquoi orienter vers les seniors ? Ils ont en majorité voté Macron...alors qu'ils assument leur situation de précarité puisqu'ils semblent l'aimer.

3.Posté par Bichique la monté le 14/04/2022 19:40

Résultats des élections municipales et communautaires 2014
23 et 30 mars 2014


Liste LISTE D'UNION ET DE PROGRES POUR SAINT-BENOIT CONDUITE PAR JEAN-CLAUDE FRUTEAU
Candidats au conseil municipal Candidat au conseil communautaire
1 - M. Jean Claude FRUTEAU Oui
2 - Mme Herwine BOYER Oui
3 - M. Gerard PERRAULT Oui
4 - Mme Monique CATHALA Oui
5 - M. Patrice SELLY Non
6 - Mme

4.Posté par Taloche le 14/04/2022 19:44

Quand je lis que la commune de la Plaines des Palmiste va bientôt distribuer de l'eau claire et buvable à ses ressortissants et qu'à St-Benoit on continue à nous livrer de boue dans nos robinets, ça laisse à réfléchir.

5.Posté par GIRONDIN le 14/04/2022 20:22

4.Posté par Taloche
Salut mon filleul ,

Et oui en 2016 Plus d’un Réunionnais sur deux boit de l’eau du robinet qui n’est pas suffisamment traitée. Et les risques sanitaires sont non négligeables, selon le préfet, l’ARS OI, les élus et les professionnels du secteur présents ce lundi au colloque sur l’eau potable tenu à la Cité des Arts à Saint-Denis.
https://www.zinfos974.com/50-des-Reunionnais-boivent-de-l-eau-insuffisamment-traitee_a106497.html?com#comments

T'as vu du nouveau depuis ?

6.Posté par té bana le 14/04/2022 20:41

Merci au Maire, à sa majorité municipale et à la DGS qui ont su gouverner le bateau en perdition. Maintenant, il est l'heure de mettre les projets en œuvre. Attention à ceux qui vous font croire qu'ils vous sont favorables mais qui feront tout pour vous empêcher de vous représenter en 2026! Le pire, c'est qu'ils occupent des postes clés!

7.Posté par Lulu le 15/04/2022 06:23

clair qu'il a un sacré boulot à faire dans cette commune plus que sinistrée et au passage dites merci aux socialistes qui l'ont "plombée"!

8.Posté par Rossi le 15/04/2022 07:40

C est logique que la commune s est redressé.
Plus rien n ai fait en matière de propreté. C est un désastre. Les routes sont en piteux états, le bord des routes même plus coupé, certains sites laissé a l abandon comme bassin mangue, berge de la rivière des roches et j en passe...
Économie sur la propreté et on veux faire venir des touristes...

9.Posté par Taloche le 15/04/2022 08:39

5. Girondin.
Salut parrain !

Maintenant ce n'est pas mieux, une bonne partie de la population continue à boire cette eau dégueulasse car avec le coût de la vie elle ne peut pas avoir accès à l'eau en bouteille.

10.Posté par kosa sa le 15/04/2022 10:46

Et patati et patata, je vous embrouille... Telle n'est pas la vérité exacte ...

11.Posté par Réveillez vous le 15/04/2022 12:07

@MMarley

car monsieur le maire est pour macron...donc la boucle est bouclé

12.Posté par GIRONDIN le 15/04/2022 19:01

9.Posté par Taloche le 15/04/2022 08:39
Pas faux mon filleul, en 2022!

13.Posté par Jimmy le 16/04/2022 12:02

Bravo Monsieur Selly. Le maire de Sainte-Marie devrait faire la même chose diminuer la masse salariale

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes