MENU ZINFOS
Education

Vidéo - Nathalie Elimas sur les REP+ à Saint-Denis: "Ce que j'ai vu est un exemple"


​Le dispositif national « Réseau d’éducation prioritaire » appliqué dans des écoles et collèges de Saint-Denis a été salué ce lundi matin par Nathalie Elimas. La secrétaire d’Etat n’en oublie pas les perfections qui pourraient y être apportées, ici comme au niveau national. Un séminaire prévu pour la fin du mois doit justement permettre aux pilotes de ces zones REP+ de faire remonter leur expérience du terrain.

Par SI - LG - Publié le Lundi 13 Septembre 2021 à 12:42

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de l’Education prioritaire, est venue constater les avantages du dispositif REP+ au tout début de sa visite officielle dans l’académie de La Réunion. Les REP+ concernent les quartiers ou les secteurs isolés connaissant les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire. 

"C’est vrai que souvent, quand il y a un déplacement ministériel, on valorise - et c’est très bien aussi - ce qui fonctionne, ce qui marche bien, mais en toute lucidité, il faut aussi pointer les limites. Tout simplement parce qu’il faut savoir les regarder et y apporter les réponses", tempère Nathalie Elimas. La secrétaire d’Etat promet d’ailleurs, pour examiner les améliorations à apporter, la tenue d’un séminaire fin septembre avec les pilotes de ces REP+.

Deux fois plus de REP à La Réunion par rapport au national

56% des élèves de l’enseignement public de l’île de la Réunion sont scolarisés dans les réseaux de l’éducation prioritaire (21% à l’échelle nationale) soit un total de 90.140 élèves. Le territoire compte 45 réseaux d’éducation prioritaire dont 21 réseaux d’éducation prioritaire renforcée (21 collèges et 147 écoles primaires) et 24 réseaux d’éducation prioritaire (24 collèges et 141 écoles primaires). Les REP+ rassemblent 46.432 élèves et les REP 43.708 élèves.

Ce lundi matin, Nathalie Elimas a visité les établissements dionysiens l’école Les Camélias où l’attendait un accueil en musique par les élèves, puis l’école Raymond Mondon et enfin le collège Bourbon, tous trois classés en REP+. Cet après-midi, direction Saint-Benoît où lui sera présenté le même dispositif à l’école André Hoarau, au collège Guy Môquet et au lycée Amiral Bouvet. Ces établissements de Saint-Benoît font partie des deux "Cités éducatives" de La Réunion. La deuxième se trouvant sur la commune du Port.

Les Cités éducatives sont un dispositif né à partir d'initiatives menées sur le terrain par les élus locaux, les services de l'État et les associations. Elles visent à intensifier la prise en charge éducative des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire.

C’est à l’issue de ces trois séquences matinales dionysiennes que la secrétaire d’Etat a livré ses premières impressions sur le travail accompli par "le réseau", a-t-elle insisté. Un effort porté par le personnel pédagogique mais pas que : 











1.Posté par Franck éric le 13/09/2021 14:20

Que de la com. et du blabla !

2.Posté par nat le 13/09/2021 13:49

La blague! Que du fric déversé pour rien, tout est joué depuis le primaire. Les profs gesticulent avec des projets pour la plupart sans intérêt alors que la moitié dans ces bahuts ne savent ni lire ni écrire!

3.Posté par Tardepeu le 13/09/2021 18:54

Je ne pense pas que ce soit la faute des enseignants si un nombre reste à la traîne, c'est plutôt la faute à l'encadrement, qui n'est pas solidaire avec ses enseignants. Aucune sévérité, l'enfant roi insolent à tout âge, plus de perturbateurs que d'engages, ils sont fatiguants pour l'enseignant. Les parents sont souvent des démissionnaires, et gare à vous si vous gronder mon chouchou à moi.

4.Posté par Z"ENDETTES" le 13/09/2021 19:08

Quel sacrilège on ne parle pas de la maire de sin dni !!!

A moins qu'elle est déja en campagne pour HIDALGO ou MACRON???

5.Posté par Où sont passés les journalistes ? le 13/09/2021 19:13

Aucun journaliste pour lui poser la question la plus importante : " on sait que les enfants ne craignent rien face au Covid. Or ils sont obligés de porter un masque qui les empêche de respirer. Quand cessera cette maltraitance d'Etat ?"


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes