MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Pas de période de tolérance, les étourdis du couvre-feu sont verbalisés


​La tension sur les lits de réanimation est à ce point vive qu'il n'y a plus de temps à perdre. Les forces de l’ordre appliquent sans plus attendre les verbalisations prévues en cas de non respect du couvre-feu.

Par LG - Publié le Samedi 1 Janvier 2022 à 22:44

Le couvre-feu est entré en vigueur à 21H ce samedi et accompagnera les Réunionnais jusqu’au 23 janvier, au moins. 

Dans des rues de Saint-Paul désertes ce samedi, les gendarmes sont quand même tombés sur quelques têtes en l’air. 

Les toujours bonnes raisons avancées, comme celle de se restaurer, n’ont pas convaincu. Sans attestation de déplacement dérogatoire, les étourdis ont été verbalisés le long du boulevard du front de mer, à proximité du boulodrome et des airs de jeu si bondés en temps normal. 

"Après deux ans de pandémie, un confinement, on est encore tombé sur des personnes qui feignaient d’ignorer l'existence du couvre-feu. Elles ont pris une verbalisation", informe le capitaine Perraudeau, confirmant qu’"il n'y a plus de pédagogie".

Plus loin dans la nuit, les militaires ont effectué une ronde dans la rue commerçante Marius et Ary Leblond. Un gérant spécialisé en restauration était ouvert après 21H. Après vérification, il s’avère que l’ouverture du point de vente, fermé au public avant 21H mais qui avait mis en place un service livraison à domicile, respectait l’arrêté préfectoral en tout point. 

Si vous voulez franchir sans difficulté les contrôles de gendarmerie ou de police, seuls des motifs médicaux, professionnels, familiaux et personnels (dont les critères sont à retrouver ici) vous permettront de pointer le bout du nez dehors à compter de 21 heures jusqu’au dimanche 23 janvier.

A quelques encablures de la fin de cet arrêté du préfet, il sera alors temps de prendre connaissance de la bonne réussite de ces trois semaines de restriction.


> La situation Covid au mardi 28 décembre : 4.807 nouveaux cas, 8 décès

Couvre-feu : Téléchargez l'attestation de déplacement dérogatoire

Sur des images de Régis Labrousse








1.Posté par Quel beau métier ! le 01/01/2022 23:08

Quel beau métier que celui de policier français !

2.Posté par MartineB97 le 01/01/2022 23:45

N'importe quoi

3.Posté par HULK le 02/01/2022 01:19

Verbalisez,n'hésitez pas. J'espère que tous ces gens s'en souviendront lorsqu'il faudra ne pas voter pour MACRON.

4.Posté par Royal Bourbon le 02/01/2022 04:02

Et surtout les anti tout, enfermez les ! Il faut rendre la liberté aux vaccinés !

5.Posté par sans souci le 02/01/2022 01:21

N importe quoi. En face musique a fond de 10h du matin a 2h du matin 30 personnes et pas l ombre d un kepi

6.Posté par pensée le 02/01/2022 05:27

vive la dictature du macronistan.... ets-ce l'injection qui a lobotomisé le peuple??????

7.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 02/01/2022 06:26

pipo
A quoi peut s'attendre quand le Macron pour les voeux du nouvel an nous dit que "nos devoirs valent plus que nos droits"...?

8.Posté par Batman le 02/01/2022 06:48

moi je dis BRAVO aux gendarmes.. verbaliser meme ces cocos durs moi je respecte et je vois pas pourquoi certains ne le feraient pas.. avec 135 euros pour bien commencer l'année c bien fait pour leurs gueules

9.Posté par Cloaca maxima le 02/01/2022 07:01

Vive l'incompétence macroniste.

10.Posté par duc Ray le 02/01/2022 07:04

totalement inutile. les regroupements se font la journée..

11.Posté par Cas pis haine le 02/01/2022 07:26

capitaine Perraudeau, confirmant qu’"il n'y a plus de pédagogie".

Ah ! ça rappelle les belles heures de la France!

12.Posté par Ermit Ageux le 02/01/2022 07:38

"Je crois que dans les paroles que j'ai prononcées, j'ai montré que je savais m'incliner devant un ordre et je demande au Collège de censure de conformer son attitude à la mienne. Il ne s'agit pas à l'heure actuelle d'apprécier l'opportunité des mesures qui sont prises. Il s'agit d'obéir. L'obéissance est une grande vertu ; il faut aujourd'hui la pratiquer. Le Chef de l'Etat l'a rappelé dernièrement : il est trop facile de s'incliner devant les mesures que l'on approuve; le sacrifice commence quand, au fond de soi-même, on les regrette. Votre geste serait compris comme une espèce de résistance à l'autorité gouvernementale. La Banque ne doit pas avoir cette attitude..." Pierre Fournier [1] .

« Pouvons-nous rétrospectivement déterminer ce qui est moralement infranchissable dans la fonction publique au-delà de ce qu’exigent normalement la discipline et l’appartenance ? Pour des serviteurs délibérément imperturbables, où commence l’inadmissible ? (…) Faut-il distinguer entre les décideurs et les exécutants ? Sans doute ; mais à partir de quel niveau hiérarchique ? Même chez les plus subalternes - les gendarmes et les policiers ordinaires notamment -, les conduites pouvaient être différentes, suivant des règles de simple humanité qui sont claires. A fortiori, chez les hauts fonctionnaires qui ont pu choisir à tout moment entre la complicité et l’abstention. Aucun n’était contraint par son statut à faire n’importe quoi de contraire à sa conscience. Il y avait pour tous des échappatoires qui n’impliquaient pas nécessairement la démission totale. Rares étaient les situations dans lesquelles on ne pouvait ni esquiver ni refuser sans sacrifier ses moyens d’existence. Et il n’y avait pas de captif du devoir. Il suffisait le plus souvent d’être prêt à se faire mal voir, à être éloigné des tâches importantes, à ne plus ‘avancer’. ..." Pierre Fournier inspecteur des Finances (promotion 1919), gouverneur de la Banque de France,

13.Posté par parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 02/01/2022 07:49

Bientôt des médailles en chocolat à servir à tout va pour bravoure en lisant le degré d'information : " informe le capitaine Perraudeau, confirmant qu’"il n'y a plus de pédagogie". Quelle misère quand on voit l'état de ces exécutants se mettant à causer dans le poste

14.Posté par Bibi le 02/01/2022 08:17

Couvre - feu à la con .

15.Posté par Squid le 02/01/2022 08:25

Le sens du devoir bien accompli

Magnifique métier

16.Posté par Squid le 02/01/2022 08:26

@4
Vaccinés 3 doses et peur de quelqu'un qui ne peut pas accéder aux endroits où tu fréquentes

L'année commence et les gens sont pas plus intelligents

17.Posté par Sisi le 02/01/2022 08:34

Ce qui me choque : vacciné ou pas, on est tous logé à la même enseigne. Et qu'un 31 décembre, on fait quitter la plage à 17 h.,.... Un peu tôt quand même !

18.Posté par Ramier le 02/01/2022 09:19

Post 4 je ne savais pas que l’on pouvait être plus con que con .
Tu peux aller au resto , ciné , musée , expositions , lieux publics divers un NON VACCINÉ ne peut s’y rendre .

En quoi te prive t’il de Liberté ?

19.Posté par GIRONDIN le 02/01/2022 09:22

qui feignaient d’ignorer l'existence du couvre-feu.

UNE grande admiration pour le fonctionnaire français de ma part.


'' Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit. " Nietzsche

20.Posté par JORIELE974 le 02/01/2022 09:34

oui ROYAL bourbon vous portez à merveille votre pseudo enfermez les non vaccinés et laisser circuler les vaccinés entre nous la contagion est possible il évite des ormes graves , moi j'attends le prochain vaccin de chez FITZER qui s appellera immortel une dose pour vous aussi en attendant couchez mon royal bourbon!

21.Posté par Freedom fighter le 02/01/2022 09:34

Les forces de l'ordre sont vraiment les moutons de la République. Verbaliser les gens pour une histoire de couvre feu, vous n'avez pas honte. Après tout ça faudra rendre des comptes. Est-elle toujours d'actualité la non vaccination des gendarmes, police ?

22.Posté par JORIELE974 le 02/01/2022 09:37

Les policiers ils ne savent pas ce qu'ils font ils exécutent bêtement ils ne réfléchissent pas ils allument et bercy se frotte les mains ils sont sous payés ils viennent pleurer à la télé et ils me font marrer ils faut les pardonner ce sont des robots!

23.Posté par Choupette le 02/01/2022 10:00

" ... celle de se restaurer, ... " (en zamal ?) et ils se sont mangés une prune.

135 euros ? Je jubile ... .

Plus aucune pédagogie. D'ailleurs, la plupart ne connaissent même pas ce mot.

Merci à ces messieurs de la maréchaussée.

24.Posté par Méfiant le 02/01/2022 10:18

Mesure inutile, laissons les gens tranquilles, à un moment il faut qu’on vivent avec le virus 🦠, les plus fragiles peuvent aller se faire vacciner. Laissons les autres tranquilles

25.Posté par Système totalitaire le 02/01/2022 10:23

4.Posté par Royal Bourbon le 02/01/2022 04:02

Et surtout les anti tout, enfermez les ! Il faut rendre la liberté aux vaccinés !


Les vaccinés sont ceux qui propagent le virus.

26.Posté par BEURK le 02/01/2022 10:40

MACRON , LE BO MACRON : "NOUS SOMMES EN MARCHE !!! "
MOINS DE 5 ANS APRES ....
MACRON , LE BO MACRON : " ASSIS !! PAS BOUGE !!! "
ELLE EST PAS BELLE LA VIE AVEC MACRON , LE BO MACRON ...

27.Posté par Kalie le 02/01/2022 12:09

post 25
et pourquoi se ne sont pas les non vaccinés qui le propage ?
Les non vaccinés à la base se croient invincibles, estiment que le virus c'est un petit rhume donc rien de grave et c'est pour cela qu'ils ne se vaccinent pas et continuent à ne pas porter le masque, respecter les gestes barrières
En partant de ce constat, je crains fort que les non vaccinés soient très largement responsables de la propagation du virus.

28.Posté par riverstar974 le 02/01/2022 12:14

Pendant ce temp la delinquance et la violence explosent en France . Bravo a ce gouvernement qui est sans pitie avec les citoyens et laxistes avec la racaille...continuez a voter pour macron...pffff

29.Posté par Olivier le 02/01/2022 19:26

A post 10

Exactement, les contaminations se font en journée entre vaccinés, ce couvre-feu est donc complètement inutile, il n'empêche rien du tout

30.Posté par tantine le 02/01/2022 21:29

on n'a pas que ça à foutre de guetter les dernières lubies et caprices de jacadi on est en week end de fête de fin d'année, on a des vies à vivre, merci

31.Posté par ZembroKaf le 03/01/2022 08:29

Pour rigoler : 😂
le 31 à 21h près du boulodrome de la ravine blanche, 4 dalons et moi-même on s'assied sur le muret, on a emmené quelques samoussas/bouchons et "champagne sans alcool et cocas" 😂
La "Nationale" vient nous "contrôler" ... : ok messieurs...bonne soirée bonne année" 😂
une 1/2h après les "cowboys" (La Municipale) de Michel viennent faire leur "taf" à la 'john wayne" : bonsoir, zot i koné lé interdit pike niké ??? On leur explique qu'on de se faire "contrôler" ... comme ils ont la gâchette "facile" 💪 on a préféré de partir on avait terminé notre apéritif de fins d'année " au patio" 🙏
Hier sur le front de mer des milliers de personnes sans masque et "pique nique" 😡
Bonne Année à Michel et à ses "cowboys" 🙏

32.Posté par Micron le 03/01/2022 10:34

Quel beau métier que celui de flic, ils laissent la délinquance exploser, et verbalisent à 10 une vieille dame encore dehors à 21h05

Pour intégrer la police française on a même pas besoin du bac, seul le brevet des collège suffit, quelle surprise étant donné leur niveau...

33.Posté par caroline le 03/01/2022 17:08

C'était le but fe la manœuvre de cette disposition liberticide spécifique pour les Outre-mer.
A Paris ils doivent se dire qu ici cela peu passer...
Et... effectivement ça passe. Grace au RSA point de révolution. C'est cool.

34.Posté par jojo le 04/01/2022 20:31

Et ils dorment sans faire de cauchemars ces empêcheurs de tourner en rond ? vive la France ! ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes