MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Manapany : "Nous ne voulons pas d'un rond-point des Zazalé Bis"


Après des semaines de tensions et de vives interrogations sur l’avenir réservé au quartier de Manapany, l’édile de St-Joseph a pris la parole ce mardi lors d’une conférence de presse. Patrick Lebreton s’est voulu rassurant mais ferme sur la préservation du "Ti coin charmant" et sur son développement touristique.

Par - Publié le Mardi 1 Décembre 2020 à 17:35 | Lu 3934 fois

"Il s’agit pour nous de préserver la quiétude et la tranquillité des Manapaniens", a insisté Patrick Lebreton. Depuis la fermeture du jardin de la maison municipale de Manapany, les mobilisations se poursuivent chaque dimanche sur le site. Pour le premier magistrat de la ville, une nécessaire sécurisation d’autant que des plaintes de riverains avaient été déposées pour faire cesser les nuisances et les troubles.  "Tout accident engagerait la responsabilité du maire", a rappelé Patrick Lebreton. "Nous ne voulons pas d’une aire de rave party et encore moins d’un rond-point des Zazalé bis", a-t-il fustigé avant d’assurer que le domaine reste à usage communal et devra être "mis à disposition de toute association de St-Joseph qui en ferait la demande pour des événements ponctuels".

L’aménagement de la cour en "Maison des geckos", proposée par le conseil municipal des enfants il y a quelques années, est également envisagé. L‘accès au bassin de baignade reste ouvert à la population. Un bassin "qui nous convient comme il est. Il n’y a pas de projet aujourd’hui", et "encore moins de plage de sable, une hérésie complète" a-t-il ajouté. En revanche, "le mur de la honte" érigé en clôture coté bassin pourra faire l’objet "d’adaptations", a-t-il concédé. 

Préservation du gecko et mixité sociale

Autre clarification apportée par le maire de St-Joseph: l’élagage des banians. "St-Joseph n’a pas attendu qui que se soit pour engager une stratégie forte de préservation de l’environnement", s’est-il targué avant d’énumérer les différentes actions poursuivies par la collectivité: plantation d’espèces végétales favorables à l’habitat du Gecko vert de Manapany, interdiction d’insecticide chimique dans le cadre de la lute anti-vectorielle…

Patrick Lebreton l’a répété, "nous devons faire respecter l’âme de Manapany, l’âme d’un quartier tranquille et paisible auxquels aspirent les Manapaniens". L’élu a affirmé son attachement à la mixité sociale. "Il n'a pas de gentrification, pas d’embourgeoisement", assure le maire qui en veut pour preuve la livraison l’année dernière de 21 maisons de ville en logements locatifs très sociaux. "La population de St-Joseph a aussi ses pleins droits en matière de développement et d’accès à des conditions et un cade de vie meilleurs".

"Il ne s’agit pas de dénaturer et bétonner"


Patrick Lebreton s'est engagé à revenir sur l'édification du mur de clôture érigé en octobre dernier par les services municipaux
Patrick Lebreton s'est engagé à revenir sur l'édification du mur de clôture érigé en octobre dernier par les services municipaux
Le développement touristique est aussi un projet sur lequel mise la municipalité qui a fait un parallèle avec le Palm. "Ce sont des gens qui avaient intérêt à ce que ça ne se fasse pas et maintenant on voit bien que c'est une belle réalisation". Le Manapany Bay et ses 30 chambres, qui sera implanté au-dessus de la baie sur un terrain communal de 3,3 Ha viendra améliorer l’offre touristique. Pour le promoteur Jean Patrick Dijoux, "il ne s’agit pas de dénaturer et bétonner mais bien de s’intégrer de manière harmonieuse dans une nature remarquable". Loin de représenter une menace pour le gecko vert de Manapany, l’implantation de l’hôtel pourrait au contraire le favoriser, a argué la municipalité, puisque des ilots de végétaux sont prévus et les travaux accompagnés par l’association Nature Océan Indien, qui oeuvre pour la protection de ce reptile protégé par arrêté ministériel depuis 1989. 

"Transparence et le dialogue régulier"

Quant aux aménagements routiers, les travaux sur l’allée des Pétrels "permettra un accès facilité". Celui à l’hôtel se fera par l’élargissement de la rue Martin Luther King, impliquant "l’abattage de deux benjoins dans la cour de l’école et non un arboretum", a balayé Patrick Lebreton. 

Tout un programme auquel adhère le président de l’association pour le développement et la Promotion de Manapany (ADPM) Michel Gérard convié à s’installer autour de la table ce mardi alors que la présidente de l’Association des propriétaires, habitants et riverains de Manapany (ADPRH), Françoise Linckeler, n’a pu franchir le barrage de sécurité à l’entrée de la mairie. "Ces évolutions se construisent dans la transparence et le dialogue régulier" a fait valoir l’édile St-Josephois . "Ceux qui prétendent ne pas être au courant des projets communaux sont ceux qui n’ont jamais répondu présent aux réunions d’informations", a-t-il taclé.
 


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ma sonnerie le 01/12/2020 19:19

Papa Trick est contre l'1ction démocratique des lieux de rassemblement et de parole ?? Mais pourtant pendant les GJ, certains leaders sur St jo n'étaient ils pas des employés communaux envoyés la par Papa Trick ???
Au fait papa trick va t il à son travail du conseil général en voiture personnel..? Tilier l'avait évoqué..

2.Posté par GIRONDIN le 01/12/2020 19:19



....... '' 'Le seuil de pauvreté en France est fixé à 885 euros net par mois pour une personne seule. Ainsi, ce rapport indique que 5.3 millions de personnes vivent avec moins de 900 euros net par mois en France soit 8,3% de la population. A La Réunion, un quart des habitants vit avec moins de 867 euros net par mois, soit près de 220 000 personnes.'.....

Parmi les villes qui comptent plus de 20 000 habitants, cinq communes de La Réunion arrivent en tête du classement des vingt villes où le taux de pauvreté est le plus élevé. Le Port, Saint-Benoît, Saint-Louis, Saint-André et Saint-Joseph affichent ainsi des taux de 46 % et 47 % selon les données 2017 de l’Insee. Des niveaux de pauvreté trois fois plus élevés que la moyenne nationale (14 % en 2017)..... " France tv


VOILÀ !

3.Posté par LEBRETON : RENT OUT CASE !!! le 01/12/2020 19:33

Saint Joseph a besoin d'un nouveau souffle.
Lebreton se prand pour le roi et impose ses décisions, son humeur, ses copains...
Il fais la politique à l'ancienne et pense que le peuple est sa chose à lui.
Manapany appartient pas a Lebreton ni à ses copain millionnaires pour faire l'argent sur les petits.
Il maiprise les gillets jaunes, il accuse tout le monde et il insulte tout le monde.
En plus lu veut devenir Président de Région avec son copain Didier ROBERT.
Assez de cette politique du macrotage généralisé.

4.Posté par Bado le 01/12/2020 20:21

A post2 Girondin
D’oú l’intérêt de l’hôtel : création d’emplois, de circuit court avec les producteurs locaux, de nouvelles activités économiques induites (restauration, locations diverses ...).
Je ne suis pas pro lebreton mais c’est comme ça qu’on s’attaque à la pauvreté. Et sûrement pas en gémissant et et en critiquant à tout va. En se retroussant les manches !!

5.Posté par MARET Assumpta le 01/12/2020 20:34

"transparence et le dialogue régulier" ???? Si on s'affiche à 110% pour Mr le Maire oui.
Si on ose poser des questions qui dérangent , pas le droit à la transparence et au dialogue.

6.Posté par Macru le 01/12/2020 20:51

je croyais qu il suffisait de claquer des doigts et de sortir pour ne plus etre pauvre et que
il suffit de se prendre en charge pour sortir de la misére.

7.Posté par rivraine_de_manapany le 01/12/2020 20:54

Nous en avons assez de ces manifestations.
Rentrez chez vous et allez faire boucan ailleurs.
Nous on aspire au calme après notre travail. Travail ? c'est un mot que vous connaissez ????

8.Posté par bob le 01/12/2020 20:58

AU LIEU DE GONFLE OUT JABOT MONSIEUR LE MAIRE SI OU VEUT PAS UN ROND POINT BIS DES AZALES OUVRE REOUVRE LES JARDINS DE MANAPANY A LA POPULATION CAR C'EST NOU LA METTE OU EN PLACE OK !!!

9.Posté par Kreol974 le 01/12/2020 21:19

les StJoséphois sont content de leur maire dans la majorité....!!!!! Tout est dit.......

10.Posté par Ma sonnerie le 02/12/2020 05:26

8.
La fin du règne de Papa Trick pour bientôt ?

11.Posté par Roi te laid le 02/12/2020 05:48

...... Patrick Lebreton l’a répété, "nous devons faire respecter l’âme de Manapany, l’âme d’un quartier tranquille et paisible.....

L'ex député de la république française :

"Ou lé un con-tribuable, en deux mots", lance-t-il à un des membres du groupe, visiblement excédé. "Na un boug kan i coz là i sent la merde", lâche même le premier magistrat.

Outre l'interdiction d'accès, qui mobilise le collectif plusieurs semaines, le groupe voit aussi d'un mauvais œil les travaux entamés dans le cadre d'un projet d'hôtel, en ce qu'ils "saccagent la végétation". De son côté, le maire rappelle qu'il s'agit d'une parcelle privée. "Ici on a acheté en 1967, c'était un restaurant avec une cour. Arrête di "jardin". Kréol i dit la kour. Zot i coné pas la kour ?", tacle l'élu après avoir été interpellé en Français. "Coz créole (...) Zot lé plus intelligent que nous zot i coz français".

12.Posté par ICARE.. le 02/12/2020 06:07

Le syndrome de la privatisation est un parasite qui affecte..beaucoup les maires..en fin de carrière.. la population doit rester sur ses gardes..!

13.Posté par j-yves le 02/12/2020 06:14

>> "Il n'a pas de gentrification, pas d’embourgeoisement
MDR. Les logements très sociaux, c'est juste pour inciter les délinquants a aller bosser, comme les autres. On sait ce que ces logements amènent, et que les autres partiront.

14.Posté par ToutEstDit le 02/12/2020 07:28

@post8
Moi aussi la mette à lu en place et peut être plus nombreux que ou. Nou c une famille de 15,dont 11 i vote. et moi lé dakor pour que ça ne devienne pas un z'azalée bis.
c'est une cour que la tjs été privé. Très bien l'idée de la maison du gecko. Pas de jaloux. Puisque tout le monde est d'accord pour préserver not'ti lézard vert, ben laisse tout l'espace de la cour pour lu.
pas de z'azaléens à Manapany mais plein de geckos

15.Posté par Louis PAYET le 02/12/2020 08:07

Il était temps moi je dis.
Temps que le maire remette de l'ordre à cet endroit qu'est manapany car ça commençait vraiment à sentir la crasse. Oui manapany appartient à tout le monde mais permettez moi d'y mettre la nuance suivante : tout le monde qui respecte les lieux et les habitants qui y vivent. Et croyez-moi que c'était loin d'être le cas ces derniers temps.
Si zot i veut faire un campement où tout circule, drogue et alcool (manquait plus que les putes) et le compte y était, kom su rond point zazalé bin zot la trompe d'endroit.
Les Saint-Josephois sont des personnes respectueuses et qui demande par la même occasion le respect. Les arrivistes qui veut plante zot tentes et finalement approprié azot les lieux ne sont pas et plus les bienvenus.

16.Posté par Mathias le 02/12/2020 08:12

Fier de mon vote aux élections municipales. Et tant qu'un boug i bosse pou satisfaire sa population mi va continué de vote po li. N'a un dicton i dit "la confiance de gagne quand les promesses se tiennent". Et bien quand Lebreton i dit, Lebreton i fait" et même si ses opposants i essai de mettre bâton dans ses roues lu tien bo et li batail po son peuple. Bravo, continuez coma M. Le Maire !

17.Posté par Anne le 02/12/2020 08:45

C'est trop... l'éclairage à été fait sur le sujet et à maintes reprises mais on ne veut l'entendre et voir réellement la vérité... c'est comme si il faut absolument trouver quelque chose pour ne pas comprendre la situation... C'est quoi le but de ces récriminations vraiment ? Attaquer le Maire ? Il fait tout pour créer des emplois et préserver la commune en en la faisant avancer... C'est un homme qui fait très bien son travail mais qui dérange certains à mon avis...

18.Posté par Citoyen le 02/12/2020 08:47

"Ce matin, à 10h, se tenait une conférence de presse à La Mairie de Saint Joseph. Sur le devenir de Manapany les bains.
Enfin ! On allait voir ce qu'on allait voir !
Voici 20 semaines que le Collectif des usagers des jardins de Manapany, L'Association des Propriétaires, Riverains et Habitants de Manapany (ADPRH), les différents collectifs et militants (Greenpeace France / Groupe local de La Réunion, Attac Réunion, 5000 PIE D'BWA, QG Zazalé - Gilets Jaunes, etc) demandent une concertation et une réunion avec la mairie pour avoir des éclaircissements sur ce qu'il se passe autour de ce jardin fermé depuis le 13 mai. Soutenu quand même par une pétition réunissant plus de 7000 personnes et l'ensemble des artistes et personnalités de la Réunion.
Bref tout le monde avait hâte de savoir et de pouvoir enfin voir le maire.
Sauf que non.
Je me suis rendu à la mairie ce matin peu avant 10 heures.
Je suis rentré dans l'hôtel de ville en passant le barrage policier. La Chargée de communication de la mairie m'a demandé quel média je représentais.
Je lui réponds que je suis reporter indépendant, travaillant pour la presse régionale et nationale, dont Libération pour lui donner un exemple. Je sens que ça la déstabilise et m'ouvre normalement les portes d'une conférence de presse de mairie, et les marches pour accéder à l'étage.
Elle me demande mon nom. "Hippolyte". Ça la déstabilise encore plus, mon nom n'étant pas inconnu en ce moment sur le dossier Manapany, mais elle ne sait comment réagir, car je suis journaliste.
Je me retrouve dans le grand salon de l'hôtel de ville. Les petits fours et les boissons sont à disposition, une grande table de plus de dix mètres est dressée, un écran géant surplombe la place du maire Patrick Lebreton "Manapany, rétablir les faits et la tranquillité". La Com et le Power Point semble fin prêt, je m'assoie dans un coin et commence à prendre des notes. Plusieurs cartons de personnalités sont disposés auprès du maire : Patrick Dijoux, directeur du futur hôtel Manapany Bay, Emeline K'Bidi, adjointe à la mairie et Michel Gérard, président de l'ADPM (Association pour le développement et la promotion de Manapany), une association ressortie de terre dernièrement par la mairie pour valider ses projets et agir en soutien.
Tout est en place, de belles bâches ont été imprimées et ornent la salle "St Jo Terre d'ambition" "Manapany, tout Domoun i aim a lu !", c'est rose, vert, fleuri, on attend de savoir, ça fait si longtemps.
Sauf qu'aucune des associations n'aient été conviées, hormis celle de la mairie. Alors que le maire tarde à faire son entrée, la chargée de communication de la mairie revient vers moi.
"Oui, vous avez votre carte de presse ?"
"Non, je suis reporter indépendant, je n'ai pas jamais eu ni voulu, mais c'est mon métier, et je travaille depuis 3 mois sur ce sujet, il est important que je sois là."
"Je vais vous demander de quitter les lieux, la mairie accepte seulement les journalistes qu'elle a invitée."
La carte de presse n'est pas obligatoire, elle sert juste à justifier de son statut de journaliste. La mairie me connait, tout le monde concerné à la Réunion sait que je suis journaliste, mon travail à même fait l'objet de grandes expositions ici, tous les journalistes présents dans la salle également le savaient.
Pourtant j'ai dû quitter les lieux car je n'étais pas un choix de la mairie pour sa "communication", on ne parle plus d'information.
En descendant les escaliers, la présidente de l'ADPRH de Manapany était en bas, elle aussi s'est vue refusée l'entrée alors que cela la concerne directement en tant que représentantes des habitants, propriétaires et riverains de Manapany, un membre du collectif des usagers et une représentante des zazalés étaient là également.
Les personnes les plus concernées par la situation se voient refusées un accès direct à cette information capitale pour leur environnement quotidien.
Pour cela nous devrons nous contenter des informations "choisies" par la mairie sans, encore une fois, ne pouvoir poser de questions.
La situation n'est même plus ubuesque, elle est grave en terme de démocratie et d'information."
Hyppolite

19.Posté par Jo le 02/12/2020 08:51

La vérité est plus difficile à propager que le mensonge de ces soi disant défenseurs de Manapany. Aller travailler un peu et laissez Manapany tranquille.

Lebreton ou pas, ON EN A MARRE de gens qui ny connaissent rien et qui veulent juste récupérer un endroit pour boire, fumer et fatiguer les riverains....

20.Posté par Le Jacobin le 02/12/2020 09:24

Le rond point des Azalées !

La référence de l’incompétence politique, une favelas au milieu de RN 3 acceptée par la plus haute autorité de l'état.

Monsieur le Préfet dit pas de rassemblement, ça c'est pour les honnêtes gens, en cas de désobéissance c'est 135 boules au Niouf.

Sauf si vous êtes dans la Favelas.

21.Posté par GIRONDIN le 02/12/2020 09:45

4.Posté par Bado
Effectivement !
Il aurait montré l'exemple :

'' '' Quand l'information nous est parvenue, j'ai eu eu du mal à y croire. Mais, au vu de la qualité de notre source, j'ai tenu malgré tout à vérifier. Et la confirmation nous est parvenue dans l'après-midi du Cabinet de Cyrille Melchior : Patrick Lebreton travaille effectivement au Département depuis le mois d'août de l'année dernière.

Avouez que c'est quand même étonnant pour un maire d'une commune de 40.000 habitants, un poste qu'on aurait pu imaginer à temps plein.

Selon nos informations, le Département se serait aperçu l'an dernier qu'il était un acteur important dans le domaine touristique, au travers notamment des 80.000 ha de terrains dont il est propriétaire au coeur de La Réunion.

Pendant de très nombreuses années, nous a indiqué le directeur général adjoint en charge du dossier, "le Département ne s'est pas trop occupé du tourisme". Mais, depuis notamment la mise en place du COST (Comité opérationnel stratégique du tourisme), qui réunit l'Etat, la Région et le Département, Cyrille Melchior a souhaité se repositionner sur le sujet.

Il a donc créé une mission touristique composée de deux agents départementaux afin "de finaliser la politique du Département en matière touristique", au travers d'un bilan de ce qui a déjà été fait mais surtout de propositions sur ce qu'il conviendrait de faire.

C'est dans ce contexte que le Département a lancé le 23 août dernier un appel à candidatures pour la création d'un poste d'une durée, a priori, d'un an.

Plusieurs candidats se sont présentés, nous dit notre interlocuteur, mais c'est celle de Patrick Lebreton qui était nous dit-on la meilleure car il avait une expérience supérieure à celle des autres candidats.

Son bureau est installé dans les locaux de la REDETAR à Saint-Pierre.

Petite anecdote que nous signale notre informateur : tous les jours, c'est son chauffeur de la mairie, dans sa voiture de fonction, qui le dépose le matin, le récupère à midi, le redépose à 14h et le ramène le soir à Saint-Joseph.

Un procureur un peu pointilleux pourrait qualifier cela de prise illégale d'intérêt. Mais cela, c'est une autre histoire...'' '

Pierrot Dupuy

22.Posté par MARET Assumpta le 02/12/2020 09:47

La majorité .....Ne pas oublier que Mr Lebreton a été élu avec 37,60% des inscrits ( résultat officiel du ministère de l'intérieur) donc assez loin d'une majorité écrasante.

23.Posté par Néné le 02/12/2020 12:57

Moi st josephois j'ai voté Lebreton c'est une personne très intelligent pas un gonfleur jabot et laisser le p'tit coin charmant tranquille et vivre st Joseph y fait bon de vivre

24.Posté par Ma sonnerie le 02/12/2020 14:01

La maison du gecko..!!
Mais quelle connerie sans nom..

Rien de pire qu'un papa trick payé grassement par nos impôts pour évoquer pareille connerie.

Seieux Joël, cause un coup avec ton boss.. Dis lui d'arrêter de fumer la moquette et de consulter sa coach..

25.Posté par Pro no stick le 02/12/2020 14:02

2.
Ou lé vivant ?

26.Posté par GIRONDIN le 02/12/2020 14:16

25.
Oui à la chasse au gecko...... 😁

Papa trick☀️☀️☀️☀️☀️

27.Posté par Pov renion le 02/12/2020 14:21

St jo cest la dictature ...

28.Posté par Rive Sud le 02/12/2020 14:34

Non aux zamalés

29.Posté par domingos le 02/12/2020 14:36

il devrait adhérer à LREM si ce n'est déjà fait, ce guignol.

il a la même langue de bois qu'eux, toujours à prendre les gens pour des imbéciles.incapables.

vivement la révolution

30.Posté par nene le 02/12/2020 16:25

à choisir entre la maison du gecko et le bidonville des azaléens

31.Posté par Pro no stick le 03/12/2020 06:31

26.
Tu sais bien qu un bon jeu de mot vaut bien tous les discours critiques..

Alors c'est donc toi que j'ai vu près de l'office de tourisme de manapany avec filet et tenue de chat sœur..?

32.Posté par Question bete le 03/12/2020 06:33

Papa trick peut il détailler les modalités de picnic des gens utilisateurs du bassin ? Avant tout le monde utilisait le domaine privé communal ouvert à tous et maintenant et demain ? Papa trick veut il interdire la tradition créole du dimanche ? Papa trick serait il le dit manche ?

33.Posté par Question bete le 03/12/2020 06:36

21.
Etonnant que la nouvelle équipe de St Pierre si tatillonne en matière d'abus de bien public, ne se soit pas emparé du sujet.. Faudrait il un courrier style corbeau pour les alerter..?
Ou la bande FM du sud est encore trop puissante..?

34.Posté par Justice traine savates.. le 03/12/2020 08:54

Le sud sauvages futur el dorado...?

35.Posté par GIRONDIN le 03/12/2020 14:47

33.Posté par Question bete
Autre hypothèse, c'est totalement faux !
Pour la bande FM c'est PIKAN

31.
Yes, celui qui faisait miaou miaou..... J'ai ko. 😁

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes