MENU ZINFOS
Société

Vidéo - Le Maïdo s'embrase: Feu maîtrisé, pas de 2e Dash


Le Préfet de La Réunion détaille la stratégie de lutte contre l'incendie qui ravage actuellement le Maïdo. Il annonce que le feu est maîtrisé mais que La Réunion n'aura pas de 2e Dash.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 9 Novembre 2020 à 12:05 | Lu 5650 fois

Plus de 200 hectares de végétation sont partis en fumée au Maïdo depuis ce week-end. Le Dash-8, de nombreux hélicoptères, camions et pompiers sont mobilisés pour maîtriser les flammes attisées par le vent. La situation est décrite comme "critique" par les autorités.

C'est dans ce contexte qu'une réunion de la cellule opérationnelle de préfecture s'est tenue ce lundi après-midi à Saint-Denis. Jacques Billant a réuni les représentants du Conseil départemental, du SDIS, de la gendarmerie nationale, de la police nationale, de l'Office national des forêts (ONF), du Parc national, de la Direction de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt (DAAF), de la Direction de l'environnement de l'aménagement et du logement (DEAL), de l'Agence régionale de santé (ARS), du Rectorat, de la mairie de Saint-Paul et de la mairie de La Possession.

Le feu est maîtrisé

Le Préfet expliquait déjà ce matin qu'un changement de stratégie devait être opérée car la nature du brasier. Après avoir utilisé tout le stock de retardant disponible à La Réunion, le Dash-8 est maintenant utilisé pour "noyer" l'incendie.

Jacques Billant a annoncé cet après-midi que "le feu est maîtrisé". Des zones de pare-feu sont mises en place en lisière Nord et Sud de l'incendie. 150 pompiers seront mobilisés dès ce mardi sur le terrain.

Les flammes ont commencé à attaquer les pentes mafataises, ont détruit le Belvédère, menacent de nombreuses espèces endémiques en se rapprochant notamment des nids de pétrels et d'un sanctuaire les lézards verts.

Un 2e Dash réclamé, mais qui ne viendra pas

Jacques Billant a expliqué avoir réclamé au ministre de l'intérieur un deuxième avion bombardier d'eau afin de maîtriser l'incident. Si la demande est acceptée, il faudrait 72 heures pour voir l'aéronef arriver sur le sol réunionnais.

Le Préfet a aussi fait appel à l'Etat afin de reconstituer le stock de retardant dans le but de lutter contre de prochains feux.

Mais le plus haut représentant de l'Etat a précisé cet après-midi que les Dashs sont engagés en métropole pour le transport de patients Covid+ : "Il n'y aura pas de venue d'un nouveau Dash à court terme."

Une enquête judiciaire ouverte

Lors de sa visite de terrain réalisée ce matin au Maïdo, le préfet de La Réunion a notamment affirmé que le Procureur de la République lui avait confirmé l'ouverture d'une information judiciaire afin de déterminer les causes de l'incendie.

Gaëtan Dumuids sur place

 


Les pompiers plutôt optimistes

Le Contrôleur général du SDIS 974, Hervé Berthouin, déclare : "Il n'y a pas eu de dégradation entre ce matin et cet après-midi. Nous arrivons à contrôler l'incendie. Si les conditions restent bonnes, nous allons porter l'estocade demain !"

Il précise: "Nous allons travailler sur les lisières pour qu'il n'y ait plus de points chauds. Il y a de toute façon une reprise du feu mais l'objectif c'est qu'il y en ait le moins possible !"

Une punition sévère s'il y a un coupable

Le président du Département, Cyrille Melchior, était lui aussi présent, et a une nouvelle fois assuré qu'il souhaitait voir l'enquête ouverte déterminer s'il y a un responsable : "Il faut qu'il soit sévèrement puni, parce qu'on ne peut pas faire du mal comme ça à La Réunion."





1.Posté par tipic le 09/11/2020 17:35

Une enquête de police pour découvrir si il y a un incendiaire et le punir oui ! Détourner l'attention de l'opinion publique ne suffit pas. L'enquête doit être doublée d'un volet administratif afin de savoir si les pompiers ont réagi promptement et dans les délais impartis, car au SDIS 974, il existe une belle organisation ''feux de forets'' qui coute de l'argent aux contribuables, en vacations pour les sapeurs pompiers volontaires et en heures supplémentaires pour les professionnels en plus de leur salaire.

2.Posté par Veridik le 09/11/2020 18:27

Pas de 2ème dash a cause du transport pour covid?
Puree mais jusqua quel point ces élus pensent que nous sommes débiles

3.Posté par paulux le 10/11/2020 11:37

On peut aménager un bombardier d'eau en transport sanitaire de patients ???? Ah on les mets dans les réservoirs??? bizarre comme explication

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes