MENU ZINFOS
Faits-divers

Vidéo - Guet-apens au stade : un joueur de Vincendo raconte la fuite sous les coups reçus


Ce match de foot en Super Régionale 2, les équipes de Saint-Benoît et de Saint-Joseph s’en souviendront. Certains joueurs pour une raison encore plus marquante puisqu’ils en sont repartis avec des bleus.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 5 Octobre 2022 à 17:02

Un joueur du club sudiste de Vincendo a bien voulu nous raconter ce qu’il a vu ce dimanche après-midi au stade Jean Allane. Après le choc des événements dimanche après-midi, voici la déception qui l’anime en raison de la façon dont le scénario est présenté par la partie adverse. 

Ce dimanche, les 22 acteurs s’apprêtent à finir tout doucement la partie. On joue la 80ème minute. Vincendo mène 2 à 0 lorsqu’une action banale fait basculer la partie dans la violence. 

L’ASC Labourdonnais fait une remontée de terrain le long de la ligne de touche. « Notre défenseur fait un tacle mais un tacle propre. Le joueur adverse saute le tacle », raconte un joueur de Vincendo, club de la ville de Saint-Joseph. « Notre joueur prend le ballon pour le redonner à l’adversaire mais le joueur adverse fait le geste de donner un coup de pied à la tête de notre joueur. Notre défenseur lâche le ballon et rigole. Le joueur adverse refait son geste », dit-il, sans que l’on sache pour l’instant si cette attitude répondait à un accrochage plus tôt dans le match. 

« Notre gardien sort de sa cage pour séparer les deux ». Toujours est-il que le défenseur bénédictin prend un carton jaune pour son imitation de coup de pied au visage. C’est ce qui provoque l’étincelle. « À partir de là, ça a tourné à la bagarre ». 

« Un joueur qui venait de sortir du terrain ‘vole’ sur notre gardien », explique-t-il, ce qui laisse penser qu’un différend existait déjà entre les deux sportifs bien avant cette 80ème minute. Un autre joueur toujours présent sur le terrain fait alors signe aux supporters de descendre des tribunes. La suite fait froid dans le dos. Un film façon Mad max.

« On voit débouler des supporters. Certains sautent la clôture, d’autres font le tour ». Pire, ils ne veulent pas simplement envahir la pelouse mais viennent en découdre. Fait étrange, ils sont armés de batte de baseball, de bois avec des clous, des béquilles et divers objets pour faire mal.

« On a vu tout de suite qu’ils étaient armés. On a commencé à courir vers les vestiaires, d’autres sont allés à leur voiture pour partir. Un de nos joueurs qui cherchait la porte de sortie n’a pas eu le temps et s’est retrouvé avec un trou dans le front », explique-t-il. 

Parmi les blessés, nous évoquions déjà dimanche la présence d’un marmaille de 5 ans qui a eu le genou ouvert à cause d’un projectile. Sa maman, une supportrice de Saint-Jo, a également été frappée dans le dos. 

« Nous on était 14 joueurs avec seulement dix supporters », compare-t-il le déséquilibre entre les deux camps. En face, tout laisse à penser que les pseudo supporters attendaient le bon moment pour passer à l’action au vu de l’attirail qu’ils avaient amené dans les gradins. « Vous pouvez pas me dire qu’on vient au stade avec des projectiles et des objets comme ça », dit-il. 

Le bilan des blessures chez les visiteurs est lourd. Une personne a eu la main cassée, un autre a donc eu le front ouvert avec 5 points de suture, un a pris un brise vitre dans la tête, un autre une scelle de vélo, un autre a un bleu de sang le long du ventre, un autre une fracture du doigt.  

Ce n’est que deux heures après le début des échauffourées que les joueurs de Vincendo ont pu sortir de leur vestiaire. Les gendarmes attendaient en effet du renfort pour sécuriser leur sortie face à environ 80 personnes.

Ce joueur de Vincendo qui apporte « sa » version des événements  se dit aujourd’hui déçu de la version donnée par les dirigeants du club adverse. « Le président est venu nous voir pour dire : ‘désolé’ et que c’était la faute des supporters. Mais pour moi c’est un manque de respect la version qu’il a donnée, surtout le lendemain à la télé », ajoute-t-il. A Vincendo, il n’y a jamais eu de problème comme ça », affirme-t-il. 

Des anecdotes d’avant bagarre générale lui font dire que le club qui recevait a manqué de vigilance. « À l’entrée du stade, j’ai vu une bouteille de whisky. Aussi, on s’était fait jeter des mangues. Ok ce sont des mangues mais… » cela a donné l’impression qu’ils étaient tombés dans un piège ce dimanche après-midi. Et la responsabilité du club adverse est pour lui beaucoup plus grande que ne le laisse entendre la partie adverse. « Je remercie en tout cas les gens qui ont appelé les forces de l’ordre. Je ne serai pas là si ils ne l’avaient pas fait », dit-il. Dimanche soir, il a dû, comme d’autres coéquipiers, aller chez SOS Médecins pour se faire poser un bandage au niveau de la jambe.

Malgré la version des faits donnée par ce joueur de Vincendo, il est encore trop tôt pour déterminer la responsabilité de chacun des protagonistes, joueurs et supporters confondus. L’enquête de gendarmerie s’annonce longue au vu du nombre de personnes à auditionner avec déjà, à ce jour, une dizaine de plaintes de part et d’autre. Ce premier travail de recueil des témoignages permettra de dessiner le scénario de ce triste ASC Labourdonnais Vs Vincendo.





1.Posté par Rajao le 05/10/2022 17:39

Il faut sanctionner l'équipe de Labourdonnais.

2.Posté par Rajao le 05/10/2022 17:40

Il faut sanctionner l'équipe de Labourdonnais. La ligue bientôt statuera.

3.Posté par Royal Bourbon le 05/10/2022 18:25

Il fallait s'y attendre ces violences perpétrées dans les stades en Métropole et à present à la Réunion avec le même opératoire relayé par les réseaux sociaux ! J'imagine que ces délinquants désœuvrés avaient besoin d'utiliser leur sport favori pour déchaîner leur bestialité, leur barbarie. L'étape supérieure sera l'usage d'armes à feu parce que le besoin d'une tuerie de masse se fera sentir par des psychopathes en abolition du discernement et jouiront de l'effet que procure les jeux vidéos comme "Call of duty" ! Cette fiction a déjà rejoint la réalité aux États-Unis avec ces ventes libres d'armes, protégées par le 2eme amendement !

4.Posté par kreo974 le 05/10/2022 18:29

La ligue , elle fait quoi quoi là ??? a part prendre l'avion .... sanctionner sévèrement Labourdonnais , sinon ça va continuer ce genre de situation !!!

5.Posté par Pipangaye le 05/10/2022 18:54

On s en fout du foot qu ils se mettent sur la gueule du moment qu ils sont ,joueurs ,supporters enfermer dans un stade!!! Totoche à zot entre zot avec tous un tee shirt de quatar airwais...ou émirats !

6.Posté par Bob le 05/10/2022 19:49

Faut fermer ce club c'est inadmissible..

7.Posté par valeo le 05/10/2022 19:52

Lâcheté créole légendaire.

8.Posté par le taz le 05/10/2022 21:10

une enquête en cours ???

sais pas.

des arrestations en vues ?

sais pas.

des blessés et des gens qui commencent à raconter ?

oui, comme au stade de france, dans le paradis californien du 93...

souvenez-vous...

un fiasco monumental le soir de la coupe d'europe.
des agressions dont les victimes ont raconté après coup qu'il avaient été pris dans des guet-apens par des sauvages représentatifs de la france profonde...
agressions sexuelles, viols, coups, violences...

et le laxisme darmanin+dupont moreti a montré l'efficacité de la france face aux saloperies qui dégradent notre existence quotidienne...

c à dire : rien, pas d'arrestations, pas d’enquêtes, des vidéos surveillance effacées et surtout des abrutis sauvages qui peuplent le 93 et les belles banlieues parisiennes à qui on ne dit rien...
LFI doit se régaler...

par contre, téléphone au volant et tu deviens un dangereux criminel qu'il faut punir à tout prix...

la france est perdue...

9.Posté par valeo le 06/10/2022 07:12

Pathétique, y compris les commentaires du débile.

10.Posté par Ben le 06/10/2022 07:13

4.Posté par kreo974
La ligue? Elle boit du whisky à 200€ la bouteille.

11.Posté par brosse à dent le 06/10/2022 08:27

amende de 50 000 euros, après ils ne le feront plus

12.Posté par Villageois le 06/10/2022 10:05

A tous les détracteurs de la ligue
Il y a du travaille fait en concertation avec
Les clubs mais certain irréductibles se croire tous permis
Il y a d autre qui se permet de se venger sur le sécurité mais derrière il y a un autre visage surtout quand votre équipe joué et le gardien du Stade invité les supporteurs
A la bagarre

13.Posté par Bibi Jacko le 06/10/2022 11:20

Pour avoir vu Labourdonnais joué 2 3 fois. C'est un l équipe gros coeur quand zot i perd i commence joué pou casser et si l'arbitre ou l'adversaire na le le malheur dit un naffair ben direk i bataille i entoure. Dommage pck bana na un galet pou joué football mais zot comportement i tué toute. Club à fermer tout simplement dommage pou zot cité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes