MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Législatives : La prise en compte des spécificités locales au cœur du projet de Léopoldine Settama-Vidon


Léopoldine Settama-Vidon compte bien tirer son épingle du jeu dans la 5e circonscription. Auréolée d'un score honorable en 2017 pour ses premiers pas en politique, l'avocate saint-andréenne sera de nouveau de la partie pour les législatives de juin prochain, aux côtés de Cyldric Allamèle. Contrairement à 2017 où elle avait bénéficié de l'investiture En Marche, elle partira pour ce scrutin sans aucune étiquette.

Par SI - Publié le Vendredi 13 Mai 2022 à 18:16

Se basant sur son expérience professionnelle et sa connaissance des textes de loi, Léopoldine Settama-Vidon est certaine "de faire lever des leviers qui permettent que les lois soient plus justes et adaptées pour répondre à la souffrance des Réunionnaises et des Réunionnais" et ce, dans plusieurs sujets de société qui touchent la circonscription.

À commencer par celui du retard pris par la micro-région Est dans plusieurs domaines, "une anomalie" pour la candidate "alors que c'est la région la plus riche dans le domaine de l’agriculture et qui possède la meilleure vanille, le meilleur ananas ou encore le meilleur letchi du monde". Élue, elle compte se battre aussi bien pour l'accompagnement des agriculteurs pour leur permettre d'écouler plus facilement leurs produits "dans une région qui ne devrait pas avoir ce problème", souligne-t-elle.

Des spécificités pour les ultramarins

La jeunesse est un autre de ses chevaux de bataille. Des jeunes actuellement "laissés sur le bord du chemin" et qui n'ont que pour seule feuille de route "l'obtention du RSA sans aucune perspective d'avenir". "Il n'est pas normal de parler d'égalité sociale alors qu'ils vivent cette situation", regrette-t-elle, en raison notamment de formations inexistantes dans l'île ou pas adaptées à leur situation. "Nos enfants doivent quitter leurs familles pour se rendre en métropole sans prise en compte des contraintes qui sont multiples : prix du billet d'avion, difficulté à se loger sans compter l'éloignement géographique et familial", rappelle l'ex-conseillère régionale, qui demande au futur gouvernement d'apporter des réponses comme la possibilité que des formations aient lieu dans l'île.

"Qu'on ne vienne pas me dire "vous êtes Français, les territoires ne doivent pas revendiquer des spécificités". Or, le code maritime prévoit bien des spécificités pour l'océan Pacifique, Atlantique et Indien, où l'on n'exploite pas les ressources de la même manière", tient-elle à rappeler, avant d'enfoncer le clou : "Si on prévoit des règles pour les poissons ou la surface des océans, pourquoi pas des spécificités pour les ultramarins ? Nous n'en pouvons plus d'être considérés comme des sous-Français".

"Critiquer pour critiquer, ce n'est pas la peine"

Dans le domaine du logement, Léopoldine Settama-Vidon demande la révision d'un certain nombre de normes européennes pas adaptées au territoire. Elle prend pour exemple l'obligation faite aux agriculteurs "de mettre du carrelage dans leurs poulaillers alors qu'ils n'ont pas les moyens de le faire chez eux". "Les agriculteurs nous ont fait remonter plusieurs contraintes qui les maintiennent dans des conditions de vie précaire, avec parfois des retraites mensuelles de 80 euros".

Si elle est amenée à être élue en juin prochain, la Saint-Andréenne assure qu'elle ne sait pas encore où elle siègera, alors qu'elle était pourtant une marcheuse assumée en 2017. Une époque désormais révolue, ne se retrouvant plus "dès 2018" dans la politique faite par Emmanuel Macron. "Nous ne savons pas ce qui sortira des urnes le 19 juin prochain", déclare-t-elle prudemment. "Nous sommes sans-étiquette et c'est assumé : les électeurs désertent les urnes car ils ne se retrouvent plus. Ce qui est sûr, c'est que nous ne serons pas des députés bénis oui-oui", assure Léopoldine Settama-Vidon, qui souhaite néanmoins que le président élu "entende les difficultés des Réunionnais".

Néanmoins, ne comptez pas sur elle pour être une députée "d'opposition systématique". "Critiquer pour critiquer, ce n'est pas la peine. J'ai toujours été dans une opposition constructive parce qu'on n'obtient rien quand on insulte les gens et si on contredit systématiquement", mettant en avant son travail entre 2015 et 2021 dans l'opposition régionale. "La posture que nous adopterons sera celle de travailler pour faire en sorte que ce que nous souhaitons pour les Réunionnais soit obtenu et réalisé".
 





1.Posté par Prisca le 13/05/2022 22:12

Avant de se présenter aux élections législatives, je souhaiterai savoir si l'accident qu'elle a provoqué au Chaudron a été régularisé.
La petite fille a t elle touché l'indemnisation car elle est handicapée à vie !!!

2.Posté par dudule 974 le 13/05/2022 22:42

Encore elle !

3.Posté par GenouxFlexion le 13/05/2022 23:02

Bravo, Petite Dame de Fer.... En espérant que les communistes de St André et de toute l'Est seront avec vous et non avec le candidat fantôme qui s'est auto-désigné et inconnu ... Que les électeurs socialistes, communistes , du centre et la société civile se réveille. Il est temps d'un changement et d'une union forte et consolidée autour d'une femme députée dans la 5eme circonscription. Bye Bye RATENON et la droite caviar.

4.Posté par Question ? le 14/05/2022 01:18

Si elle est amenée à être élue en juin prochain, la Saint-Andréenne assure qu'elle ne sait pas encore où elle siègera, alors qu'elle était pourtant une marcheuse assumée en 2017. Une époque désormais révolue, ne se retrouvant plus "dès 2018" dans la politique faite par Emmanuel Macron.
.................................

Hier MACROniste....Aujourd'hui pas du tout car c'est de mauvais effet, mais une fois élue...macroniste de nouveau.....
On connait la valeur de la parole de ceux qui s'engagent en politique.

5.Posté par Question ? le 14/05/2022 01:21

Léopoldine Settama-Vidon est certaine "de faire lever des leviers qui permettent que les lois soient plus justes et adaptées pour répondre à la souffrance des Réunionnaises et des Réunionnais"
.........................


Voeu menteur.

Faire des lois adaptées aux réunionnais ? N'importe quoi. Et pour les bretons, les normands, les bressans, les provençaux ....?

6.Posté par Citoyen le 14/05/2022 06:27

A chaque élection ils ont une spécificité pour notre île une foi élu
Que les voyages en première petit four et piailler à l assemblé
Sa fait des années que les communistes le dit et nous sommes à la même situation que leur poche qui comptent tous pareil

7.Posté par Lulu le 14/05/2022 07:32

dans la catégorie "chargeurs de l'eau", elle n'est pas loin de détenir la première place......qu'est ce qu'il faut pas inventer pour se faire élire!

8.Posté par Inexpérience professionnelle le 14/05/2022 09:50

« Se basant sur son expérience professionnelle et sa connaissance des textes de lois »
Cette introduction va faire exploser de rire ( ou de tristesse) sa profession et ceux qui connaissent son parcours.
Le titre de la chanson de michel admete « zavocat marron » lui va si bien😂

9.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:18

"Si on prévoit des règles pour les poissons ou la surface des océans, pourquoi pas des spécificités pour les ultramarins ?
.............................................

Pour être traités comme du poisson pané ?

10.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:20

"Nos enfants doivent quitter leurs familles pour se rendre en métropole sans prise en compte des contraintes qui sont multiples : prix du billet d'avion, difficulté à se loger sans compter l'éloignement géographique et familial", rappelle l'ex-conseillère régionale,
.......................................


Ben vous avez fait quoi en tant que conseillère régionale pour faire avancer le schilmblik ?

11.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:22

Elle prend pour exemple l'obligation faite aux agriculteurs "de mettre du carrelage dans leurs poulaillers alors qu'ils n'ont pas les moyens de le faire chez eux".
................................................


Carrelage pour les poules.

Sol en terre battue pour l'agriculteur.....

12.Posté par Lulu le 14/05/2022 13:33

heu c'est quoi les "spécificités locales" dont on nous abreuve quotidiennement, pouvez- vous les citer .....

13.Posté par la nouvelle le 14/05/2022 15:52

INCONSTITUTIONNEL
Les candidats investis par Macron pour les législatives ont dû signer,avant ce jeudi 20H,une Charte leur interdisant,s'ils sont élus,de s'opposer aux réformes comme la retraite à 65 ans.
Or la Constitution, article 27, pose que «TOUT MANDAT IMPÉRATIF EST NUL».

14.Posté par Maroco le 14/05/2022 18:42

Vote blanc comptabilisé
Ric pour les grands sujets
Mettre fin au capitalisme en taxant fort tout ce qui dépasse la résidence principale.
Suppression du sénat.
2 députés par département
Allocations réservées aux Français.
Fin des doubles nationaux, il faut choisir et aller dans le pays choisi.
Voilà quelques chemins, y'en a d'autres.

15.Posté par cheche le 15/05/2022 11:42

Bla bla bla...toujours le meme baratin, la misere,le chomage pour engranger des voix et quand ils ou elles sont elues on ne les entend plus pendant 5 ans se pavanant ou faire son shopping a Paris..Tout n'est pas parfait à RUN mais toujours en train de critiquer la bouche pleine ..et attendre le 6 du mois.Le chomage mais on manque de main d'eouvre dans lhotellerie restauration,l'artisanat,ou le maraichage (et on veut dixit les politiques (l(auto suffisance alimentaire)allez les reunionnais par fierte retroussez-vous les manches..

16.Posté par Vérité le 16/05/2022 20:49

"Une époque désormais révolue, ne se retrouvant plus "dès 2018" dans la politique faite par Emmanuel Macron" ... Tiens donc ? Que de mensonges ! J'ai pourtant matière à prouver le contraire.
Mme. SETTAMA - VIDON ne veut qu'une chose être en haut de la "pyramide" et du pouvoir ! Repoussée par LREM, aujourd'hui "Renaissance", qu'elle assume donc ses choix et ses erreurs antérieurs. La Réunion a besoin de véritables "auxiliaires de justice", pas de parangons d'opportunisme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes