MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Mayotte

Vidéo - Michel Barnier favorable à la suppression du droit du sol à Mayotte


Il est pour l’heure le seul candidat à la primaire Les Républicains à avoir fait le déplacement à La Réunion. Michel Barnier tente de convaincre des militants et sympathisants qui n’auront jamais eu autant de choix au sein de leur propre parti. Ils sont cinq (Michel Barnier, Xavier Bertrand, Eric Ciotti, Philippe Juvin et Valérie Pécresse) à se présenter à la primaire LR qui désignera le 4 décembre son candidat "présidentiable". Au cours d’un premier tour de chauffe ce vendredi à Saint-Denis, l’homme politique aux 48 années de vie publique a livré les contours de la France qu’il souhaite bâtir s’il venait à être élu en avril prochain.

Par Samuel Irlepenne - Publié le Vendredi 12 Novembre 2021 à 21:26

Photo : © Pierre Marchal - Anakaopress
Photo : © Pierre Marchal - Anakaopress
Dans les pas de Chirac
"J'ai été deux fois ministre de Jacques Chirac qui avait un attachement affectif à la France d’Outre-mer. J’ai partagé avec lui cette affection. 

Clin d'oeil à son parcours politique entamé très jeune
"J'ai toujours eu un attachement pour la culture du risque. Je me suis présenté la première fois à une élection quand j'avais 22 ans, en Savoie. 

Un tacle à Xavier Bertrand qui voulait s'affranchir de la primaire
"Je suis là depuis toujours. Certains sont partis avant de revenir, c'est bien. Les règles du jeu ont été bien établies par Christian Jacob. Je serai l'homme qui trouvera les mots et les gestes pour rassembler. La deuxième condition, c’est qu’il faut être unis. C'est vous qui avez dans la main ce vote et comme cela a été dit, je pense que si le bon choix est fait, j'espère être ce candidat dans un moment où notre pays ne va pas bien. Quand on cesse de ressembler à la France, on perd" 

Sur la place de la France dans le monde
"Notre pays ne va pas bien mais cela s'est aggravé depuis quelques années et pourtant nous sommes un grand pays avec une grande histoire. Une histoire dont je ne m'excuserais pas. Je ne ferais pas de repentance. Elle a sa lumière, nous la suivons comme nous avons une culture faite de toutes les cultures qu’il faut respecter, une langue le français, un siège au Conseil de sécurité de l'ONU et puis nous avons cette France de l’Outre-mer qui est une grande chance. Il y a aussi dans la France Outre-mer des hommes et des femmes qui sont de grandes figures"

La méthode Barnier
"Il ne se passe pas une journée durant cette campagne sans que j'apprenne quelque chose sur les propositions ou un regard me permettant de construire mon projet politique. Je n'aurais pas une gestion personnelle de l'Etat comme notre président actuel. On peut gérer nos défis collectivement. J'ai appris à écouter les gens. J'aurais cette méthode-là."

L'Outre-mer peut devenir une ambition européenne
"L'influence française ne se décrète pas, ne tombe pas du ciel mais il faut la construire tous les jours en comprenant les autres. Actuellement la France ne sait pas faire. Nous sommes le seul pays européen à être présent dans la Caraïbe, l’océan Indien et le Pacifique. Nous devons concrètement, logistiquement, économiquement, bâtir cette stratégie d’influence dans tous les domaines et rappeler notre attachement profond à la Nouvelle-Calédonie. Jamais on imaginerait la Chine ou les Etats-Unis ignorer ou ne pas s'appuyer sur ces territoires pour construire leur influence. Il faut que cette ambition-là ne soit pas seulement française. Cela peut-être aussi une ambition européenne et je vais convaincre les pays européens de s'intéresser culturellement, stratégiquement à ces territoires. L’Outre-mer est passé d'une logique de guichet à une logique de projet."

Un "électrochoc" en matière d'immigration et d'insécurité 
La méthode Barnier passera notamment par une "rupture" dans deux domaines : "l'insécurité" auquel s'ajoute "l'impunité" car la France dit-il, "ne sera pas en confiance et réconciliée avec elle-même". Il propose pour cela un "électrochoc" en matière d'immigration "aussi bien en France et en Europe dont la politique ne marche pas" et se prononce au passage pour la suppression du droit du sol à Mayotte. "Il faut redonner de la confiance et de la sérénité à notre pays."






1.Posté par La vérité si je mens ! le 12/11/2021 23:14

Pourquoi Michel Barnier n'a pas bouger ses fesses avant ?

Il se prend pour le catalogue la redoute

2.Posté par apolitique juste pour rire le 13/11/2021 01:59

"J'ai toujours eu un attachement pour la culture du risque."

Peut-être aller leur annoncer tout ca en face.

😂 humour

3.Posté par Caf le 13/11/2021 06:39

La culture du risuqe=venir se faire chier à la reunion
Quand on ce passe de ressembler à la france on perd, on perd quoi les alloc indemnités etc?fini le 5 et la fete sur le tête de la république...

4.Posté par vraimentcon le 13/11/2021 07:14

qu'est ce qu'il pense du masque et des injections génétiques expérimentales ?

rien ? encore une crapiule

c'est vraiment con

5.Posté par LBB le 13/11/2021 07:19

Dès le lendemain des élections, il reviendra à sa vraie nature...mondialiste et pour l'immigration.
Ce grand mou vendrait sa mère pour quelques voix !

6.Posté par Manapany boy le 13/11/2021 09:04

Sacré menteur !

7.Posté par Prochaine élections le 13/11/2021 09:23

Si le prochain président ne sort pas de l'UE, la France ne pourra toujours pas suivre la politique voulue par la majorité française.
A l'image de la Pologne qui veut écrire ses propres lois, l'union européenne fait du chantage financier en appliquant des amendes à hauteur de plusieurs millions d'euros par jour ! Vérifiez les montants .
Le déclin de la France n'a jamais cessé depuis l'UE. Vérifiez.

8.Posté par MT CRISTO le 13/11/2021 09:25

C'est bien son parti qui a fait de Mayotte un département. Il n'a aucune chance d'être élu ; politique à vie d'un molasson.

9.Posté par Le Jacobin le 13/11/2021 09:43

Monsieur vous n'imprimez pas au revoir et merci.

10.Posté par BEURK le 13/11/2021 09:50

PROFESSION : POLITIQUE A VIE donc fainéant, menteur, voleur
"attachement à la culture du risque " ET BEN ESSAIE LE MONDE DU TRAVAIL TU VAS GOUTER AU RISQUE ...

11.Posté par michelou le 13/11/2021 10:09

Mieux vaut tard que jamais !!!

12.Posté par garbure974 le 13/11/2021 11:47

Et pourquoi uniquement Mayotte et la Guyane ????
le problème est partout !

13.Posté par KDAF le 13/11/2021 12:04

Moi aussi.........................

14.Posté par PEC-PEC le 13/11/2021 12:07

Voilà bien un personnage cocasse pour ne pas dire girouette. Comment croire monsieur Barnier qui vit depuis des décennies des subsides de la France et de l'Europe, tout en passant par la case des entreprises qui lui offrent des postes à gros budget ( vice président d'un grand groupe de médicaments français) comme s'il en avait les compétences...(VOIRON)
Lui qui comme commissaire européen a encouragé le fameux traité de Lisbonne, celui qui retire toute souveraineté aux états sur l'Europe ! Et aujourd'hui il veux l'abroger ! Girouette d'où vient donc le vent ?
Lui qui a permis le département Mayotte et veux à présent en retirer le droit du sol ! Girouette encore...
cette homme qui tout à coup sentant le vent tourner se met dans le sens du vent en attendant qu'il devienne le sens de l'histoire.
Non monsieur Barnier vous n'êtes pas un homme de parole, votre place n'est pas dans le débat national, vous avez trop trahi la nation.
Vous ne pouvez pas manger à tous les râteliers, la soupe était bien bonne alors continuer ne changez pas d’écuelle. Chut...on parle pas en mangeant !

15.Posté par Guéenec le 13/11/2021 12:12

Pas élu et ne sera pas élu et déja il il veux toucher a la constitution

16.Posté par Zoé le 13/11/2021 12:34

Carrément!
Mayotte = poudrillere avec les comores à côté. Je comprends vraiment pas pourquoi c est devenu un département, si ce n'est pour augmenter la dépense publique et dans une île très difficile à contrôler, "faciliter le détournement d argent public?? ( magouilles et compagnie").
Enfin ici à la réunion les elus brillent surtout pas non plus par leur exemplarité. Ami d ami macrotteries et compagnie aussi

17.Posté par tonton le 13/11/2021 13:21

Un vacciné.

18.Posté par Billy le 13/11/2021 14:44

PAROLES ET PAROLES ET PAROOOOOOOOOOOLES .... EST CA CONTINUE ENCORE ET ENCORE !!!!! LA PLACE EST TROP BONNE

19.Posté par mzungu le 13/11/2021 17:04

favorable à une secu qui fonctionne.. ca serait déjà bien..

20.Posté par Revo le 13/11/2021 18:03

Pas un mot sur le pass sanitaire de la honte???!!!!
Pas un mot sur la gestion du covid et de l'hôpital ????!!!!

A croire que ces l'équipe de Macron qui dirige sa campagne ????

21.Posté par DOGOUNET le 13/11/2021 20:04

TROP tard kamarad lamok ! mal conseillé par lo david !

22.Posté par Pat le 13/11/2021 20:49

Quelle chèvre !!!C'est sur l'ensemble du territoire national qui faut interdire le droit du sol,retirer la nationalité a tous les binationaux et réserver les aides sociales aux français de souche..

23.Posté par klod le 13/11/2021 20:54

suppression du droit du sol ...................... un fondamental de la "République Française" ..................

si facile de dire non aux fondamentaux de ce qui fait la République ! bof le barnier .............

24.Posté par Dignité le 13/11/2021 22:52

Michel BARNIER est bien sympathique , surtout comparé à ZEMMOUR, mais il s'est fait un croche pied en moukatant la politique de l'Union Européenne dont il a pourtant défendu les intérêts dans les négociations du Brexit.
Les britanniques s'en sont gaussés voyant en lui un grand négociateur mais dépourvu de convictions.
Car comment défendre l'Europe un jour dans le cadre de ses missions officielles et la dénigrer ensuite une fois le job terminé?
Pour moi c'est un faiblard et il n'est pas taillé pour le job de Président.
Cependant sa position sur Mayotte ne manque pas de bon sens. En effet, le droit du sol qui permet d'obtenir la nationalité française doit être appliqué avec beaucoup de nuance. C'est un appel d'air pour beaucoup de comoriens qui rêvent de devenir français et qui sont prêts pour cela à prendre tous les risques comme celui d'embarquer sur des rafiots pourris pour traverser la haute mer .

Contrairement à tous les discours officiels, cette île est l'épine dans le talon de la mère patrie et aussi le cauchemar que devra affronter notre île quand des hordes de mahorais munis du passeport français viendront s'y installer en tant que FRANCAIS pour fuir le sol qui les a vus naître envahi à très court terme par leurs frères et sœurs comoriens qui débarquent nuitamment sur ses rivages sympathiques en passant à travers les mailles d'un filet de pacotille.

25.Posté par merlin le 14/11/2021 20:13

C’est qui se rigolo qui, en plus, prend les Réunionnais pour des cons. Il ne faut pas croire ce charlatan.

26.Posté par Ti-Tang le 15/11/2021 12:20

Un rentier de la politique , européo-mondialiste convaincu !
Abolir le droit du sol à Mayotte ? Une nécessité évidente , et tant qu'à faire comme le disait Lecornu hier : " il reste des pays à décoloniser " , rendre Mayotte aux Comores afin d'accéder aux souhaits de l'ONU .
Et comme le fait remarquer @-12 , la Guyane devrait voir aussi ce " droit " abrogé .

27.Posté par MAGNUMxxD le 15/11/2021 13:58

Il n'a rien compris, et il ne connait même pas la culture historique de cette archipel des Comores.
Mayotte n'est pas 100 Française, elle a toujours appartenu aux Comores. La France veut toujours s'immiscer dans des affaires qui ne la regarde pas.... Tôt ou tard un conflit risque d'intervenir avec l'organisation des pays Africain et la France sera obliger de lâcher Mayotte. Faut voir dans quel condition elle est devenue Territoire et ensuite Département... Personnes ne pourra empêcher les Comores de renter sur Mayotte. Avant la France c'est les Comores qui en gérait, donc ils sont en droit de réclamer leur dûs. De plus la majorité de la population sont d'origine comorienne, suffit de voir aussi la religion dominante.. Aucun Département Français n'est dans cette situation.
TRES COMPLIQUER LA GESTION DE MAYOTTE je pense....c'est malheureux de dire çà mais .. un boulet pour la République d'avoir détacher un enfant de sa famille...

28.Posté par michelou le 15/11/2021 14:41

Suffit pas de le dire, faut avoir les couilles de le faire et faut rendre Mayotte aux Comores selon l'ONU










Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes