MENU ZINFOS
Economie

Vidéo - Les ménages les plus aisés ont encore leur "épargne Covid" contrairement aux plus modestes


L'année 2022 a démarré sous la pression d'une nouvelle vague épidémique et une nouvelle crise géopolitique qui n'ont pas empêché la progression de la consommation des ménages. Dans le climat d'incertitude lié à la montée de l'inflation et du conflit en Ukraine, chez certains, il reste des réserves. L'épargne faite durant la période de confinement d'une partie de population réunionnaise se trouve toujours sur les comptes en banque.

Par Sophie Fontaine - Publié le Vendredi 1 Juillet 2022 à 13:48

Les sommes conservées sur les comptes des Réunionnais durant le confinement n’ont pas toutes été épuisées. Si les plus riches conservent cette “sur-épargne Covid”, qui pourrait servir en cas de coup dur dans un contexte géopolitique instable, les moins aisés en revanche, ont plutôt dépensé cette réserve d’argent amassée pendant que les restrictions sanitaires ne leur permettaient pas de l’utiliser et que les revenus continuaient de tomber.

Les prix ont fortement augmenté à La Réunion. En mai 2022, sur un an, les prix augmentent de 3,8%. C'est l'inflation la plus forte depuis 20 ans. Les prix sont tirés vers le haut par la forte hausse des produits pétroliers à laquelle s'ajoute celle des produits alimentaires. Mais la tendance est moins importante que sur l'ensemble du territoire qui observe une augmentation de 5,2% des prix sur un an.

 

"L’économie réunionnaise a été résiliente face à une crise Covid "

Depuis la fin des restrictions sanitaires liées à la crise Covid, les ménages réunionnais continuent de consommer de façon dynamique. Les tendances conjoncturelles de l'année 2021 publiées par l’IEDOM indiquent que le pouvoir d'achat a augmenté de 2,1%. Les importations continuent d’affluer par ciel et par mer et les transactions par carte bancaire se font toujours aussi nombreuses.

“L’économie réunionnaise a été résiliente face à une crise Covid qui a été un choc inédit”, indique l’Institut d'émission des départements d'outre-mer. 

La croissance des prêts bancaires s'est stabilisée après une année 2020 atypique avec peu d'investissements des ménages mais beaucoup du côté des entreprises grâce au dispositif PGE de l'Etat.

La masse salariale augmente de 8,3% : l'emploi est en hausse et il y a un moindre recours au chômage partiel. Les prestations sociales sont logiquement en baisse sur la même période (-5,3%).

L’inflation qui continue de progresser inquiète consommateurs et entreprises. Bouclier tarifaire, chèques énergie, des mesures gouvernementales sont mises en place pour tenter de la freiner et limiter l’impact sur le pouvoir d’achat, mais seront-elles suffisantes ?

La guerre en Ukraine, les fortes chaleurs dans l’Hexagone, et la crise covid qui n’est pas tout à fait terminée, génèrent de grandes incertitudes pour les mois à venir, poussant La Banque de France à réviser ses prévisions de la croissance du produit intérieur brut (PIB) à la baisse pour 2022.




1.Posté par QBR974 le 01/07/2022 14:20

C’est logique!!!

2.Posté par Sorcier réunionnais le 01/07/2022 17:21

Cela me fait toujours rire de lire ce genre de phrase «  cette “sur-épargne Covid”, qui pourrait servir en cas de coup dur dans un contexte géopolitique instable » ahah
Si jamais la crise est totale, nous ne récupérerons jamais l’argent placé en banque !!
C’est une réalité.
La loi Sapin peut permettre la légalité du blocage à tout moment des sommes placées sur les assurances vies par exemple.
Et il est de même pour tout type d’épargne placée en banque.
La fameuse règle des 70 ke de garantie sur les contrats d’assurance en fond euro est une pure blague européenne.
Seul les naïfs pensent que par exemple une banque mettra quelques heures à donner ne serait ce que 100 ke en liquide ahha
Déjà pour retirer 20 ke et avoir des billets de 100 e , c’est tout un cinéma.
Bref, j’ai un peu d’argent de côté comme presque tous le monde mais j’ai conscience qu’en cas de véritable crise économique, je perdrais totalement toute mon épargne.
( Voir crise Argentine , crise économique grecque, voir crack de 1929 etc).
En cas de vraie crise économique les banques physiques et digitales (internet) seront fermées ou inaccessibles et les distributeurs seront désactivés ).

3.Posté par Ma boule le 01/07/2022 20:26

grace au fous qui nous dirigent avec une idéologie dont l'abcsence de finances va auser leur perte et la destruction de l'europe:

"+ En 1965, le Général de Gaulle avait suggéré un retour de l’étalon-or, tel qu’il existait avant 1914.

+ Dans les années 1980, le président du Pérou, Alan Garcia, avait pensé adosser la monnaie de son pays sur les réserves d’argent de ses mines. Les Etats-Unis le menacèrent d’un coup d’Etat pour le faire reculer.

+ L’euro a un temps été considéré comme une alternative au dollar. Et, de fait, il représente un peu plus de 20% des réserves mondiales. Cependant, le fait que l’UE soit totalement alignée sur les sanctions américaines contre la Russie a sapé la confiance internationale dans l’euro.

+ Il faut dire que l’Union Européenne a pu constater que lorsque des pays en confrontation avec les Etats-Unis essayaient d’effectuer une partie de leur transactions en euros, les Etats-Unis devenaient encore plus violents. On a souvent souligné comment la guerre d’Irak de 2003 avait été déclenchée après que Saddam Hussein avait annoncé des transactions pétrolières en euros.

+ L’exemple le plus flagrant est celui du colonel Kadhafi, qui s’était réconcilié avec l’Occident mais contre qui fut déclenchée la guerre de 2011 après qu’il eut annoncé vouloir créer un dinar africain fondé sur l’or.

On voit donc l’enjeu actuel. Les Etats-Unis ne pourront pas menacer militairement la Russie, la Chine et l’Inde. Ils pourraient isoler l’Afrique du Sud ou le Brésil mais pas le groupe des BRICS. Surtout si se groupe s’élargit. L’Iran et l’Argentine ont fait leur demande d’adhésion. On parle aussi du Mexique et de l’Indonésie.

Le monde bascule. Le règne incontesté de l’étalon-dollar est terminé."

4.Posté par abeille le 02/07/2022 11:48

Arrêté raconte n importe quoi ! Moi je bosse dur et j ai aucune prime d aide moi

5.Posté par Omarie le 02/07/2022 19:44

La chute du dollar-roi, la fin du rêve américain. Avec un taux qui atteint les 8,6%, l'inflation n'a jamais connu une hausse aussi importante aux USA depuis 40 ans. Les compteurs s'affolent, les banques spéculent sur les taux d'intérêt, les saisies sur les biens immobiliers se multiplient, les prix de l'alimentation comme de tout le reste flambent, les ménages subissent une pression inédite. Et bientôt, la France et l'Europe vont connaître le même sort. Des lendemains heureux nous attendent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes