MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Maïdo : La crainte de feux souterrains s'est malheureusement confirmée


L'incendie du Maïdo n'était pas circonscrit ce samedi soir même si son périmètre restait contenu. La vraie mauvaise nouvelle du jour est arrivée en fin d'après-midi avec la détection d'un point chaud souterrain, de l'autre côté de la route forestière, côté mer.

Par Ludovic Grondin - Publié le Samedi 7 Novembre 2020 à 21:19 | Lu 14931 fois

La journée allait s'achever avec un brin d'optimisme puis la découverte d'un point chaud souterrain a ravivé les cauchemars d'il y a une décennie, lorsque la propagation du feu n'était plus visible en surface.  

La nuit était en train de tomber lorsque les soldats du feu engagés sur le Maïdo ont dû se rendre à l'évidence que le feu avait traversé la route de façon souterraine. La hantise des hommes du SDIS 974 au vu de la configuration des lieux.

"Nous avons fixé le feu sur une superficie de 30 hectares. Mais le feu n'est pas circonscrit", tempère le lieutenant-colonel Paul Boucheron, bien conscient que la partie est loin d'être gagnée.

Le chef du groupement des opérations a manoeuvré depuis la nuit de vendredi à samedi en compagnie de 80 soldats issus de toutes les casernes de l'île. Au petit matin, le renfort des hélicoptères est venu suppléer le DASH, forfait pour cause de panne. 

"Mettre des verrous avant la nuit"

En tout, au cours de l'après-midi, l'oiseau bombardier d'eau a effectué 9 rotations depuis l'aérodrome de Pierrefonds. "Il est intervenu tant sur le secteur sud mais aussi au niveau du rempart. En fin de journée, les derniers largages ont été effectués sur le secteur nord, objectif : mettre des verrous avant la nuit", expose le lieutenant-colonel Boucheron. 

Cette nuit, les soldats du feu étaient partis pour se relayer sur site afin de maintenir une surveillance sans discontinuer. "Nous n'avons pas de moyens aériens pendant la nuit. Mais nous serons là à surveiller les feux en surface, le long des pistes. Par contre, ce n'est pas la nuit que l'on va éteindre le feu. On sera dans la temporisation. On espère que dimanche matin la situation sera sur le même périmètre que ce soir", espérait le poste de commandement basé sur le parking du belvédère du Maïdo.






1.Posté par 😕 le 07/11/2020 22:36

C'est triste tout cela...Et même si c'est leur métier de faire ça je leur souhaite de réussir à circonscrire ce feu tant pour les efforts humains déployés (ça serait la juste "récompense"pour eux) que pour la sauvegarde de la nature et amoindrir tout autre risque...Ces hommes font bien souvent avec les moyens du bord, restent la nuit dans un secteur en proie aux flammes, leurs familles s'inquiètent sûrement du deroulé des opérations et "juste" pour ça, jespere vraiment que cela n'est l"oeuvre de la folie ou légèreté de quelqu'un!

2.Posté par zarzuela le 08/11/2020 02:32

Il est 5h je me lève et vois du littoral de la fumée qui annonce que c loin d être fini oui ce dimanche donc va être encore dur pour ces gens qui w sans relâche bon courage à vs chapeaux bas p ce métier

3.Posté par Briandoht le 08/11/2020 05:52

La clé pour mettre un terme rapidement à cette incendie est sans doute le dash 8, mais il est toujours cloué au sol en raison d une panne. La pièce mécanique à remplacer est arrivé soit disant hier matin et l avion devrait être opérationnel le jour même et puis plus de nouvelle.
Bizarre tout de même que l incendie a
Maido coïncide avec l immobilisation
incomprehensible du Dash 8.
En attendant le feu gagne du terrain et à ce rythme c est le patrimoine forestier de l ile et son écosystème qui disparaîssent encore davantage.
C est écoeurant de constater ce désastre environnemental avec l impuissance des autorités concernées.

4.Posté par Le gland masqué le 08/11/2020 06:02

Oui surtout la nature le reunionnais l'aime la respecte pour cela comme dit post 1 ce serait dommage qu'elle soit détruite par le feu....

5.Posté par Benoumem le 09/11/2020 05:31

Arretez ces criminels incendiaires

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes