MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Mafate : Une mini centrale photovoltaïque à stockage à hydrogène ravagée par les flammes


Les habitants de Mafate ont été réveillés en pleine nuit en raison d’un incendie qui s’est déclaré dans un local de l’ONF et qui s’est propagé dans le bâtiment abritant une centrale de stockage d’électricité via l’hydrogène.

Par LG - Publié le Samedi 2 Juillet 2022 à 12:16

Vidéo : JP Waro
Vidéo : JP Waro
L’explosion des bonbonnes de la mini centrale à hydrogène ne s’est heureusement pas produite mais les sapeurs pompiers se sont activés en pleine nuit pour écarter tout risque. 

Vers 2H30 ce samedi, les habitants du cirque de Mafate informent le 18 d’un incendie qui s’empare du local technique de l’Office national des forêts. Le feu est incontrôlable et se propage bientôt au local tout proche abritant une mini centrale photovoltaïque à stockage à hydrogène.

Fort heureusement, cet équipement sensible n’a pas explosé. Seul le bâti est touché par les flammes. 

Cette mini centrale photovoltaïque à stockage à hydrogène a été inaugurée en 2017 et a pour mission d’alimenter en énergie durable le cirque et ses habitants. 

L'électricité emmagasinée prend le relais lorsque le soleil se cache

Une partie du village est ainsi alimentée par l’hydrogène grâce à un micro-réseau associant des panneaux solaires, des batteries et un stockage d’hydrogène qui sert à alimenter un dispensaire, une école, un atelier et quelques maisons.

Lorsque le ciel est couvert, le système prend le relais et son stock d'électricité peut être libéré pour environ 10 jours d’autonomie. Ce projet nommé SAGES (Smart Autonomous Green Energy System) a été conçu par la société Powidian en partenariat avec EDF. 

Ce système, tout d'abord testé en 2016 dans le cirque puis dupliqué, permet d’emmagasiner l’électricité excédentaire produite par les panneaux photovoltaïques installés sur les toits des bâtiments. Stockée dans des batteries pour un usage à court terme, l’électricité peut également être convertie en hydrogène. Conservé dans un réservoir, il peut ensuite être re-transformé en électricité grâce à une pile à combustible et injecté dans un micro-réseau selon les besoins.





1.Posté par lavérité le 02/07/2022 13:44

mais comment ont-ils pu éteindre ce feu, y-a-t il des pompiers sur place ??

2.Posté par Skop le 02/07/2022 16:17

Avec un bon caoutchouc la vérité et l'appui de quelques voisins.

3.Posté par Squid le 02/07/2022 16:53

@2
Quand ya plus de combustible

4.Posté par Gros blanc le 02/07/2022 20:45

Les zorey de mafate vont ils pouvoir survivrent ? C est quand même inkietant !!!

5.Posté par jojo le 02/07/2022 21:01

mais qu'est qu'ont font les "INGENIEURS l'eau sucrée " qui ont fait ce montage ? ... des nuls ... ? une question est posée .

6.Posté par jojo le 02/07/2022 21:01

mais qu'est qu'ont font les "INGENIEURS l'eau sucrée " qui ont fait ce montage ? ... des nuls ... ? une question est posée .

7.Posté par Cossa sa encor le 03/07/2022 06:09

SABOTAGE ? L'indépendance énergétique ou autres est à proscrire

8.Posté par Antipode le 03/07/2022 06:28

Jojo, tu devrais lire l'article, il est vraiment court ; certes le titre semble farfelu après lecture du papier, mais il ne faut jamais s'en tenir au titre, particulièrement avec la presse ;)

"un incendie qui s’empare du local technique de l’Office national des forêts. Le feu est incontrôlable et se propage bientôt au local tout proche abritant une mini centrale photovoltaïque à stockage à hydrogène. (...) Fort heureusement, cet équipement sensible n’a pas explosé. Seul le bâti est touché par les flammes." l'incendie était dans un autre bâtiment et le feu a failli détruire la centrale qui est à proximité !

9.Posté par Pat le 03/07/2022 11:04

c'est ça les installations hydrogène!

10.Posté par Ybg6j le 04/07/2022 03:09

Artourn dan fenoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes