MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - "L'héritage du Sydne" pousse la Cirest à instaurer de nouvelles taxes


Après après la Civis, le TCO, la Casud et la Cinor, au tour de la Cirest de prendre le wagon de la Gemapi (gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations). L'intercomunalité de l'Est assure avoir du mettre en place cette taxe en raison de l'impact du marché conclu en 2017 par le SYDNE avec Suez dans le très controversé marché MN48.

Par SI - Publié le Dimanche 25 Septembre 2022 à 10:26

La Cirest ne pourra pas échapper à la nécessité d'augmenter ses taux de fiscalité

Ce conseil a débuté par le remplacement de Michel Vergoz par son premier adjoint à Sainte-Rose Dominique Panambalom à la première vice-présidence de l'intercommunalité. Pour rappel, le maire de Sainte-Rose avait annoncé sa démission d'élu communautaire de la Cirest le 15 septembre dernier, entraînant de facto son départ de la présidence du SYDNE. Un coup de tonnerre qui rebat les cartes d'un duel déjà électrique entre la Cinor et la Cirest pour la gestion du syndicat mixte.

Premier adjoint de Michel Vergoz à Ste-Rose, Dominique Panamballom est également le principal du collège de Montgaillard.
Premier adjoint de Michel Vergoz à Ste-Rose, Dominique Panamballom est également le principal du collège de Montgaillard.
Son successeur au sein de l'intercommunalité, Dominique Ponambalon, a rendu un vibrant hommage à l'édile sainte-rosien assurant être "dans la continuité" de ce dernier. "L'homme n'est pas le même mais depuis l'âge de 16 ans il est venu me chercher et depuis on ne s'est plus quitté. C'est mon mentor politique. Il continuera son investissement à Sainte-Rose (...) C'est avec détermination et responsabilité que je viens à vos côtés", a déclaré ému le nouveau n°2 de la Cirest.
 
Michel Vergoz démissionne de la Cirest et quitte la présidence du Sydne

Avec le départ acté de Michel Vergoz de la communauté d'agglomération, "c'est une page qui se tourne au sein de notre collectivité" déclare pour sa part Patrice Selly. Le président de la Cirest a rappelé que le maire de Sainte-Rose était présent lors du premier conseil communautaire de l'EPCI en 1998. "Je tiens à saluer le courage de Michel qui est un des rares responsables politiques de l'île à avoir mis en oeuvre ce renouvellement de la classe politique", salue-t-il.


Autre moment fort de ce conseil communautaire : l'instauration de nouvelles taxes pour les administrés à compter de 2023. La Cirest fera face cette année à une hausse de ses charges de plus de 10% soit plus de 6 millions d'euros, en raison notamment de "l'héritage du Sydne" explique Patrice Selly. "Ce marché, signé par la gouvernance du Sydne de l'époque, a fait l'objet cette année d'une résiliation judiciaire par la cour administrative de Bordeaux. Néanmoins, ce marché ne sera résilié qu'en 2026 mais d'ores et déjà il impacte de manière très grave et très lourde les finances de notre collectivité" explique le président de la Cirest pour justifier la mise en place de la taxe Gemapi.
 
Virapoullé et Maillot s'écharpent autour d'un contrat de 250 millions d'euros

Cette taxe permettra notamment à l'EPCI de pérenniser le plan de gestion de la Mare à Poule d'eau, de la Rivière du Mât (une étude est actuellement en cours pour près de 900 000 euros), le radier de l'îlet Coco ou encore l'endiguement de la digue de la Rivière des Roches.

Outre l'instauration de cette taxe, la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) sera également officiellement mise en place avec un taux de taxation de 2%. De son côté, la taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM) sera désormais accompagnée d'un coefficient multiplicateur de 1,05 à compter de janvier prochain. La Cirest précise que les établissements dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 460 000 euros seront exonérés de la TASCOM.

"Face à la réalité des chiffres, nous ne devons pas subir avec fatalisme et pessimisme, nous sommes capables de pragmatisme", poursuit Patrice Selly. Si ces mesures ont été adoptées à la majorité par les élus communautaires, ces derniers ont tout de même fait part de certaines réserves. À commencer par Daniel Gonthier, qui a rappelé que l'ancienne mandature avait repoussé la mise en place de la Gemapi. "Sur le fond, on a l'impression que nous sommes des béni oui-oui. Nous sommes acculés sur la Gemapi", regrette l'ancien maire de Bras-Panon, suivi par les élus communautaire de la majorité de Saint-André, qui se sont abstenus sur le vote de la TFPB et de la TASCOM. Jean-Marc Péquin demande à l'interco de "jouer sur la dynamique économique pour augmenter nos recettes sans toucher à la base".

Jean-Marie Virapoullé, voit lui dans l'instauration de ces nouvelles taxe, "un tournant dans l'histoire de la Cirest". "C'est une véritable douche froide à laquelle je m'attendais ayant suivi l'actualité au cours de la précédente mandature sur cette affaire du marché du SYDNE. Je rappelle aussi que le président de la Cirest de l'époque (NDLR : Jean-Paul Virapoullé) et l'ensemble de sa majorité n'avaient jamais cautionné cette faute politique grave, pêché originel qui consiste à attribuer un marché sans mise en concurrence de 243 millions d'euros. On aurait du donner un coup de pied dans la fourmilière et mettre l'Etat devant ses responsabilités", explique le chef de file des élus de l'opposition saint-andréenne.

Pour rappel, après une lutte judiciaire acharnée menée par la Cirest, la cour administrative de Bordeaux est allée dans le sens du tribunal administratif de Saint-Denis qui avait décidé de résilier le contrat attribué à la multinationale Suez (le marché des déchets étant attribué à sa filiale Inovest) mais cette annulation est à effet différé. Elle n'entrera en vigueur qu'en 2026.
 
Sydne : Jean-Paul VBirapoullé a gagné, Gérald Maillot n'a pas perdu

"Aujourd'hui nous prenons des décisions graves qui nous retombent dessus en raison de cette affaire du Sydne. Nous n'avons pas fauté mais nous avons été aussi désignés par la population pour prendre des décisions", regrette le maire de Bras-Panon, Jeannick Atchapa, et ce même si ces mesures sont impopulaires.

S'il dit "partager" l'inquiétude d'une bonne partie de ses élus, Patrice Selly leur demande malgré tout de "faire preuve de responsabilité". "Faire preuve de responsabilité ce n'est pas voter ou s'abstenir, c'est d'être solidaire à l'égard de décisions difficiles. La solidarité doit fonctionner dans les deux sens", lance-t-il, non sans une pique envoyée aux élus de Saint-André, prenant l'exemple du TCSP de la ville. "Lors d'une commission d'appel d'offre, je me souviens que notre collectivité avait financé des infrastructures qui n'étaient pas prévues à la base. Nous avions malgré tout validé l'ensemble des travaux par solidarité. Aujourd'hui, vous venez nous dire que vous ne soutenez pas cette décision mais demain vous allez revenir et demander autre chose. J'ai du mal avec ça", conclut-il.




1.Posté par NOM... le 25/09/2022 10:45

Et le tout à l'égout dans le quartier de Beaulieu à Saint Benoît c'est pour les calendes grecques ?

2.Posté par Skop le 25/09/2022 10:46

Si l'instauration de la gemapi est justifiée par les dépenses liées au sydne, c'est une décision injustifiée et il faut l'attaquer parce que les recettes de la gemapi doivent être inscrites dans un budget annexe destiné à la préservation des milieux aquatiques reconnus d'intérêt communautaire et surtout à la prévention des inondations mais pas à apporter des recettes supplémentaires pour combler le budget primitif de la collectivité.

3.Posté par Sébastien le 25/09/2022 11:12

Encore des taxes fictive pour la vie chère et remplir les poches de ces politique en costard alors qu’ils sont nés avec une savate doigt pied , ces petits aristocrate qui pense qu’à leur gueule , taxe inondation , dans le sud je ne vois pas où est cet argent vue les inondations qu’il y a eu l’année dernière aucun travaux ???? Et attendons le prochain gros coup de pluie et on verra où va cet argent , bientôt taxe cyclone après taxe sécheresse après taxe trop de vent , à quand la taxe pour parler peut être taxe marché pied nu pdt ce tps notre jeunesse devient désœuvré !!! Quel honte honte au assassin en costard de la Réunion

4.Posté par administré désabusé le 25/09/2022 12:47

Le cumul des fonctions est toujours d'actualité et la parade semble avoir été trouvée quant à l'interdiction des élus au cumul des mandats. Mais bon, ils pourraient faire valoir qu'ils travaillent pour la gloire et pour l'amour de la Réunion (tout en entretenant leur réseau). Une bonne façon pour ces personnes concernées de ne pas subir inflation et taxes supplémentaires.

Aussi, comment peut-on souffrir de sécheresse à la Réunion mais aussi en métropole, quand il se produit plusieurs épisodes pluvieux dans la même année ?

5.Posté par té bana le 25/09/2022 13:06

Il faut attaquer ceux qui ont fait ce marché qui va coûter la peau des fesses aux habitants de la Cirest! Que ceux qui étaient en place à cette époque soient attaqués en justice! Cette taxe va aussi apparaître à Saint Denis donc ce sont les habitants de la CINOR et de la CIREST qui vont payer la connerie des élus de l'époque. Je dis NON: c'est injuste avec l'inflation!

https://www.zinfos974.com/SYDNE-Rien-ne-garantit-que-dans-sept-ans-nous-aurons-le-meme-prix_a146022.html

https://www.zinfos974.com/SYDNE-Jean-Paul-Virapoulle-a-gagne-Gerald-Maillot-n-a-pas-perdu_a145880.html

6.Posté par didier le 25/09/2022 13:37

Je propose une taxe sur l'air.

Chaque humain doit payer le droit de respirer parce que chaque personne aussi rejette le dioxyde de carbone, une taxe en fonction de sa corpulence (taille des poumons) et de sa grande gueule (débit de l'air)

Les agriculteurs doivent aussi payer pour les vaches qui pètent (émission de gaz, ...)

7.Posté par Citoyen le 25/09/2022 13:45

Encore des taxes et des augmentations, alors que le Président Macron annonce que le temps de l'insouciance est revolu !
Apparemment par pour tout le peuple... Après avoir augmenté son salaire de maire à la mairie de Saint Benoît voilà que M. SILLY augmente les TAXES de la CIREST pour tous les habitants de l'est de la Réunion !!
Il faut croire que ce Monsieur Selly n'aura pas de difficultés à s'acquitter de TAXES majorées !!!

8.Posté par Bof le 25/09/2022 15:34

Bande de chargeurs de lo🤧🤮🤮

9.Posté par lol le 25/09/2022 16:59

Si tout le monde payait les impôts, il n'y aurait ni nouvelle taxe, ni augmentation. A quand une plainte pour inégalité qui va à l'encontre de la devise même de la République française?

10.Posté par Gemapi nana encore le 25/09/2022 19:50

Bravo les gars

Gemapi

TAXE GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DE PRÉVENTION DES INONDATIONS
Champ d'application (article 1530 bis du Code général des impôts)
Communes
Les communes qui exercent la compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations peuvent, par une délibération, instituer et percevoir une taxe en vue de financer la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations.





SYDNE

NOS COMPÉTENCES
Le SYDNE, Syndicat intercommunal de traitement des déchets du Nord et de l’Est de la Réunion, fournit un service public à la population du territoire en matière de traitement de déchets.

En effet, la CINOR et la CIREST ont transféré au SYDNE, en janvier 2015, la compétence « traitement des déchets ménagers et assimilés » qui comprend :

Le tri,
La valorisation matière des déchets recyclables,
La valorisation organique,
La valorisation énergétique,
L’élimination par enfouissement.
Par ailleurs, la CINOR et La CIREST conservent la compétence « collecte des déchets ménagers et assimilés ». Dans la pratique, chaque collectivité membre continue de s’occuper des différentes collectes et de la gestion des déchèteries ainsi que du transit, et confie les déchets collectés au SYDNE, en vue de leur traitement.

Le SYDNE traite les déchets recyclables issus des collectes sélectives, les ordures ménagères résiduelles, les encombrants, les déchets verts, les déchets des déchèteries. La grande majorité de ces déchets provient des particuliers, et dans une moindre mesure des activités professionnelles.

Il assure l’organisation et pilote la mise en œuvre d’une nouvelle politique de valorisation des déchets ménagers et assimilés collectés sur l’ensemble de son territoire, à travers la réalisation de nouveaux équipements performants et respectueux de l’environnement.

11.Posté par té bana le 25/09/2022 21:23

A Sébastien
Les assassins de la Réunion, ce sont ceux qui ont précédé les actuels élus et qui ont appauvri l'Est en remplissant leur poche!

12.Posté par jyves le 25/09/2022 22:35

Sur un autre article, un zoreil affirmait que le Réunionnais est solidaire. Vu les posts, on peut lui gentiment dire : Alé bat karé, don !

13.Posté par Népomicenne hoareau le 25/09/2022 23:03

Une taxe sur le siave?

14.Posté par Sébastien le 26/09/2022 00:05

A Te Bana 11

Tu as raison ce qui sont là sont là descendance qui mntnt accélère le processus d’ esclavagisme financier de la population
, avant la gâteau était petit avec l’Europe et toutes ces orientations le gâteau subvention européenne est plus gros , et ils ont de super administratif formater extérieur , à bon entendeur !
Ou va t on ????
BOF super c’est exactement ça , il nous inonde ces chargeur de lo

15.Posté par valeo le 26/09/2022 06:09

Nouvelles taxes? Mauvaise gestion,
Mauvaise gestion? Incompétences,
Incompétences? Pistonnage,
Pistonnage? Mauvais votes,
Mauvais votes? Electeurs couillons,
Electeurs couillons? Oui.

16.Posté par té bana le 26/09/2022 06:43

A Citoyen
Heureusement que la mauvaise foi ne tue pas en sachant que vous faites peut-être partie de ceux qui étaient présents avant et qui ont ruiné la commune...
Selly a hérité d'un système pourri et il s'en sort quand même! Il finira par redresser les finances. Certains se sont amusés à faire des procédures de marchés publics hasardeuses : cf arrêt Régal des îles (Saint Benoît) et le présent marché de Sydne! Des incompétents qui ont joué aux apprentis sorciers et ont ruiné les collectivités...

17.Posté par Cloclo⁶ le 26/09/2022 06:47

Principal de collège, 1et adjoint, 1er vice président de la Cirest..
Un nouveau cumulard dans ce monde d'élus véreux. Comment voulez vous que ces personnes puissent mener une action convenablement. D'ailleurs quelles sont ses actions à Ste Rose. ??

18.Posté par Lesotho le 26/09/2022 06:55

baissé le salaire de ses planqués, et vous trouverez votre compte, point barre 😉🖕🏾

19.Posté par Tartenpion madre le 26/09/2022 08:22

Bonjour Mr le Président
Appauvrit contribuables, rempli bien zot poches
Taxe gemapi, et puis quoi encore taxe gros loto pour les élus
Taxe restaurant pour que zot ventre i grossit encore
Zot i voit pas n'a un malaise a la Réunion ,quand il s'agit de prendre sur le dos de la population la i rouvre bien grand
Et quand faut donner personne i parle
Vivement 2026 un certain panonnais i vient pou ou nous va vote pou lu

20.Posté par DOGOUNET le 26/09/2022 08:24

POST 10 a bien dit ! De fait, voir des présidents de ces machins (les EPCI CINOR et CIREST) se mélanger les pinceaux quant aux affectations des taxes GEMAPI et SYDNE...veut tout dire sur leur brevet d'incompétence et d'incurie ! Il y a la matière à plainte pour détournement de fonds publics... Quant à une étude à 900 000 €, faudrait nous expliquer ce qu'elle contient, peut être le moyen de transformer de l'eau en or...pour les besoins de nos bureaux d'étude lamok !

21.Posté par DISAK NA POUDI le 26/09/2022 09:07

SYDNE = 243 000 000,00€ de marché sans mise en concurrence et des zélus qui ont entériné un tel fiasco ! le gâteau est tellement gros, qu'il ne serait pas étonnant que la justice découvre un jour des malversations financières dans ce dossier. D'ici là kabri sra fine manze toute salade la bretagne...

Bizarre que la justice ait juste demandé aux zélus d'entériner ce dossier ! qu'est-ce qui se cache derrière tout ça ?

Gémapi nana encore... à la lecture des compétences du Sydné, on imagine la justification de cette machine à broyer l'argent des contribuables. La population doit se mettre debout contre cette gestion bout de ficelle à laquelle s'adonnent nos zélus qui pensent qu'à tirer profit de leurs mandats.

C'est comme pour l'ancienne route du littoral : in sours i koul touletan et les mêmes qui profitent d'une situation qu'ils ont créée de toutes pièces pour gagner de l'argent facile, par tous les moyens.

Aujourd'hui on demande à la population de trier leurs déchets pour final voir tout se mélanger à Ste-Suzanne ! Voilà le visage de nos défenseurs péi de l'environnement. personne ne monte au créneau (les verts la fine tro mire pour kozé) pour dénoncer de telles pratiques et tromperies...parce qu'ils ont aussi à gagner ! pa kouyon ! un strapontin - des petits fours - une voiture de fonction - un téléphone...

La Cinor a inventé le bac marron qui pèse 20kg vide et impossible de la traîner jusqu'à son portail. Beaucoup de gens ont transformé cette poubelle en collecteur d'eau de pluie... i mankrai pli ki drès a zot un P.V. NOU DI ET NOU FE LO KONTRER !

L'objectif de nos zélus c'est de décourager les Réunionnais pour qu'ils quittent la Réunion les uns après les autres et les laissent piller nos richesses à volonté. Comme pas loin de chez nous !

C'est vrai aujourd'hui pour les jeunes, demain pour les moins jeunes et enfin pour les retraités... Entre une certaine diaspora Mahoraise (pas tous) qui caillasse tout sur leur passage et nos zélus qui abusent de notre tolérance, nou lé pri dan un léto ! Il faut bouger vite avant lé trotar !

Et si derrière la volonté d'adaptation institutionnelle se cachait cette volonté de faire dégager les Réunionnais qui gênent ! comme à la triste époque, cette fois-ci par cargos et organisé ....par la "gauche péi" souplé, une revanche sur l'histoire, mais dans le mauvais sens !

22.Posté par Nic-ta-lope et autres le 26/09/2022 13:23

La Cirest fera face cette année à une hausse de ses charges de plus de 10% soit plus de 6 millions d'euros, en raison notamment de "l'héritage du Sydne" explique Patrice Selly. "Ce marché, signé par la gouvernance du Sydne de l'époque, a fait l'objet cette année d'une résiliation judiciaire par la cour administrative de Bordeaux. Néanmoins, ce marché ne sera résilié qu'en 2026 mais d'ores et déjà il impacte de manière très grave et très lourde les finances de notre collectivité" explique le président de la Cirest pour justifier la mise en place de la taxe Gemapi.
..............................

En taule, les mauvais gestionnaires.

Dés que l'Etat a besoin d'argent, il invente une taxe.

Dés qu'une collectivité à besoin d'argent, il invente une taxe.

Par contre le citoyen contribuable n'a lui pas droit d'inventer une détaxe.

Le droit n'est pas maître dans ce prétendu Etat de droit.

23.Posté par Nic-ta-lope et autres le 26/09/2022 13:24

Et si derrière la volonté d'adaptation institutionnelle se cachait cette volonté de faire dégager les Réunionnais qui gênent ! comme à la triste époque, cette fois-ci par cargos et organisé ....par la "gauche péi" souplé, une revanche sur l'histoire, mais dans le mauvais sens !
..........................


Le BUMIDOM ce n'était pas la gauche péï.

La venue de "voisins" ce n'est pas la gauche peï.

24.Posté par Tic tic dans coin le 26/09/2022 17:44

Hé taxe gemapi ?

25.Posté par DISAK NA POUDI le 26/09/2022 21:18

Poste 23 : Nic ta lope et autres : vous devriez réviser l'histoire de la Réunion pour comprendre mon propos... et de vous lancer dans une rapide prospective pour comprendre que le pire est à venir...

La vraie gauche péi de l'époque a payé le prix fort avec l'application de l'ordonnance Debré notamment, et muselée pendant trop longtemps. J'ai participé aux luttes contre de tels agissements avec d'autres à l'époque... et, j'en suis fier...

Mais notre gauche contemporaine que vous semblez bien connaître au point de la défendre bec et ongle est celle (à l'exception de quelques-uns (es) ayant encore les pieds sur terre) qui va détricoter la Réunion et nous préparer à des jours malheureux... la gestion du Sydné étant l'exemple criant de cette débandade gauchiste et des errements organisés et sans doute cautionnés (réf à son premier Président Directeur Général)... on ne l'a pas oublié celui-là !

Concernant le Bumidom, j'ai l'impression que vous marchez sur la lune, sauf que nous sommes en 2022 !... et pour le reste : consultez la presse régulièrement...vous serez servis en arguments.

26.Posté par Le nerveux le 28/09/2022 10:10

Héritage du SYDNE ou incompétence des élus en commençant par ceux de Saint André?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes