MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Le Parti Croire et Oser sceptique sur le téléphérique


Alors que les travaux du futur téléphérique reliant le quartier du Chaudron à celui de Bois-de-Nèfles sont en cours, le Parti Croire et Oser s’interroge sur l’utilité d’un tel projet. Pour le parti politique, ce projet donne le sentiment de fonds publics injectés dans un projet sans vision.

Par - Publié le Jeudi 26 Novembre 2020 à 11:19 | Lu 3376 fois

"Il y a des questions qui restent dans le flou, notamment l’impact social de ce projet-là dans le quartier et au-delà du quartier" annonce d’entrée Laurence Gourville du Parti Croire Oser (PCO). Pour la chargée de relation du parti, la première question porte sur l’emploi : "Nous nous demandons quand 50 millions sont injectés dans un quartier comme le Chaudron, mais au-delà comme Sainte-Clotilde et Bois-de-Nèfles, combien d’emplois seront créés?". Elle regrette qu’aucun projet de gestion des compétences ne soit proposé par la CINOR pour la maintenance ou des postes de cadres.

Pas de connexion avec d’autres transports

"Aujourd’hui, un téléphérique, comme tout type de transport collectif, est là pour faire du report modal, c’est-à-dire supprimer un certain nombre de voitures de la voie publique et amener les gens à se déplacer sur des réseaux collectifs", indique Laurence Gourville. C’est ce manque de connectivité à d’autres formes de réseau comme le TAO ou le Run Rail qui interroge le PCO. Seul le bus attendra les futurs usagers du téléphérique. Selon elle, ce projet n’aura que peu d’impact sur les points de congestion du réseau dionysien. 

Le projet TAO en pause, le Run Rail en inadéquation

Le PCO regrette qu’à l’heure actuelle, la CINOR porte toute son attention sur le téléphérique alors que le projet TAO, le tramway urbain de Saint-Denis soit en suspens. De l’autre côté, le projet Run Rail porté par la Région Réunion n’a aucune connexion avec le téléphérique. "Comment aujourd’hui pouvons-nous développer le transport urbain? Comment aujourd’hui pouvons-nous développer le transport écologique si nous ne faisons pas de connexion entre ces deux projets-là ? Alors que cela pourrait être une solution pour décongestionner nos routes", souligne-t-elle.

La population y voit "une attraction"

Autre source de questionnement, l’interaction avec la population. Le Chaudron étant le quartier d’origine du PCO, celui-ci assure être allé à la rencontre de la population pour connaître son avis sur la question. "Ils adhèrent au projet, mais le voient comme une attraction, comme un manège. Ils ne voient vraiment pas l’intérêt de ce projet dans leur quartier" affirme Laurence Gourville. 

"Quand on voit le manque de cohérence, le manque de visibilité sur les projets qui sont mis en place, aussi bien le particulier que le contribuable ou l’entreprise ne se retrouvent pas dans les investissements qui sont faits par les élus", indique-t-elle.

Saint-Denis trop favorisé

Pour le PCO, la CINOR a trop tendance à favoriser le chef-lieu aux dépens de Sainte-Marie et Sainte-Suzanne. Le parti se demande pourquoi la collectivité investit deux fois 50 millions, pour chaque téléphérique, uniquement pour Saint-Denis. Le PCO estime que si le projet Run Rail était reporté sur le projet TAO, l’économie financière réalisée permettrait d’investir dans un réseau allant de Sainte-Suzanne au Port, ce qui donnerait "un projet à caractère régional qui serait beaucoup plus intéressant".

La question énergétique et environnementale

Un point soulevé par le PCO concerne l’énergie. "L’électricité produite n’est pas produite à La Réunion, l’énergie produite n’est pas produite à La Réunion. C’est-à-dire que cela aurait pu être un projet de réflexion sur l’énergie marine par exemple. Sur l’énergie éolienne aussi. Ces deux ressources sont là à La Réunion. Pourquoi nous ne les utilisons pas et pourquoi le projet ne fait pas écho à ça", s’interroge Faïza Mounir de Croire et Oser. Selon elle, ce projet de téléphérique ne va pas résoudre le problème de pollution. "Est-ce vraiment un pas en avant dans ce domaine-là ?"  lance-t-elle en guise de réflexion et de conclusion.

Laurence Gourville, Parti Croire et Oser :


Faïza Mounir, Parti Croire et Oser :



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par LAMPION le 26/11/2020 12:29

Le 15 Novembre, j'étais à l'enregistrement de mes bagages à ORLY pour le retour dans mon ile .Deux jeunes Polonais devant moi expliquaient à l'agent d'AIR FRANCE qu'ils allaient à la LEUNION ( c'est comme sa qu'ils ont prononcé) pour travailler. J'ai pensé au téléphérique.

2.Posté par Roberto le 26/11/2020 13:06

L’électricité n'est pas produite à La Réunion.....euh fallait oser!

3.Posté par titoune le 26/11/2020 13:16

lol in pé i devré mèt in vré travay dan zot main avant ni kritik in prozé lé déza dobout !!!
CROISE ET OSER un band manipilatèr !!!!
arèt fé kroir do moun zot i défend lo pti....


4.Posté par Roberto le 26/11/2020 14:09

@1: pourquoi? ils avaient de l’électricité dans leurs valises?

5.Posté par Ma sonnerie le 26/11/2020 14:24

En politique il n'y a pas de place pour le sentiment. Soit c utile. Soit c inutile.

Vivement la lecture des résultats du parc aquatique de st Denis par croire et oser, surtout en période de sécheresse..

6.Posté par @TITOUNE le 26/11/2020 14:47

kitaboutet..si la Région Zélus lavait travaillé pou Tramtrain, nou té pas la...
bonna lé corrompu, mafia locale
ki i ca prendre téléférik la! band Cagnard comme néna un pkaet ek un tas Sin dni

7.Posté par Zip le 26/11/2020 14:50

Quelqu’un peut expliquer qui sont ils? Ce n’est pas croire et oser ça, ou est alek? Croire et oser sans alek c’est comme un rougail sans tomate, un civet sans vin, ou es il?

8.Posté par Marc le 26/11/2020 15:00

Je ne comprends pas leur position: ils souhaitent que le Run Rail soit abandonné pour financer le TAO pour étendre celui-ci jusqu'au Port? Ca semble compliqué: les porteurs du TAO n'ont pas compétence pour un projet allant jusqu'au Port. En plus pas les mêmes acteurs, pas les mêmes financements, ça semble complexe voir impossible en droit.

Pour l'alimentation énergétique du projet, ce n'est pas une compétence de la CINOR, plutôt un sujet régional.

9.Posté par Aie aie le 26/11/2020 15:29

D accorf avec zot ..mais de la municipalite annette y etonne pas moin..aquanor un gouffre financier... combien emploi cree le telepherique sera pareil..50 millions combien emploi y cree vraiment...a par que met l argent dans poche gros societe....la reunion de demain me sauver avec band ma

10.Posté par Bagatelle le 26/11/2020 15:53

Et vous croyez que la maire de ste Suzanne pense a sa commune
Au lieu de critiquer les autres donner vous la main avec le opposition avant de voir grand et rien

11.Posté par Rive Sud le 26/11/2020 15:53

"L’électricité produite n’est pas produite à La Réunion", tiens donc... EDF, Albioma et le Sidelec seront ravis d'apprendre que La Réunion voit son électricité produite ailleurs.

Les 147 000 dionysiens seront aussi contents d'apprendre que pour "Croire et Oser" il faut avant tout engager du pognon pour les 23 000 Sainte-Suzannois et 33 000 Sainte-Mariens.

"Croire et Oser" dire des sottises c'est bien, "Savoir et Maitriser" son sujet c'est mieux.

12.Posté par mister Magoo le 26/11/2020 16:06

La raison d'un tel projet ?
Mais l'enveloppe reçue par ceux qui ont décidaient ce zaffaire voyons !
ça marche comme ça : il suffit de dépenser. Que ce soit utile est accessoire



13.Posté par MARDE le 26/11/2020 16:45

moins aussi c pour du tape à l’œil ce téléphérique n'est-ce pas? car à bien observer la cabine passera je dirais même très bas par rapport aux habitations hein! gare aux nuisances sonores et aux ombres à chaque passage mi pose à moins la question d'enlaidissement de ce circuit et y aurait quoi comme vue paysager pour motiver un déplacement et arrivée au terminus nu prend le train 11....

14.Posté par GROSTUONE le 26/11/2020 17:30

kan ou pense lancien président Cinor, té construit Kaze sans permis!

15.Posté par Gregory du nord le 26/11/2020 17:34

C'est clair ! Sans le tram train ce projet n'a aucun sens si ce n'est qu'à se venter auprès des autres villes voire des autres DOM. A moins que le Chaudron n'étoffe son maillage, ce projet (pour lequel il ne faut pas avoir de vertige) est déjà un échec annoncé.

Je plains de tout coeur les riverains qui vont se sentir épiés, qui vont devoir supporter cette infrastructure dans leur champ de vision, et le bruit régulier à chaque passage des cabines.

La société qui se charge de ce projet est la même qui a opéré à Brest où il y a eu quelques pannes (wikipédia).

16.Posté par Le Fou du Roi le 26/11/2020 18:10

"Croire et oser" montre sa peur de l'avenir. Trop drôle.

Deux personnes contre un projet, sans proposition d'avenir. A oublier ou a revoir la com.

17.Posté par wtf le 26/11/2020 18:52

Ils ont pas tort sur les questions, mais vu que c'est faisable....why not. Si on ne fait que de l'utilitarisme primaire, on ne fait plus grand chose d'ambitieux. L'intérêt de ce programme va au delà de ces questions, il servira à d'autres et inscrit une dynamique globale de changement sur le log terme. En ce sens il a son sens....à venir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes