MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Images aériennes du désastre au Maïdo


Plus de 200 hectares de végétation ont été détruits par les flammes au début du mois de novembre. Les dégâts sont considérables et particulièrement attristants vus du ciel.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 18 Novembre 2020 à 10:00 | Lu 7600 fois

Les sapeurs-pompiers sont toujours mobilisés une semaine et demi après le début de l'incendie qui a ravagé le Maïdo. Des points chauds subsistent et la surveillance et de mise.

L'incendie a été fixé et maîtrisé en milieu de semaine dernière. Plus de 200 hectares de végétation sont partis en fumée en quelques jours. Deux départs de feu ont été observés selon les enquêteurs, l'un d'eux serait dû à un geste malheureux d'un écolo. L'information judiciaire continue.

Le ministre des Outre-Mer s'est déplacé la semaine dernière pour coordonner les efforts et a été suivi dans son sillage par des dizaines de sapeurs-pompiers et de gendarmes en renforts venus de métropole.

La stratégie de lutte contre cet incendie a notamment été marqué par une panne du Dash-8 qui n'a pu prendre les airs qu'une demi-journée après le départ du feu, mais aussi par une rupture de stock de retardant. L'aéronef n'a pendant quelques jours déversé que de l'eau sur la végétation en proie aux flammes avant que des tonnes du produit soient acheminées jusqu'à La Réunion.

Les dégâts sont impressionnants quelques jours après l'incendie, comme le montrent ces images de Planetair974 :





1.Posté par didier le 18/11/2020 09:37

Que du dégât pour un moreau de merde !!

2.Posté par Jean Thevenet le 18/11/2020 10:03

Un geste malheureux d'un écolo! "naïf" lâché comme un enfant mal éduqué, à qui la faute?

C'est la suite logique de la non-gestion de la fréquentation touristique, et de la non-éducation de ceux qui débarquent dans un rêve d'aventure exotique au "naturel", dans un "parc de loisir, grandeur nature", alors qu'il n'y a pas de chiottes, ni de recommandations.

Quand on aime la nature, déjà, on a une hygiène corporelle telle que l'on contrôle un peu mieux son corps pour ne pas avoir envie de chier dans la nature, mais avant de partir, ne pas manger à l'excès pour être apte à la randonnée sans avoir à faire dans les chemins, mais le matin avant de partir, au gîte, à l'hôtel, ou son camping car ÉQUIPÉ de sanitaire ou prévu pour récupérer. Il ne devrait pas, jamais y avoir de la merde et des déchets déposées près d'infrastructures routière où l'on a le confort des caisses roulante pour tout transporter et rien laisser sur place: pouvoir accéder à un site en véhicule n'autorise pas de laisser les lieux sans ramener les déchets. Les commodité d'accès routier devraient signifier l'entretien d'un équipement tels que chiottes. Au minimum, faute d'eau facilement accessibles: des toilettes sèches ou des "cacadromes" désignés et délimités organisés en ce but.

b[
Il y avait ces dernieres années (est ce toujours le cas?) des u[ LOCATION DE VAN SANS SANITAIRES ]à la Réunion...]b. Dans des contextes similaires (pays britanniques), c'est strictement interdit si les camping cars ont accès à des abords de réserves naturelles.

J'ai longuement alerté qui je pouvais (le Parc National, l'ONF, la BNOI, et les loueurs eux même) sur les nuisances que causent les campings cars-sans-sanitaires dans les aires de "camping", car ils RESTENT un soir , la nuit et le matin et posent 4 crottes par jour en moyenne (n'allez pas croire qu'une fois posés au bloc ou à la roche merveilleuse il vont descendre déféquer aux chiottes d'un resto de CILAOS à 21h), et avec le temps de décomposition, rien que une dizaine de VAN loués dans l'île représentaient environ 400 crottes avec papier associé visibles simultanément, ou encore en état de "sprotcher" en marchant dedans dans la plupart des spots, car les ils vont tous au même endroits.
Il n'y a pas eu durant des années de sensibilisation au caractère particulièrement fragile des lieux: ils sont à la fois urbanisés (on a plus d'habitants au km carré qu'au japon, 340 environ), surfréquentés, sur-fragilisés et il n'est absolument pas normal qu'on lâche des touristes sans les avoir briefé par des annonces diffusées dans les avions puis des pancartes sur site visité: il ne devraient pas ignorer qu'on manque des limaces rouges et des mouches-a-merde pour faire le ménage PQ + caca, que ça reste tout simplement 30 à 50 fois plus longtemps que "chez eux": à fréquentation égale c'est 30 à 50 fois plus sale d'apparence..., et la possibilité que le sol peut être inflammable doit être connue (les gens pensent que piétiner un feu et arrêter des flammes ça suffit, que si il n'y a plus de fumée ou de flamme qu'il n'y a plus de feu...

Concernant les papiers blancs, il n'y a pas les "bonnes" limaces pour les faire disparaitre en 3 nuits comme en métropole, et il semble fort que c'est surtout des touristes non habitués à l'île (pas les locaux, ni les affinitaires, mais bel et bien ceux venus pour la première fois sur un coup de pub sans rien connaître de l'île), qui jettent le plus ces mouchoirs blanc (et d'après ce que j'observe dans une forêt traversée par sentier botanique ce n'est pas les même que les makotte qui jettent au bords de la route, mais bien les vrais-touristes avec de plus en plus une tendance au pipi n'importe où + papier gente féminine).

Sur ce fait, j'ai tant supplié, tant lancé l'alerte pour qu'on on pose des pancartes qui EXPLIQUENT le pourquoi cette lenteur de décomposition, pourquoi... car les gens qui savent se comportent moins bêtement (si si ils lisent les pancartes), pour expliquer pourquoi redoubler de vigilance dans une "nature qui ne se débrouille plus toute seule" (oui, on une nature incapable de se maintenir, tant elle est agressée par les invasions végétale exogènes, touristiques, et délitée en lambeaux)

Les gens, pensent naïvement (surtout qu'en plus ça les arrange alors), surtout quand les lieux sont peu fréquentés et nettoyés (en dehors des vacances), que la cellulose ne pollue pas et se dilue rapidement (faux, elle agresse visuellement tout visiteur ultérieur pendant des mois, fait sale et appelle à l'incivilité, pire il y a parfois des parfums chimiques, et si on n'en voit pas c'est par ce que c'est ramassé, pas par ce que ça se décompose!!!)

Les papiers non ramassés restent toute la saison sèche sans se décomposer, il faut près de 1000 mm de cumul de précipitation pour qu'ils disparaissent. Si c'est une lingette, il faut 2 ans, quant à la merde, faute des mouches-a-merde performantes, elle reste 2 mois, bien plus longtemps qu'un cadavre de tang (c'est des mouches à viande, pas des mouches à merde, faute de présence constante de grand mammifère dans des "forêts à oiseaux").

Alors sans sensibilisation, à la vue d'un site-poubelle, et bien il est presque "logique", pour un touriste un peu honteux de mettre encore de la merde, de tout nettoyer...Celui là réussi! Il ne doit plus y avoir de mouchoirs blancs et de crottes sur 200 hectares désormais...

Et il y aura moins de touristes, par ce que ce n'est plus si beau, donc moins de caca...

Pour le "caca sonore" du à la non gestion des nuisance touristiques des visites aérienne ne croyez pas que celui là ne laisse pas de traces non plus: c'est en train de ternir l'image de l'île et de propager une façon d'y faire du tourisme qui s'en fout de tout... Telle ambiance, telle "ambiance" sociale.

À quand une gestion réaliste du tourisme tenant compte de la fragilité de cette nature???

À continuer cette politique de la terre brûlée (Heu... ?!) on finira par avoir SEULEMENT un parc de loisir artificiel et "tropical" au centre d'une conglomération urbaine mal famée, où l'on va pour juste s'éclater et se faire des beau selfie, sans respect, ni des lieux, ni des gens... Mais bon, c'est ce que on veut finalement, puisque ça fait "tourner l'économie"...

3.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 18/11/2020 10:25

Je vois que la route a servie de rempart naturel à l'incendie!
Solution faites plus de routes.....

4.Posté par mouinlapa le 18/11/2020 11:04

é ki sa va paié ??.. zot zavion, refor zorey, tout' lo largué alor sa lé séseress partou ??.. ben mi kroi sa lé kouyon li douman non !!!

5.Posté par zarzuela le 18/11/2020 09:16

Merci jean ca m évite d écrire ok avec vs et ecolo qui sait pas chier ds la nature 🙈😂

6.Posté par A mon avis le 18/11/2020 11:25

désastre ! désastre !

La nature s'en remettra !

7.Posté par Ote le 18/11/2020 11:47

Cela ressemble à une grosse
Tache indélébile dans la nature primaire. Une tâche comme celles qui ont mis le feu ou qui par leur incompétence ou paresse ont contribué à l ampleur de ce desastre...

8.Posté par Ali le kafhir le 18/11/2020 11:49

Tout ça a cause d'une goyave de France qui avait de bonne intention.
Et en plus c'est pas la première fois.

9.Posté par VERITE CACHEE le 18/11/2020 13:17

Comment se fait-il que l'adjoint avocat du Maire du Port défende le monsieur qui a mis le feu ???? juste après sa rupture avec Madame BELLO ? Toute la population trouve cela très bizarre.

10.Posté par Amadeus Prout le 18/11/2020 13:39

"Le geste malheureux d'un écolo"... Chier dans la nature est effectivement une idée débile germée dans la tête d'un simplet incapable de gérer proprement ses pulsations intestinales. Saccager 200 Ha d'une des plus impressionnantes nature de la planète simplement parce qu'on a envie de chier, ça n'est pas de l'écologie, c'est de la connerie à la puissance 9.

11.Posté par Roberto le 18/11/2020 13:58

@8 t'as raison gentil promoteur de zinfos mille collines. La dernière fois c’était un goyavier pays répondant au doux nom de Nirlo...

12.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 18/11/2020 17:03

Le plus terrible dans cette histoire, c'est qu'au aujourd'hui il y a plus une seule possibilité de pouvoir chier sous un arbre ou même derrière une touffe d'herbe dans le coin :-/

13.Posté par Sherlock le 18/11/2020 17:03

Je ne crois pas un seul instant à la version de ce soit disant écolo !
Un écolo ne brûle rien, ni papier ni autre chose !
Ce n'est qu'un écolo de pacotille qui a détruit 200 ha de végétation endémique de notre île...
Marre de ces écolos bobos qui surtout n"ont pas beaucoup de cervelle mais plein de merde....

14.Posté par St leusien le 19/11/2020 09:02

Faut être vraiment un zéro pour ne pas être Capable de brûler correctement du papier toilette

15.Posté par Zebulo le 19/11/2020 09:38

Comme i di proverbe créole :

" cé lepiti boute pipié ki mé l'feu o Maïdo ! "

16.Posté par paulux le 19/11/2020 14:38

La photo donne une information sur le role coupe feu de la route. Cela dit les dégâts sont impressionnants. Quand a l'écolo en cause il est tout a fait représentatif des écolos en général qui parlent de tout sans rien y connaitre et font la leçon a tout le monde...

17.Posté par Roberto le 19/11/2020 15:37

@16: vous le connaissez pour dire qu'il est écolo?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes