MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Le TCO prêt à faire un geste sur la facture des foyers de St-Leu impactés par une eau non consommable


​La qualité de l’eau se fait désirer dans les hauts de Saint-Leu*. 17000 habitants sont approvisionnés par le réservoir Maduran duquel des alertes sanitaires ont été signalées. TCO, mairie et délégataire de service public affirment qu’ils ne sont pas restés les bras croisés. Des solutions à plus ou moins brève échéance viendront pallier la non possibilité de consommer l'eau du robinet, en attendant peut-être que le TCO fasse un geste sur la facture des foyers impactés.

Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 28 Octobre 2021 à 16:17

"Nous avons un phénomène qui sort de l’ordinaire", concède Gilles Hubert. Il y a bien "un danger pour la consommation d’eau par les personnes fragiles mais cette eau ne présente aucun danger pour les autres usages domestiques. Bouillie, elle peut être consommée", ajoute le vice-président du TCO délégué à l’eau. Aux côtés du maire Bruno Domen et d'Alexandre Le Ster, président de la société SAUR Derichebourg Aqua Océan, il a tenu à rassurer la population saint-leusienne au vu du faible nombre de cas connus de gastro-entérites. "Dix" selon l'interco. 

De façon récurrente ces dernières années, les analyses d’eau potable ont révélé la présence d’une bactérie pouvant provoquer des troubles gastriques. La localisation de la source de pollution est, de l’avis du responsable de la délégation de service public, très difficile à déterminer mais la population sera au moins rassurée par le fait de savoir que l’eau qu’ils ont pu boire n’a pas été souillée par des matières fécales. Cette hypothèse a été exclue et la pollution par un animal mort est ainsi privilégiée.

Après le cadre posé par son collègue vice-président de l’interco, Bruno Domen embraye par une petite pique à l’adresse de ses prédécesseurs. La ville de Saint-Leu a identifié ce problème qui existe depuis 2005 car régulièrement mise en demeure par la préfecture. "Il y avait des élus aux responsabilités mais qui ont peut-être préféré investir dans des projets plus voyants, plus reluisants où on met une plaque", lance le maire en place depuis 2017. 

L'eau souillée par un animal mort

La détection de la bactérie incriminée dans ces cas de gastro ne fait pas partie du champ de criblage des analyses de l'eau par l’ARS en temps normal. Son examen est donc demandé de façon plus poussée lorsque survient des cas trop importants de gastro au sein de la population d’un même secteur. 

Karim Juhoor s’est invité au point presse pour réitérer, de vive voix devant les vice-présidents du TCO, sa demande de « diminution immédiate du prix de l’eau dans les zones où l’eau n’est pas potable » puisque cela crée une inégalité de traitement entre administrés
Karim Juhoor s’est invité au point presse pour réitérer, de vive voix devant les vice-présidents du TCO, sa demande de « diminution immédiate du prix de l’eau dans les zones où l’eau n’est pas potable » puisque cela crée une inégalité de traitement entre administrés
Des solutions de court, moyen et long terme sont dans les tuyaux. Le court se matérialise par la distribution de bouteilles d’eau au public prioritaire identifié par les services du CCAS, entonne Bruno Domen mais aussi prochainement par l'ajout de système de filtration dans les établissements scolaires. Au vu de la grande technicité du procédé utilisé, il passe la parole au président de la société Derichebourg, bénéficiaire de la DSP de la ville.

Des systèmes de filtration d’eau au robinet des établissements scolaires des 1ers et 2nd degrés, d'un lycée et d'un Ehpad seront ainsi déployés courant novembre, étant entendu que les enfants, les personnes âgées et immunodéficientes font partie des publics les plus sensibles.

Saint-Leu coupée en deux mais tout le monde paye à l'identique

À moyen terme, la société Derichebourg propose de renforcer la désinfection par ultra violet. Une technique qui possède l'avantage de traiter l’eau sans forcer sur l’usage du chlore. Une solution efficace mais qui demeure inutilisable après de fortes pluies et donc en présence d'eau trouble. 

Enfin, pour le long terme, les Saint-Leusiens devront un peu patienter pour la solution ultime. Elle ne viendra que dans deux ans par la livraison, en septembre 2023, d’une unité de potabilisation qui se greffera au réservoir Maduran. Les marchés de travaux ont été notifiés en mars 2020 par le TCO devenu la strate de collectivité compétente dans la gestion de l'eau au 1er janvier de cette année-là. Il en coûtera 14 millions d’euros à la collectivité avec le soutien européen du FEDER et celui de la Région.

Interpellés au cours de ce point presse de crise par l’opposant Karim Juhoor, candidat aux municipales mais surtout aux manettes du collectif "eau potable et à bas prix pour tous", Gilles Hubert et Bruno Domen se sont engagés à réfléchir à l’idée d’une "compensation" sur les factures des foyers touchés par cette eau de mauvaise qualité et qui les oblige à recourir à l’achat de bouteilles. Une idée plus précise des contours de ce geste devrait émerger des réunions de travail prévues sous deux semaines.

Cette compensation pourrait même être rétroactive. Une manière de rétablir "une égalité de traitement" entre les deux parties de Saint-Leu, "celle qui bénéficie d'une eau potabilisée et celle qui reçoit une eau de moindre qualité", expose Bruno Domen.

*l'Etang, Cap Lelièvre, Maduran, Portail, Bois-de-Nèfles, Piton et Stella





1.Posté par Maxcilaos le 28/10/2021 19:41

Pas normal qu’une telle information sur la qualité de l’eau soit dévoilée par la presse.
Les services gestionnaires n’ont pas fait leurs boulots
Très regrettable et inquiétant

2.Posté par incompetence generale le 28/10/2021 20:13

incompetence totale..

3.Posté par Dierdi le 28/10/2021 21:13

Ben oui missié les zélus zot lé bien obligé car Nina une jurisprudence récente sur ce sujet....larg pas Karim...sinon rale à zot tribunal

4.Posté par incompetence generale le 28/10/2021 21:14

dangereux précédent...

5.Posté par DOGOUNET le 28/10/2021 21:34

PAGRAV ! l'essentiel est que le fermier continue à se remplir les poches sur le dos des kréol-la-kour trop K...ons pour continuer à payer le prix d'une eau M..dique et les taxes supplémentaires qui vont avec. OTE Monrouz, continue à faire de la pub pour le sinistre "supérieur hiérarchique" ex maire irresponsable, incompétent et démagogue. OTE Zardino,, mem zaffair ek ton KLB-la-mok !

6.Posté par zarzuela le 29/10/2021 05:28

Les taxes d assainissement out vs livrez de la merde !!!!!qui ns rend malades🙈😩😩on ne vs paie pas😂😂😂st leu c mal barre on en parle bcp faut gratteur les info

7.Posté par Guéenec le 29/10/2021 07:56

C'est pas un geste qu'il faut c'est le non paiement des factures d'eau et des bouteilles .En plus il faut aller au tribunal pour non respect du contrat

8.Posté par PSEUDO1 le 29/10/2021 10:51

Et si on demandait au maire de boire l'eau qu'il fait boire aux St-Leusiens ? L'eau bouillie 5 minutes bien sûr.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes