MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Interpellation à St-Philippe: Le général Poty affirme qu'"il n'y pas de faute"


Le général Poty s’est exprimé. Confronté à la réalité d’une vidéo montrant une interpellation musclée à Saint-Philippe et à la demande d'enquête du député Ratenon, le numéro 1 des gendarmes à La Réunion a souhaité donner la version de l'institution.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mardi 1 Décembre 2020 à 15:34 | Lu 6167 fois

Le numéro 1 de la Gendarmerie de La Réunion s’exprimait cet après-midi depuis la caserne Vérines. Le général Pierre Poty devait livrer la version de ses hommes quant à l’interpellation filmée dimanche dernier à Saint-Philippe.

Ce lundi, le député de la 5ème circonscription Jean-Hugues Ratenon relayait cette vidéo montrant un homme qui, sur le bord de la route, est encerclé par quatre gendarmes qui procèdent ensuite à son interpellation. Le général est revenu, méticuleusement, sur ce qui a amené ses hommes à interpeller cet individu. Etant donné que la vidéo ne comportait pas de son et quelle commence seulement une fois que les gendarmes entourent l'individu, difficile de comprendre la raison de cette interpellation. En raison du floutage réalisé dans notre article d'hier pour préserver l'anonymat des gendarmes et de la personne interpellée, nous avions pu voir qu'une gendarme poussait cet individu dans le dos pour le faire basculer au sol avant que ses collègues ne maîtrisent l'individu. 

"Je condamne fermement cela avec la plus grande fermeté", déclarait le député sur sa page Facebook avant de demander audience au commandant de la gendarmerie dès son retour de l’Assemblée nationale. 

"Ils mettent en oeuvre les schémas classiques"

"Comprenez bien que ces comportements ne sont pas représentatifs de la Gendarmerie ni de la Police, mais ce sont des cas isolés qui salissent le métier des forces de l’ordre. Cela crée un trouble évident dans l’opinion. C’est pour cette raison qu’il faut absolument stopper ces « dérapages », d’autant que les débats sont vifs actuellement autour du projet de loi sur la sécurité globale, et notamment son article 24. Je souhaite qu’une enquête soit diligentée dans les plus brefs délais pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que des décisions soient prises rapidement", ajoutait l’élu en espérant un rendez-vous avec le général vendredi, à Saint-Philippe. 


Le général Pierre Poty est revenu, minute par minute, sur le déroulement des faits de ce dimanche après-midi : "Une vidéo a été diffusée hier, et certains ont mis en cause le bien-fondé des techniques d’interpellation mises en oeuvre par les gendarmes. Je suis là pour rétablir la vérité des faits, soutenir les militaires qui ont parfaitement réagi et dont l’action ne saurait être remise en cause.  Donc, concernant les faits. A 16H, les gendarmes sont informés d’un accident grave sur la nationale 2. C’est la brigade de Saint-Philippe - une petite unité - qui se transporte immédiatement sur les lieux (…). La route nationale 2 est coupée. Deux autres gendarmes de la brigade qui sont en repos et en permission, séance tenante, se rendent sur place, ce qui porte l’effectif des gendarmes à 5 sur zone. De la rubalise est posée autour de l’accident. 
Vers 17H, soit une heure après l'arrivée des gendarmes, un groupe de motards, vraisemblablement des amis des personnes accidentées, font signe aux gendarmes de venir, pourquoi ? Parce qu’un homme les insulte et dit des choses désagréables sur les deux motards accidentés. Ils veulent en découdre avec cet homme qui les agace, les révulse. Les gendarmes se déplacent, raisonnent cette personne qui est agressive. Il se trouve que cette personne est bien connue de la brigade de Saint-Joseph, connue pour des problèmes liés à l’alcool, connu pour des problèmes de violences et qui est un client régulier de la brigade de gendarmerie de Saint-Philippe. 
Plusieurs fois ils sont obligés d’arrêter leurs constations sur place pour aller régler cette problématique, en tentant de la traiter par l’apaisement. Entre 17H - heure de première intervention contre cet homme - et 18H45, les gendarmes interviennent 13 fois vis-à-vis de cette personne. Sept fois par le dialogue, ils réussissent à le ramener à la raison. Deux fois, ils la raccompagnent à son domicile qui se situe à une cinquantaine de mètres. Et quatre fois, ils interviennent, se font insulter, ils prennent sur eux, ils le raccompagnent en dehors de la zone. 
Vers 18H50, on est quasiment à la fin des constatations ou presque. Il y a toujours un gros dispositif, la route est toujours coupée depuis plus de deux heures. L’homme revient à la charge, cette fois-ci il arrache la rubalise qui assure le gel des lieux et il pénètre dans les lieux où sont opérées les constatations par les gendarmes. Le chef de patrouille décide de procéder à l’interpellation de cet homme parce que ce n’est plus possible de faire autrement. Ils mettent en oeuvre les schémas classiques qu’on met en oeuvre dans le cadre d’une interpellation. Vous le voyez très bien sur la vidéo, c’est ce qu’on appelle la triangulation. Les gendarmes se placent à trois endroits différents de manière à ce que la personne seule se retrouve avec un gendarme face à elle, dans le dos et se retrouve en zone d’insécurité, c’est le principe. Ils ne se jettent pas sur lui pour l’intercepter, ils font comme toujours en gendarmerie, on est sur le dialogue. Donc ils lui expliquent : ‘monsieur, nous allons procéder à votre interpellation’. C’est la première phase. 
Comme cet homme ne souhaite pas être interpellé, il y en a deux derrière qui commencent par lui faire une clé de bras, il résiste. Ils le ceinturent, il résiste toujours. Le troisième, conformément à nos schémas d’intervention, lui place ce qu’on appelle un coup d’arrêt (…) Ce coup d’arrêt est immédiatement efficace puisqu’effectivement il relâche sa pression, ce qui permet aux gendarmes de l’amener au sol pour pouvoir le menotter. C’est une technique classique d’interpellation. Et une fois qu’il est au sol, c’est là que les choses tournent mal. 
Une partie des gens - pas toute la population - qui sont autour, principalement des gens qui attendent depuis deux heures la réouverture de la route, prennent fait et cause, pour une raison qu’on ignore, pour la personne interpellée. Deux gendarmes sont obligés de se libérer de ce qu’ils étaient en train de faire avec la personne interpellée pour tenter de s’interposer entre la population et la personne interpellée. 
Finalement, ils sont obligés de la relâcher car ils ne sont plus en mesure de la menotter et de la contrôler. Voilà les faits tels qu’ils se sont produits. Tout le reste n’est que conjecture et littérature. Je voudrais dire que pour moi, il n’y a pas de faute pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que pendant plusieurs heures, les gendarmes ont essayé de parlementer avec cet homme. Comme toujours en gendarmerie, on essaye d’apaiser les tensions. On est là pour ça. C’est l’une de nos forces. Ça n’a pas fonctionné. Arrivé à un moment, il faut que les choses se mettent en place. Il a commis plusieurs délits, il va entrer sur une scène de constatations d’infractions, il va gêner les secours, on l’interpelle. Il n’y a rien d’illégal là-dedans. Si on ne l’avait pas fait, on nous l’aurait reproché. 
Deuxièmement, ils n’ont fait qu’une seule utilisation de la force. Un seul coup est porté. C’est ce qu’on appelle un coup d’arrêt (…) dans une zone verte sans que ça présente de danger pour la personne et en l’occurence c’est sur le haut de la cuisse. Troisièmement, c’est parfaitement conforme à nos textes professionnels."




1.Posté par jean le 01/12/2020 15:50

euh, mon général, la gendarmerie ne fournit pas de fer à repasser ?

2.Posté par Ou va t on le 01/12/2020 15:50

Laissons les GJ nous gouverner et l’anarchie s installera peu à peu.
Bravo à la Gendarmerie
Mr Ratenon, vous avez tout mon mépris

3.Posté par Cas pi tene marre l'eau le 01/12/2020 15:55

La preuve le no1 intervient !

4.Posté par mister Magoo le 01/12/2020 15:55

Il n'y a que les journalistes qui y voient matière à polémique, il faut bien vendre du papier : on ne résiste pas son arrestation.
Merci aux gendarmes qui font un excellent travail et qui ne ne comportent pas en cowboys contrairement aux policiers...

5.Posté par PATRIOT le 01/12/2020 16:00

Y'a plus important ....
L’ancien vice-président de Pfizer : “Pas besoin de vaccins”, “la pandémie est effectivement terminée”.

https://strategika.fr/2020/11/30/lancien-vice-president-de-pfizer-pas-besoin-de-vaccins-la-pandemie-est-effectivement-terminee/

6.Posté par Lulu le 01/12/2020 16:05

voilà où on en est rendu, déjà pour un soulard avec 3gr d'alcool dans le sang qui enlève le cordon de sécurité pour s'approcher du mort, et un député, enfin parait que s'en est un, qui aime faire du buzz sur tout et rien cela lui donne l'impression d'exister.......et voilà un général obligé d'intervenir pour expliquer ce qui c'est passé......grave là!
Demain quand cet ivrogne vous attaquera vous n'aurez qu'à gérer car je doute que les forces de l'ordre se presseront pour intervenir ........!

7.Posté par Ouais ... le 01/12/2020 16:12

Défendons nos délinquant, tous dans la rue...

8.Posté par À monsieur RATENON le 01/12/2020 16:33

À votre retour à Paris, il serait bien de prendre rendez vous avec le président de la caisse de retraite de l état. Suite à la discrimination reconnue par le médiateur de la république sur l application des bonifications pour les militaires originaires d outre mer. Ils doivent indemniser ses derniers. Voilà un vrai combat.

9.Posté par THOR le 01/12/2020 17:44

Les policiers avaient eux aussi fait un "rapport" concernant leur intervention et il s'est avéré que c'était un faux ! alors qui croire ?

L'homme connu comme souffrant d'alccolisation c'est bien pratique mais dans tous les cas cela ne peut excuser l'emploi de la violence non contrôlée.

Il y a encore du travail à faire pour réconcilier la population avec ses forces de l'ordre (emplois souvent disproportionné de la force contre les GJ, et actuellement (crise COVID l'exigeant) on ne voit dans les forces de l'ordre que des agents de l'état chargés de récupérer de l'argent pour les finances publiques, en mettant à tour de bras des PV à ceux qui ne portent pas le masque, désolé c'est comme cela qu'on les perçoit....oui il va en falloir des campagnes de communication pour redonner confiance !).

De plus sur les réseaux sociaux à la Réunion il y a de plus en plus de propos haineux contre les forces de l'ordre, si cette haine s'exprime c'est quand même qu'il y a quelque part une cassure avec le citoyen.

Si les forces de l'ordre doivent se remettre en question le gouvernement, qui les emploie, doit également le faire car jusqu'à preuve du contraire c'est lui qui donne les ordres et envoie aux forces de l'ordre des signaux parfois incohérents.

10.Posté par Voilà le 01/12/2020 17:46

Ce chef de troupe remet les pendules à l'heure avec précisions, et efficacité....ce que les mauvaises langues ne savent pas faire! A un moment il y a des règles on les respecte un point c'est tout. Bravo pour votre intervention....verbale et sur les lieux.

11.Posté par Paul le 01/12/2020 17:47

Je suis d'accord avec vous mon général.

12.Posté par Loulou le 01/12/2020 17:55

Le problème c'est qu'on aimerait la même force contre nos cols blancs mais eux... Rien. De la nait la défiance. Je ne conteste pas la force, mais elle doit etre utilisée contre tous et sur tous les sujets. Au final, le pb n'est pas la gendarmerie mais la Zistis laxiste contre les kanyars et les cols blancs.

13.Posté par jaco le 01/12/2020 18:00

"Je condamne fermement cela avec la plus grande fermeté", déclarait le député sur sa page Facebook

moi je condamne l'attitude de ce député !!!!!!!!! qui est arrivé à son poste sans avoir jamais exercé un métier sinon profiter de l'associatif!!!!!!

14.Posté par Veritas le 01/12/2020 18:11

Force reste à la loi ⚖

15.Posté par Rue la gare le 01/12/2020 18:31

Oui à chaque qu' on vous nomes il se passe rien
Il y a aussi des anciens aussi qui en merde les autres une foi dans la merde il cherche protection
Et pourtant ont les partout à prôner contre les délinquants ou autres



16.Posté par Gallois le 01/12/2020 18:34

Ratenon le rigolo de service est renvoyé dans ses buts. Merci mon général...............Les gendarmes n'ont fait que leur boulot.

La Gendarmerie est une force humaine mais pas une force molle que les délinquants et autres buveurs de "rack" de la Reunion se le disent.

17.Posté par CREOLE le 01/12/2020 18:36

Les forces de l'ordre doivent se faire respecter êtres soutenus force et honneur.

18.Posté par Kreol974 le 01/12/2020 18:46

Et voilà Ratenon nous a fait un buzz inutile.... Je préfère 100 fois me faire arrêter ou contrôler par un gendarme que la police..... ils sont compréhensifs, ils dialoguent et ne jouent pas au cow-boys...eux.....

19.Posté par cmoin le 01/12/2020 19:13

Ca défend cet alcoolique parasite comme des moutons, par effet de mode.

20.Posté par Ma sonnerie le 01/12/2020 19:20

Le coup de pieds aux couilles est il le test de sélection pour la gendarmerie..? Encore un bon général pro colonial que nous avons là..?

21.Posté par Guétali le 01/12/2020 19:21

connue pour des problèmes liés à l’alcool, connu pour des problèmes de violences et qui est un client régulier de la brigade de gendarmerie de Saint-Philippe.
.................................

Je savais pas que les usagers étaient les "clients" de la gendarmerie. Ce langage est inconvenant dans la bouche d'un Général.

La parole officielle n'a aucune valeur. Rappelez-vous Tchernobyl (les nuages radioactifs s'arrêteront à la frontière française). Et les preuves brandies par les américains devant l'ONU sur les armes de destruction massive détenues par Sadam HUSSEIN.

22.Posté par Guétali le 01/12/2020 19:22

C'est le portarit de DREYFUS derrière lui, la victime d'un mensonge de l'armée et de l'Etat ?

23.Posté par Pécos le 01/12/2020 19:35

Eux sont des professionnels tandis que l'autre caste des...amateurs honteux !

24.Posté par Miro le 01/12/2020 19:45

Bravo les gendarmes et les gendarmettes (s'il y en avait ! ) ! comme disait mon ami "la Fontaine".... " la raison du plus fort est la meilleure ! " ... (point final !) ....

25.Posté par TICOQ le 01/12/2020 19:46

Un torchon donne une tribune à un "député" qui ne cherche que le buzz et les baveux sont de sortie sur les réseaux sociaux. La recette est éprouvée. Pourtant sur cette vidéo il n'y a strictement RIEN pour incriminer les gendarmes qui n'ont fait que mettre au sol un abruti bourré qui a eu la mauvaise idée de ne pas obtempérer à leurs injonctions. Fermez le ban !

26.Posté par Jp POPAUL54 le 01/12/2020 19:46

C'est à la mode pour faire parler d'eux ces derniers temps ; Coquerel, Melenchon, Ratenon...
Place à l'anarchie.

27.Posté par GIRONDIN le 01/12/2020 19:52

..... réouverture de la route, prennent fait et cause, pour une raison qu’on ignore, pour la personne interpellée.....

Merci pour le déplacement. C'est le numéro 1

28.Posté par Hugh le 01/12/2020 20:03

Que faire contre de la viande saoule ? Le mec est doté à ce moment là d'un cerveau qui ne lui dicte plus la raison.
La mission première des gendarmes étant de faire respecter un certain ordre surtout lorsqu'ils agissent ( travaillent ) sur une scène comme celle décrite.
Le type ne voulant rien entendre, il faut bien le maîtriser. S'il ne se laisse pas faire, c'est son problème, un point c'est tout.
Aujourd'hui, la critique est partout et surtout envers ceux qui font respecter le droit ( Gendarmerie et Police ).
Ce pays est en train de pencher à trop grande vitesse dans des dénonciations en tous genre à cause des réseaux sociaux qui balancent à tout va des buzz et qui sont malheureusement repris par des personnes qui ne vérifient pas la source.
Un député qui demande au COMGEND une explication ? Il devrait surtout demander une audience.
Les forces de l'ordre n'ont pas que ça a foutre d'en plus expliquer leur boulot et de prouver que c'est comme ça qu'il faut agir avec un mec qui fout la merde.
A force de contester le pouvoir qui rame en ce moment avec toutes ces nouvelles épreuves, on part à la dérive.
Au moment où il est prôné de se souder tous face aux intempéries de ce monde et plus précisément celles qui touchent la France, certains rajoutent de l'huile sur le feu juste pour le plaisir de faire parler d'eux.
Allez hop, circulez y'a rien à voir.

29.Posté par bob le 01/12/2020 21:01

LE GENERAL I PROTEGE SES ARRIERES ...ET SES PRIMES ...

30.Posté par Carol MARTIN le 02/12/2020 01:26

16.Posté par Gallois le 01/12/2020 18:34*** à lire ! monsieur ratenon est bien entouré !


http://www.profession-gendarme.com/le-depute-benedicte-taurine-lfi-a-une-ceremonie-militaire/comment-page-1/

31.Posté par Carol MARTIN le 02/12/2020 01:28

8.Posté par À monsieur RATENON le 01/12/2020 16:33*** toi t as toujours rien compris ces bonifications ne sont pas pécunieres mais des points d annuités !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

32.Posté par saint yorre le 02/12/2020 03:47

Ratenon veut jouer au supérieur hiérarchique comme voulait le faire à l époque l ex maire de Saint Leu Robert qui était lui aussi le supérieur du Préfet, de la Police et du Procureur de la République........

Maintenant ROBERT s'occupe de ses affaires et anime une émission sur Freedom : il est à sa place bientôt RATENON retournera à ses occupations : au fait il faisait quoi ce monsieur avant d 'être député et il sait faire quoi ....ah les politiques tous les mêmes, petits faiseurs mais grands parleurs.....!

33.Posté par j-yves le 02/12/2020 06:09

Pour le LFI, ca doit rester une faute grave.. Faut pas arrêter des criminels.. C'est juste.. illegal. MDR

34.Posté par Lulu le 02/12/2020 06:45

à 9.Posté par THOR le 01/12/2020 17:44 ......proposez votre candidature comme ministre de la justice ensuite on verra........!

35.Posté par Surcouf le 02/12/2020 04:19

L’important c’est que ça permette à cette partie d’extrême gauche de la société et de l’assemblée de critiquer toute intervention des forces de l’ordre. Certes la police ou la gendarmerie n’a pas toujours raison. Mais M. Ratenon avant même de savoir proteste, condamne, vitupère etc. Bref du Mélanchon!

36.Posté par jacks974 le 02/12/2020 07:48

Blablabla...la dernière affaire de violences policières à Paris prouve que la parole de gendarmes ou de policiers ne valent plus rien, ils sont assermentés et mentent!!Avec eux, il n'y a jamais de violence malgré toutes les images... La parole de ce général ne vaut rien du tout!

37.Posté par patpiman le 02/12/2020 09:23

On attend votre réaction M. Ratenon ... pschitt ! Étant donné votre fonction élective, vous devriez cibler un peu mieux les causes à défendre... vous aviez mis des gants jusque là ! Mais user de la polémique dans un contexte tendu et difficile n est pas très opportuniste. Portez vous partie civile si vos convictions vous amènent à prendre fait et cause pour les parasites qui inondent cette déjà triste terre.

38.Posté par Tiscali974 le 02/12/2020 09:50

Mr RATENON à juste demandé une explication sur un fait grave et n'a pas incriminé les gendarmes...
Rienque maloki pou pa changé!!!!
Y demande une explication ou fait le buzz, ou demande pas ou lé incompétent....
Pfffffff

39.Posté par MARDE le 02/12/2020 11:03

moins mi dit force doit rester à la loi un point c tout n'est-ce pas? zordu les gens deviennent de plus en plus fou avec zot portable y film à tout va après y mette su face cabri et pou donne de la plus-value à la connerie y partage le moment le plus gaillard pou zot pour preuve un petit dépité de la république française la tombe dans le panneau mi crois lu doit mordre son doigt en ce moment....

40.Posté par jolacaille le 02/12/2020 12:51

Encore une fois RATENON aurait mieux fait de prendre toutes les informations nécessaires avant de dire n'importe quoi.
Merci Général de resituer les choses dans leur contexte
la seule chose que je reprocherais est d'avoir laissé un ivrogne notoire aussi longtemps mettre la pagaille.
Force doit rester à la Loi

41.Posté par Carol MARTIN le 02/12/2020 15:01

38.Posté par Tiscali974 le 02/12/2020 09:50 et...........................en quoi cela le regarde ? si il y a probleme c est a la justice de regler le probleme et non a un POLITIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! qu il s occupe dejà de ce qui le concerne ainsi que de ses admirateurs ???

42.Posté par onin le 02/12/2020 17:43

Bravo et merci les gendarmes

43.Posté par Guétali le 02/12/2020 19:14

Aujourd'hui, dès que vous émettez une réflexion sur un fait, vous êtes un complotiste.

Aujourd'hui dès que vous émettez un doute sur la parole officielle, vous êtes un gaucho.....

Vous la fermez, vous êtes un sans -avis.....

44.Posté par Marie le 03/12/2020 05:45

M Ratenon, avant de l'ouvrir il faut s'informer et non pas chercher à tout prix faire croire que vous êtes un grand défenseur des droits de la population. Les personnes qui n'ont aucun respect pour la loi ne méritent pas qu'on fasse tout ce cirque. Avec vos commentaires nuls et non avenus, c'est vous qui en rajoutez à la polémique. C'est déjà suffisamment difficile pour les forces de l'ordre , laissez les faire leur travail et cessez de tout mélanger. Ce n'est pas parce qu'il y a eu des bavures de certains policiers qu'il faut réagir comme si toutes les forces de l'ordre étaient pourries. Sinon on peut aussi dire que parce qu'il y a des politiques pourris qui ont eu affaire à la justice que tous les politiques sont pourris. Cela s'appelle communément: "mettre tous les oeufs dans le même panier ". Vous en pensez quoi ? Vous êtes d'accord?

45.Posté par JORILE974 le 03/12/2020 08:06

@ post 43 je plussoie c'est devenu une mode vous êtes contre le parti de macron vous êtes complotiste vous mettez en doute la parole vous êtes gaucho ne donnez pas votre avis il y aura toujours un pour vous titiller l'esprit avec les questions?

46.Posté par MARC FOUGERON le 04/12/2020 23:26

Monsieur Ratenon vous avez l'art et la manière de mettre trop souvent les pieds dans le plat ..Réfléchissez à deux fois avant vos interventions qui n'aident pas à la paix civile d'autant qu'il y va également de votre crédibilité vis à vis de vos électeurs et du reste de la population .

47.Posté par Carol MARTIN le 05/12/2020 00:38

43.Posté par Tiscali974 le 02/12/2020 09:50***en quoi ? cela le regarde ferait mieux de s occuper de ce qu est la fonction de deputé !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes