Faits-divers

[Vidéo]"La nuit la police y bouge pas" : UNSA Police pointe des manquements dans le dispositif de sécurité communal

Vendredi 6 Avril 2018 - 16:32

Jean-Pierre Lauret, secrétaire régional UNSA Police, réagit aux propos tenus par Gilbert Annette, maire de St-Denis le 4 avril dernier.   Le syndicaliste pointe "un manque d'informations" et "des effectifs insuffisants dans le dispositif de sécurité communal qui ont créé des problèmes d'ordre public" lors de la soirée "Jeunesse en lèr"

PB
Lu 1361 fois



1.Posté par tortue le 06/04/2018 21:28

Si zilbert lé vraiment inquiet au sujet de la sécurité publique lu met sa police municipale en action sur les manifestations que la Mairie de St Denis "y met en l'air"......."Arrete cosé" Mr.Le Maire fait bouge out Police Municipale ou aussi lé Officier de Police judiciaire, Agent de l Etat, et responsable du bon ordre, de la tranquillité publique etc....etc..tortue y voit pas sa queue

2.Posté par GIRONDIN le 07/04/2018 08:24

La police, la police ?

Celle là ? Celle qui maintient la paix ou les PV ?

ET SINON

13/08/2017
Chaudron: Les jeunes attaquent un magasin de GSM, le gérant utilise des gaz lacrymogènes
Le 13/08/2017 | Par Zinfos974 | Lu 47283

Le calme semble être revenu ce soir au Chaudron après une émeute qui a débuté en fin d’après-midi. Mais un peu avant 19h30, environ 200 jeunes ont attaqué le magasin Allo.com, spécialisé dans la téléphonie et situé avenue Leconte de Lisle, à côté de la pizzeria "Mr Pizza".

Ils ont attaqué les rideaux métalliques de la vitrine à coups de barre de fer, ont brisé les vitres et sont rentrés dans le magasin pour se servir en téléphones dernier cri.

Sur les 200, tous n'ont pas pu rentrer et attendaient à l'extérieur que leurs camarades sortent pour entrer à leur tour choisir leur modèle préféré.

Comme on le voit sur notre vidéo, c'est alors que le gérant du magasin est arrivé en voiture, ce qui a provoqué la fuite des pillards.

Selon certains témoignages, le gérant aurait utilisé une bombe lacrymogène pour mettre en fuite les jeunes.

Sur une de nos photos, on voit le gérant, debout devant les grilles, protégeant son magasin.

Il affirme avoir appelé les forces de l'ordre, qui ne sont pas intervenues. Pourtant, le commissariat du Chaudron est situé à environ 500m des lieux de l'attaque et une vingtaine de policiers stationnaient dans la cour, manifestement dépassés par les événements.

Plus tôt dans l'après-midi, ils avaient été pris à partie par les émeutiers et, devant l'avalanche de galets et la détermination des jeunes, ils avaient dû battre en retraite jusqu'au commissariat du Chaudron et laisser le Chaudron aux jeunes. On disait qu'ils attendaient des renforts, qui ne sont manifestement jamais arrivés.

Pierrot Dupuy, Pierre Marchal et Rajeev Floricourt sur place

3.Posté par KUNTA KINTé le 07/04/2018 09:23

Aucun intérêt la réaction de UNSA Police

Si haut que l’on soit placé , on n’est jamais assis que sur son cul . Michel de Montaigne .

4.Posté par noe le 07/04/2018 09:35

Le maire a raison ! Il est aussi vrai que ce sont les incivilités chroniques (musiques fortes , cris , coups , disputes ... dans les immeubles ; violences conjugales verbales , jurons ...) qui pourrissent la vie des gens ... et ils demandent souvent des interventions policières pour régler ces problèmes ! Les policiers en manque d'effectifs ne peuvent pas intervenir à chaque appel de détresse ... ils font le tri des vraies urgences comme meurtres , viols , émeutes ... lorsque le sang gicle !

5.Posté par non le 07/04/2018 10:23

non la police n'est pas en manque d'effectifs ,c'est qu'ils ne font pas leurs boulots ,4 policcires dans une voiture i batt' carrés.ET en plus i lis journal dans zote bureau,gilbert ANNETTE A RAISON DE DIRE QU' IIL FAUT QUI A DU SANG POUR LEURS INTERVENTIONS, Depuis la nuit des temps dans le monde les gens,prononcent cette prhase, ce n'est pas mr le maire de st denis qui a inventé ça.....

6.Posté par syn pol le 07/04/2018 10:28

La guerre des polices ...

"KUNTA KINTé" ... et des syndicats !

7.Posté par Beber974 le 07/04/2018 13:02 (depuis mobile)

L intervention des Maires de st Paul et de st Denis me font pitié. Ils devraient tourner sept fois leur langue ds leur bouche avant de parler. L instruction et l intelligence sont deux choses différentes....

8.Posté par Remarque le 07/04/2018 15:16 (depuis mobile)

Si la police bougeait cela se saurait.
Les élus voleurs tricheurs ont encore de beaux jours devant eux.
Exemple : villa de plus de 500 000 euros et obtenu par une sénatrice à 130 000 euros. Voilà notre République.

9.Posté par exact le 07/04/2018 19:17

@4
parfaitement exact
mais faut rappeler aussi le pouvoir de police des maires qui ne font pas leur boulot!!!!!!!
responsabilité donc partagée

10.Posté par babar run le 07/04/2018 21:51

le problème de la police a sindni...............c'est qu'elle ne fait que constater les délits.......ps les empêcher........

elle est plus prompte a intervenir sur un constat d'accident que de secourir les citoyens..........................

elle sert a rien et coute très cher..............

11.Posté par merlin le 11/04/2018 16:01

c 'est le maire qui dit , la parole du maire c 'est aussi celui de toutes les citoyens de sien denis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 08:17 Un agresseur sexuel confondu grâce à son jumeau