MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Le Département lance la seconde mouture du PST: 100 millions d'euros déployés sur les trois prochaines années


Les élus départementaux étaient réunis ce mercredi au sein de l'hémicycle du Palais de la Source à l'occasion de la séance plénière de la collectivité. Et pour l'une de ses dernières interventions en tant que président du conseil départemental avant les futures élections qui doivent se tenir en juin, Cyrille Melchior a présenté plusieurs dossiers majeurs concernant l'action de sa collectivité. Cette dernière remet sur la table son fameux Pacte de transition de solidarité, légèrement élargi. En effet, 100 millions d'euros vont être débloqués sur les trois prochaines années pour l'accompagnement les communes de l'île.

Par SI - Publié le Mercredi 24 Mars 2021 à 15:59 | Lu 1441 fois

Plan départemental de transition écologique et solidaire

Les élus départementaux ont validé lors de cette séance le Plan départemental de transition écologique et solidaire (PDTES). Ce dernier regroupe non seulement les actions initiées en matière de préservation de l'environnement et du développement durable mais également les chantiers à engager et mesures à mettre en oeuvre pour apporter des réponses face à l'urgence climatique.

Ce PDTES est structuré autour de quatre grands axes: l'éco-exemplarité  ("Département Zéro Déchet", achats publics "vert et solidaire", vers une collectivité à énergie électrique positive) ; la conversion des politiques publiques du Département (protéger, valoriser et reconquérir la biodiversité réunionnaise, consommation de produits locaux et bio, mise en avant de l'économie circulaire, agriculture diversifiée visant l'autonomie alimentaire, etc...) et la solidarité écologique. Dernier axe de ce PDTES, la réussite du Plan en lui-même via l'organisation d'une gouvernance "moderne et transparente capable de tenir compte de la complexité et des incertitudes pesant sur un monde qui change".

Plan bio départemental

Sur le volet agricole, le conseil départemental souhaite l'accélération la mise en oeuvre d'un certain nombre d'actions du projet Agripéi 2030 dans le cadre du Plan départemental de relance économique et social (PDRES), co-construit avec différents partenaires dont la Chambre d'agriculture, voté lors de la plénière du 15 juillet dernier. Pour rappel, le projet Agripéi 2030 a pour principal objectif d'engager 400 exploitations dans une démarche bio d'ici 2030, soit une augmentation de 116% ce qui représente 1.500 hectares supplémentaires.

De ce fait, ce ne sont pas moins de 10,5 millions d'euros qui seront consacrés à la mise en oeuvre d'actions de court terme, et 32,5 millions d'euros sur la période 2020-2025 pour des actions de moyen terme. Sur ces 32,5 millions d'euros, ce montant intègre une enveloppe de 5 millions d'euros consacrée à la mise en oeuvre du plan Bio Départemental sur la période 2020-2025.
Quatre axes stratégiques ont été ont été identifiés par la collectivité: rendre le foncier plus disponible pour l'agriculture biologique, soutenir et développer la production en agriculture biologique, promouvoir la production en agriculture biologique et enfin, expérimenter de nouveaux modes de production et développer de nouveaux marchés.

"Nous avons une vingtaine d'actions prioritaires déclinées sur les cinq prochaines années pour aider les agriculteurs à passer d'une agriculture conventionnelle à une agriculture biologique", indique le vice-président de la collectivité en charge des affaires agricoles, Serge Hoareau. "Notre volonté est de ne pas céder aux chants des sirènes mais marquer cette évolution significative pour le monde agricole réunionnais. Le but est de passer de 350 à 750 agriculteurs labellisés bio sur cette période", insiste-t-il.
 

Pacte de solidarité territoriale

Place à la nouvelle mouture du Plan de solidarité territoriale (PST). Lancé en 2018 par le Département pour soutenir financièrement les communes et élargir son action de proximité en direction des publics en difficulté, le dispositif est reconduit sur les trois prochaines années, allant de 2021 à 2023. 100 millions d'euros vont être mis sur la table par la collectivité départementale, répartis autour de trois volets. Le premier, un volet investissement "socle commun" sur la période de trois ans (25 millions d'euros/an), un volet investissement "projets structurants" soit 10 millions d'euros qui permettra de financer les projets d'ampleur portés par les territoires et enfin un volet fonctionnement "social" soit 15 millions d'euros sur la période.

Sur le volet investissement, les projets éligibles concerneront les projets en maîtrise d'ouvrage communale. Deux thèmes, sans caractère obligatoire, ont ainsi été retenus par le Département pour : la transition écologique et solidaire (le PST 2 pourra donc compléter les diverses sources de financement dans le domaine) sans oublier la construction et les travaux pour les services à la population dans le champ des politiques publiques du Département, pour favoriser la création de points d'accès aux droits, l'accueil pour les enfants et personnes vulnérables et les travaux de voirie à proximité des équipements départementaux ou toute autre action qui entre dans le champ de cette priorité.

"Ce plan nous permet d'accompagner les communes en terme d'aménagement au quotidien mais aussi de pouvoir mutualiser l'accompagnement social des familles, à travers l'insertion des jeunes en difficulté, à travers l'amélioration de l'habitat ou encore dans la lutte contre l'illettrisme", explique Cyrille Melchior.

 





1.Posté par martin lane le 24/03/2021 17:40

C'est la valse des millions. Mais d'où sortent ces millier de million ?

2.Posté par Citoyen lambda le 24/03/2021 18:07

Oublie pas donne la prime covid à ceux qui ont été sur le terrain

3.Posté par Koklespes le 24/03/2021 18:12

Ha ha ha ha ...à celui qui va donner le plus entre didi et lui ! C est pathetique

4.Posté par RUMI le 24/03/2021 19:12

pfff du vent! oust dehors!

5.Posté par Kapor le 24/03/2021 19:13

A post 2 nou atend' toujours la prime COVID et le télétravail obligatoire?

6.Posté par polo974 le 24/03/2021 20:17

À croire que les millions pleuvent comme vache qui pisse avant les élections...

Ils croient vraiment qu'on est dupes?

7.Posté par stjosephois le 25/03/2021 00:03

on ne voit pas les réalisations sur le terrain dans certains quartiers est souvent délaissés manque d infrastructures tel que le déploiement de la fibre optique qui.n est pas encore propose a toute la populationalors que le démantèlement de l ADSL a commencé dans l Hexagone nos élus sont a la traîne a l approche des élections on nous promet tout qu'elle bande d enfoirés je me déplacerai plus pour ces gens là car ils n ont plus mon adhésion .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes