MENU ZINFOS
Société

Vidéo - Les enseignants retrouvent leurs élèves en ayant un mot sur la liberté d'expression


La reprise des cours se déroule ce lundi 26 octobre dans un contexte particulier marqué par un hommage en la mémoire de Samuel Paty. Le 16 octobre dernier, l’enseignant d’histoire-géographie dans un collège des Yvelines a été la victime d’un attentat terroriste quelques jours après avoir abordé le thème de la liberté d’expression et montré des caricatures du prophète Mahomet.

Par - Publié le Lundi 26 Octobre 2020 à 13:45 | Lu 1540 fois

Un hommage dans chaque classe, chaque établissement scolaire. Une minute de silence a été observée dans les écoles réunionnaises qui sont les premières à reprendre les cours après les vacances de la Toussaint. La rectrice de La Réunion, Chantal Manès-Bonnisseau, s’est rendue pour l’occasion au lycée Roland Garros au Tampon. 

"L’hommage se poursuivra dans le cadre de démarches pédagogiques adaptées au niveau de  chaque classe ainsi qu’à l’âge des élèves. Des ressources sont d’ores et déjà à la disposition des enseignants  pour les aider à appréhender les thèmes de la laïcité et de la liberté d’expression", avait indiqué le rectorat la semaine dernière.

A la rentrée des vacances dans l’Hexagone, le 2 novembre prochain, l’académie de La Réunion participera également à la Journée nationale organisée par le Ministère de l’Education nationale. 

Ce lundi 26 octobre, cette minute de silence a été observée dans chaque classe. Elle était précédée d'un moment d'explication mené par chaque enseignant. 




Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Nono le 26/10/2020 14:03

Ce serait peut-être souhaitable si l’école se contentait d’enseigner ce qui relève du raisonnable : lire, écrire, compter, et de la culture générale (-pour dire les choses de manière très résumée-). Dès l’instant où elle sort de ce cadre-là, elle s’expose et expose ses enseignants à une confrontation avec le milieu familial.
Conseil : "Que l’école se contente d’être un lieu d’instruction et laisse donc les parents s’occuper du reste!"

2.Posté par tantine le 26/10/2020 14:25

gros foutan de la liberté d'expression avec une muselière sur le visage 8h par jour pour les marmailles et pour faire cours pour les personnels avec l'été austral qui arrive quelle honte ! et dès qu'on dit que le roi est nu et qu'on rappelle le bon sens on est traité de complotiste !

3.Posté par La fontaine le 26/10/2020 15:02

Les enseignant de nono ont du certainement se contenter de cela "lire, écrire, compter, et de la "culture générale"" et en voit aujourd’hui le résultat : zéro plus zéro égal la tête à nono !

Surtout que l’école n’apprenne pas aux enfants le sens de la critique et l’ouverture d’esprit : les parents s’en charge. Nono à du bâcher les cours de ces parents !!!

Bon vent

4.Posté par GIRONDIN le 26/10/2020 15:10

Bien évidemment la liberté de parole consiste à répéter le discours officiel.


5.Posté par JORI le 26/10/2020 15:19

1. Nono. "Conseil : "Que l’école se contente d’être un lieu d’instruction et laisse donc les parents s’occuper du reste!", quand on voit les agissements de certains gamins, on est en droit de se demander de quoi s'occupent leurs parents !. D'autant plus quand on sait que des parents demandent et obtiennent des attestations médicales de complaisance pour que leurs enfants ne participent pas à certains cours ! 😂 😂

6.Posté par eh oui! le 26/10/2020 16:13

Post 1: hélas , c'est bien le problème ," le reste " les parents , disons au moins 80% , s'en foutent complètement. Ils attendent de l'école qu'elle fasse leur boulot de parents!
Ce sont les enseignants qui la plupart du temps doivent apprendre le minimum de politesse aux enfants ( les petits , ça pourrait s'excuser mais les ados!) ce sont même les enseignants qui doivent apprendre la propreté aux enfants ( ne pas jeter n'importe quoi par terre dans la cour de l'école ou même dans la classe mais bon , quand on voit la saleté récurrente de nos routes encombrées de saloperies jetées par des porcs, on ne s'étonne plus) et je ne parle pas du vocabulaire ordurier , de la façon de s'habiller ( il ne s'agit pas ici de dénigrer la mode , les ados sont les ados mais quand des gamines sortent de chez elles avec des vêtements qui montrent et pas par hasard , leurs attraits , ou pour les garçons , des pantalons qui arrivent à mi cuisse , avec quasiment les fesses à l'air...je t'étonne un peu quand même !)

7.Posté par Domi le 26/10/2020 18:34

Nono prenez le temps d'écrire un commentaire compréhensible !!!

8.Posté par Devieuxsouvenirs le 26/10/2020 19:35

Au 1. L’école a toujours été un lieu de confrontation d’avec le milieu familial.

Enseigner dans la limite du raisonnable,voilà qui est incompréhensible-par contre,on laisse aux parents la possibilité d’enseigner à leurs enfants dans la limite du déraisonnable,c’est çà ?

9.Posté par Tesfolle LA PETOLE le 26/10/2020 19:36

La Fontaine n'aurai pas dit mieux ! ! ! ! PTR ! ! !des barres de rire ! ! ! !

10.Posté par :-/ le 27/10/2020 02:05

L'esprit critique est de comprendre quand on déclare une guerre avec légèreté (j'y suis pour rien c'est un constat). Pas avec légèreté au niveau du système qui a ouvert cette porte par contre. Après, la relation au métaphysique évolue au regard de l'autonomie apportée par le contrôle du monde materiel.

Nous pissons sur le méta physique parce que nous en avons les moyens. Par exemple, quand on dépendait de l'agriculture et des saisons on aurait plutôt fait une guerre plutôt que ça.

Maintenant on s'en fout nous ça fait longtemps que tout à été détruit sur le méta physique à mesure qu'on a contrôle le physique.

Moralité : on s'en fout. Parce qu'on en a les moyens. Normalement en tout cas. Et ce, jusqu'à nouvel ordre 😂

(humour vache 😂)

11.Posté par parlamer le 27/10/2020 06:29

la majorité gauchiste des enseignants victime de son enseignement....

12.Posté par Fidol Castre le 27/10/2020 06:48

Tant que la liberté d'expression sera à intensité variable en France, tant que certains seront en prison pour des idées alors que d'autres appellent au lynchage des musulmans à la télé en toute impunité, nous serons tous en danger.

13.Posté par Romain le 27/10/2020 09:14

Post 1 NONO
Je suis en opposition TOTALE avec ton commentaire Nono. L'école n'a pas pour vocation unique l'instruction elle est aussi là pour donner une autre version que la version familiale.
Je pense que tu n'étais pas un élève en difficulté familial, mais pour ceux qui le sont l'école est réellement un deuxième souffle. Quand tu es un enfant battu, alcoolisé, d'un milieu populaire et rattaché à la religion (n'importe laquelle) je peux te dire que t'es content qu'il y ait l'école et ses professeurs. Ton commentaire est le commentaire de quelqu'un de privilégié. Tout le monde n'est pas comme toi.

14.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/10/2020 14:18

*Pourquoi ne pas dire

*ISLAMISTE au lieu de "terroriste",

*Pourquoi ???

15.Posté par MondiéSégnèr le 28/10/2020 05:52

Qui a entendu hollande traiter les pauvres de '' sans dent ''? À part Valérie Trierweiler qui l'a rapporté, personne, hollande a-t-il porté plainte ? À ma connaissance, non.
L' a-t-il répété publiquement ? À ma connaissance non! Vu son statut, il ne risquait et ne risque rien, absolument, rien.
Si un président et ex-président a peur de s'exprimer librement, c'est que l'on est en droit de se poser la question de la liberté d'expression en France, non ?
Pourquoi les français ne s'expriment-ils pas librement sur les caricatures, De qui ont ils le plus peur ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes