MENU ZINFOS
Social

Vidéo - Le Département "au rendez-vous" en 2023 malgré l'impact des crises sur son budget


Fin d'année rime souvent pour les collectivités avec présentation de leurs orientations budgétaires pour l'année suivante. Après la Région fin octobre, c'était au tour du Département de présenter les grands axes de la politique qu'il compte mener pour 2023.

Par SI - Publié le Mercredi 9 Novembre 2022 à 17:43

Pour son président, Cyrille Melchior, la priorité des priorités du Département sera toujours articulée autour de l'action sociale et ce, malgré l'obligation pour sa collectivité d'appliquer l'augmentation du point d'indice pour tous les agents pour faire face à l'inflation. Combinée à l'augmentation du prix des matières premières, la hausse estimée pour le Département s'élève à plus de 25 millions d'euros pour l'année à venir explique le locataire du Palais de la Source. Ce dernier assure néanmoins que le Département sera au rendez-vous dans les domaines qui lui sont chers, avec un retour dans le champ de l'aménagement, le tout "sans augmentation d'impôts".


Vice-président du Département en charge de l'action sociale, Jean-Marie Virapoullé a détaillé de son côté les différentes mesures mises en place à compter de l'an prochain. À commencer par la Caravane d'accès aux droits, lancée en juin 2022 et qui a déjà parcouru près de 77 quartiers de l'île. Afin d'amplifier la proximité avec les publics en grande difficulté résidant dans les écarts, le Département lancera dès 2023 trois nouvelles Caravanes. Ces dernières seront assistées de "Dalons de quartier" qui aiguilleront la population sur leurs droits, "toujours dans une démarche d'aller vers", indique l'élu saint-andréen.

L'autre grande annonce faite par le Département ce mercredi concerne la l'aide alimentaire d'urgence. "Un comité de pilotage de l'urgence alimentaire" verra le jour en 2023. Le but : mettre en commun les moyens des différents partenaires (ARS Etat, Département, Région, les mairies et leurs CCAS) pour faire face aux hausses de prix dans l'alimentaire en particulier. "L'aide alimentaire d'urgence, les colis alimentaires, les épiceries solidaires... Tout ça explose d'une année sur l'autre : + 10% chaque année et cela ne va pas s'améliorer avec toutes les difficultés sociales que l'on connaît", explique Jean-Marie Virapoullé.
 


Chef de file de la compétence agricole, le Département veut poursuivre les efforts engagés ces deux dernières années dans l'agriculture réunionnaise. Le budget alloué à ce secteur a plus que doublé en 2 ans, passant de 19 millions d'euros en 2020 à plus de 40 millions d'euros, "soit autant dans le domaine que la Région PACA qui compte 13 fois plus de surfaces agricoles", révèle Serge Hoareau, vice-président en charge des affaires agricoles. "En 2023 notre collectivité sera encore au rendez-vous pour accompagner nos agriculteurs. D'abord, dans le domaine de la préservation agricole avec la valorisation de près de 300 hectares de terres en friche", indique le M. Agriculture du Département. Serge Hoareau a par ailleurs annoncé le lancement d’un nouveau label "100% Réunion" qui contrairement au label "Nou la fé", ne sera apposé que sur des produits alimentaires totalement produits et transformés à La Réunion.


Si les débats autour de ces orientations budgétaires se sont déroulés comme à l'accoutumée dans le plus grand consensus, les élus de Saint-Denis ont tout de même émis quelques remarques sur la présentation faite par la majorité. S'ils se retrouvent sur "certains objectifs", le compte "n'y est pas" déplore tout de même Monique Orphé, qui demande au Département de faire plus en matière de proximité et d'accompagnement des plus précaires. "Quand on a aujourd'hui plus de 120.000 personnes qui sont en situation d'extrême pauvreté, quand on a 337.000 personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, je pense qu'il faut un plan d'action ambitieux. On affiche des résultats globaux sans rentrer dans les détails et ça c'est une insatisfaction que nous avons au sein de notre minorité constructive", regrette l'élue dionysienne.





1.Posté par Zorey kapab koz kreol le 10/11/2022 04:24

Il est grand temps de créer une assemblée unique pour prendre toutes les décisions.
Une région avec un seul département c’est un non sens absolu.
Combien de millions d’euro gaspillé pour le fonctionnement du département ?
Ziskakan nous allons payer cette gabegie financière dont le seul but est de faire vivre un paquet d’élus et des fonctionnaires copains d’élus ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes